Changer d'édition

Dudelange prête à changer de visage... et de cœur
Luxembourg 3 min. 21.12.2019 Cet article est archivé

Dudelange prête à changer de visage... et de cœur

Le parking de la place Jean Fohrmann sera bientôt souterrain. Sur une partie de la place, du côté de la route de Thionville, un nouveau bâtiment sera construit. Cette route sera déplacée plus près des rails (à droite sur la photo).

Dudelange prête à changer de visage... et de cœur

Le parking de la place Jean Fohrmann sera bientôt souterrain. Sur une partie de la place, du côté de la route de Thionville, un nouveau bâtiment sera construit. Cette route sera déplacée plus près des rails (à droite sur la photo).
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 3 min. 21.12.2019 Cet article est archivé

Dudelange prête à changer de visage... et de cœur

Quatre plans pour la revitalisation des friches industrielles de Dudelange sont en cours d'élaboration. Le premier, dénommé "PAP Nord", promet des changements majeurs jusqu'au cœur même de la ville.

(pj avec Nicolas ANEN) Pour beaucoup, le projet Neischmelz se limite à réurbaniser l'ancienne zone sidérurgique située derrière le Centre national de l'audiovisuel (CNA) à Dudelange. Mais le projet de revitalisation de la friche industrielle va bien au-delà. Il s'étendra même jusqu'à la place Fohrmann, devant le supermarché. Car cette place, qui sert aujourd'hui en grande partie de parking, doit être réaménagée, explique Tom Beiler du bureau d'architectes Beiler François Fritsch.  

Tom Beiler assure que la place Fohrmann restera suffisamment vaste même après la construction d'un bâtiment dessus.
Tom Beiler assure que la place Fohrmann restera suffisamment vaste même après la construction d'un bâtiment dessus.
Photo: Pierre Matgé

C'est à ce bureau qu'a été confié  le plus septentrional des quatre plans d'aménagement (PAP) qui recouvrent les 40 hectares de terrains de Neischmelz. Nom de code : PAP Nord. 

Selon ce plan d'aménagement partiel, les voitures devraient disparaître en surface, place Fohrmann. Leur stationnement étant prévu, à l'avenir, dans un nouveau parking souterrain à creuser.

Un bâtiment sera aussi construit sur une partie de la place. Des administrations viendront s'y installer, à commencer par le commissariat de police, selon les vœux du bourgmestre Dan Biancalana (LSAP). 

Fin novembre, le ministre des travaux publics François Bausch (Déi Gréng) a accepté l'idée. Cet aval était d'autant plus nécessaire que le bâtiment doit être construit par l'État lui-même. 

La place Fohrmann est idéalement située pour un poste de police, assure le bourgmestre Dan Biancalana.
La place Fohrmann est idéalement située pour un poste de police, assure le bourgmestre Dan Biancalana.
Photo: Pierre Matgé

Si la place Fohrmann perdra quelques mètres carrés dans cette opération, sa surface à terme devrait atteindre tout de même les 4.350 m2. A titre de comparaison, la place d'Armes de la capitale s'étend, elle, sur 4.750 m2. 

En outre, le lien avec la place de l'hôtel de ville «doit être davantage mis en valeur par des éléments paysagers», explique Tom Beiler. Sachant que la fête foraine pourrait avoir lieu sur les deux places dans les années à venir. 

Le chantier envisagé permettra également au ruisseau de la Diddelengerbaach de refaire surface. Le cours d'eau coule actuellement à plusieurs mètres sous terre, mais il reverra le jour. Au passage, la commune en profitera pour reverdir ce secteur. Un petit parc venant prendre racine. 

Le bâtiment le plus marquant de la friche reste l'ancien laminoir dans la partie sud.
Le bâtiment le plus marquant de la friche reste l'ancien laminoir dans la partie sud.
Photo: Pierre Matgé

La route de Thionville, qui mène de la place Fohrmann au CNA, sera elle déplacée. Son tracé se rapprochera des voies de chemin de fer, sur le site de l'ancien crassier. La bande de terrain dégagée accueillera, elle, de nouveaux bâtiments.

Le plus grand abritera notamment la Fondation Kräizbierg. La structure, qui travaille avec des personnes handicapées, disposera d'un grand rez-de-chaussée pour ses activités. Des appartements compléteront les étages supérieurs. Certains seront réservés aux bénéficiaires de la Fondation, d'autres seront mis sur le marché du logement par le Fonds du logement


quartier Nei Schmelz Dudelange - Photo : Pierre Matgé
1.000 logements sur la friche industrielle de Dudelange
Lorsqu'un nouveau quartier doit être construit dans une commune, il est habituellement déjà planifié de A à Z au moment de la présentation du projet au grand public. Mais pour le quartier «Neischmelz», à la sortie de Dudelange en direction de la France, il a été décidé de procéder différemment.

Il est aussi question d'offrir plus d'immobilier via de nouvelles constructions, plus proches du CNA cette fois. La commune envisage, à cet endroit, de voir pousser un ensemble mixte avec logements et commerces. «Ces bâtiments serviront également de protection contre le bruit pour les appartements existants derrière le supermarché Match», explique Tom Beiler. 

En tout, 145 appartements sont prévus dans le PAP Nord, soit de quoi accueillir près de 400 nouveaux habitants. Mais Neischmelz offrira bien plus que cela, puisqu'au total, le Fonds du logement, qui possède 80% du site, prévoit de construire environ 1.000 appartements. «Ce plan d'aménagement partiel Nord est important car il créera un lien entre le nouvel écoquartier et le centre-ville existant», souligne Dan Biancalana.

Horizon 2022

Pour l'heure, difficile de dire quand les travaux débuteront. La procédure relative aux quatre plans de développement partiels a été lancée en octobre, mais les discussions au sein du conseil local n'auront lieu qu'en 2020. Fin 2020, début 2021, le règlement d'exécution des plans d'aménagement partiels devrait être approuvé. Ce n'est qu'alors que les chantiers pourront être soumis à adjudication. 

«Cela signifie qu'une partie des aménagements pourraient commencer au plus tôt en 2021, mais probablement plutôt en 2022», envisage le bourgmestre de Dudelange. Pour un projet qui a déjà plus de dix ans d'existence, pas la peine de s'impatienter.


Sur le même sujet

Les communes tardent à actualiser leur PAG
26 communes n'ont toujours pas enclenché le processus d'actualisation de leur plan d'aménagement général (PAG) au 1er décembre, selon le ministère de l'Intérieur. En octobre, elles étaient encore 30.
Les nouveaux PAG des communes font partie de la vaste refonte de la loi communale menée par la ministre de l'Intérieur.
Le Lycée Nic Biever revoit ses plans
Le Lycée Nic Biever (LNB) de Dudelange s'apprête à réaménager son site de l'Alliance. Des transformations et des extensions supplémentaires vont changer l'offre scolaire au cours des prochaines années.
50 Jahre LNB  - Lycée Nic Biever - Photo ; Pierre Matgé
Un musée du film en lieu et place de studios de cinéma
Si le quartier Neischmelz n'accueillera pas une Cité du film, la ville ambitionne de mettre sur pied un projet plus modeste mais en lien avec le monde du septième art. Un établissement dédié au secteur du cinéma mais aussi à la photographie.
Lokales, ''Neischmelz'' Dudelingen, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Des start-up de l'éco-technologie poussent à Dudelange
L'incubateur de Dudelange accueille depuis plus d'un an des spécialistes de l'éco-technologie. RSS-Hydro se spécialise dans l'analyse d’inondations via des images satellites. WeThink planche sur la réduction de consommation d'énergie.
1.000 logements sur la friche industrielle de Dudelange
Lorsqu'un nouveau quartier doit être construit dans une commune, il est habituellement déjà planifié de A à Z au moment de la présentation du projet au grand public. Mais pour le quartier «Neischmelz», à la sortie de Dudelange en direction de la France, il a été décidé de procéder différemment.
quartier Nei Schmelz Dudelange - Photo : Pierre Matgé