Changer d'édition

Ecole bilingue au Luxembourg: le retour
L'école francophone de Walferdange fermera ses portes en 2013.

Ecole bilingue au Luxembourg: le retour

Photo: Michel Brumat
L'école francophone de Walferdange fermera ses portes en 2013.
Luxembourg 2 min. 02.07.2012

Ecole bilingue au Luxembourg: le retour

L'idée de créer une école fondamentale bilingue offrant à la fois une alphabétisation en français et en allemand a refait surface. Le sujet a été discuté en commission parlementaire et une enquête de faisabilité est en cours.

Petit rappel des faits: le projet de créer une école fondamentale bilingue offrant une double alphabétisation français/allemand avait été évoqué en 2010 après l'annonce de la fermeture de l'école francophone publique à Walferdange.

A l'époque, Mady Delvaux-Stehres, ministre de l'Education, avait rejeté la proposition par manque de moyens et de personnel.

Deux ans plus tard, le projet refait surface à la demande du DP qui a déposé une résolution demandant d'explorer la possibilité de mettre en place un tel projet.

Le "oui, mais" de Mady Delvaux-Stehres

Cette fois-ci, la ministre de l'Education ne l'a pas rejeté, mais estime le concept encore trop vague. "S'agit-il d'une école à double alphabétisation ou en immersion?", questionne-t-elle, "car la donne n'est pas la même dans les deux cas".

Autre petit problème et non des moindres aux yeux de la ministre et de certains députés: quid du luxembourgeois? "Le pays est trilingue", rappelle Gilles Roth (CSV), "la double alphabétisation se fera au détriment de la langue nationale".

D'autres députés soutiennent plutôt l'idée d'introduire des mesures pour soutenir les élèves rencontrant des difficultés dans l'une ou l'autre langue.

Mady Delvaux-Stehres a également évoqué le problème d'infrastructure. "Vu la pénurie de place au niveau des écoles et classes, un projet nouveau est difficilement envisageable sans l'appui d'une commune", souligne-t-elle.

Une copie à revoir et à corriger

L'éventualité de mettre un tel projet sur pied n'est donc pas exclue, mais sous une autre forme.

"Avant de pouvoir envisager la mise sur pied de cette idée, des experts de l'uni.lu vont se rencontrer pour déterminer sa faisabilité et viendront présenter leur conclusion devant la commission parlementaire d'ici l'automne prochain", explique André Bauler (DP).

"Ensuite, il faudra aller visiter une telle école à l'étranger et voir quel établissement pourra accueillir le projet pilote", poursuit André Bauler.

"Le projet se baserait sur le système de fonctionnement de l'école bilingue de Sarreguemines en France, que nous avons été visiter", conclut le député.

Charline Lebrun


Sur le même sujet

Ecole bilingue: Luxembourg-ville partante?
Lors de la présentation du premier projet d'école bilingue franco-allemande, la ville de Luxembourg s'était montrée intéressée par l'idée et était prête à l'accueillir dans une de ses écoles. Qu'en est-il à l'heure actuelle?