Changer d'édition

Du tram au stade, les pelleteuses restent en sommeil
Luxembourg 2 5 min. 30.03.2020

Du tram au stade, les pelleteuses restent en sommeil

La question est maintenant de savoir si le nouveau stade national de football et de rugby à Kockelscheuer sera ou non opérationnel en 2020.

Du tram au stade, les pelleteuses restent en sommeil

La question est maintenant de savoir si le nouveau stade national de football et de rugby à Kockelscheuer sera ou non opérationnel en 2020.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 5 min. 30.03.2020

Du tram au stade, les pelleteuses restent en sommeil

La crise du covid-19 charrie dans son sillage l'arrêt de tous les chantiers en cours au pays. Tous les projets, plus ou moins importants, sont suspendus, et il est actuellement impossible de prévoir quand ils pourront reprendre.

(JFC avec Rita Ruppert) - Pas d'ouvriers à l'horizon, aucune grue en action, pas le moindre bruit de pelleteuse: tous les chantiers sont figés au Luxembourg depuis une dizaine de jours. Si cette mesure drastique, qui impacte 30.000 personnes, vise bien sûr à limiter la propagation du coronavirus, ses conséquences sur l'avancement des travaux ne sont pas encore quantifiables aujourd'hui. Pas avant de savoir quand les ouvriers pourront réinvestir les chantiers.

«La situation est évidemment exceptionnelle», affirme Françoise Frieden, porte-parole de la société Luxtram, qui s'avoue incapable de «dire à ce stade quel sera l'impact réel» de cette pause forcée sur le calendrier de l'un des plus grands chantiers de la capitale. Pour rappel, le tram était censé relier Luxexpo The Box au Kirchberg à la gare centrale le 4 décembre. Concrètement, cela signifie que l'ultime phase de construction sur le parcours de la gare, à savoir celle qui concerne l'avenue de la Liberté, reste pour le moment inachevée. Françoise Frieden précise que «le chantier du tram a été fermé, nettoyé et sécurisé.»


Verkehrssituation Luxemburg Bahnhof - Gare - Verkéier, Stau, Chaos - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le quartier de la Gare construit son avenir
C’est quasiment une révolution que vit actuellement un des plus vieux quartiers de la capitale. Les travaux en cours vont modifier en profondeur les offres de transports, de logement et de services. Tour d’horizon.

Intimement liés au futur passage du tram, certains travaux entamés sur la place de la Gare sont aussi suspendus, tout comme l'extension de la gare centrale elle-même. Ce, alors que l'achèvement des voies 12, 13 et 14 était prévu pour la fin de l'année 2021. Destiné à améliorer la mobilité au cœur de la capitale, l'élargissement du pont Buchler à plusieurs voies, dont une piste cyclable est aussi en stand-by. Dans le même temps, les voies du tram doivent aussi y être posées. Les travaux sur cette section compliquée devaient à l'origine être achevés au cours du second semestre 2021.

De même, alors qu'il était pourtant entré dans sa phase finale, le chantier du rond-point Irrgarten, à proximité des pistes du Findel, se voit stoppé net. Sa transformation en un rond-point turbo devait être achevée à la mi-avril. Seul le câblage des nouveaux feux de signalisation doit encore être bouclé. Sur le plan des routes toujours, il faudra également attendre l'élargissement à trois voies de l'autoroute A3 (Luxembourg-Metz), le réaménagement des échangeurs de Dudelange-Burange sur l'A3 et de Pontpierre sur l'A4, la transversale de Clervaux (N7-CR340-N18) ainsi que la liaison Micheville entre Belval et Audun-le-Tiche.

Les travaux entamés au parc de Gasperich sont également interrompus, alors que, fin février, avait débuté l'abattage des arbres et la suppression des haies avait déjà commencé. Aujourd'hui, d'une part, des fouilles archéologiques doivent encore être effectuées et, d'autre part, l'arrêt général des travaux a paralysé la construction. Avec environ ses 16 hectares, ce parc est appelé à devenir le plus grand espace vert de la capitale.


Le nouveau stade ne sera pas prêt en septembre
L'enceinte de Kockelscheuer n'accueillera pas la rencontre Luxembourg - Monténégro du 8 septembre, selon une source proche du dossier. La sélection signera donc ses débuts à domicile en Ligue des Nations au stade Josy-Barthel.

Enfin, sous les feux de l'actualité depuis de nombreux mois en raison des retards accumulés, le nouveau stade à Kockelscheuer risque de ne pas pouvoir être opérationnel en 2020. Début mars, une source proche du dossier nous indiquait que «le nouveau stade national ne sera pas prêt avant octobre.» Pour rappel, sa construction a débuté officiellement le 21 août 2017, et alors que son ouverture était initialement programmée pour l'automne 2019.

Mais comme le déclarait récemment Luc Holtz, le sélectionneur national de football, dans les colonnes du Luxemburger Wort, «la question du nouveau stade est actuellement secondaire», espérant juste «que le plus petit nombre possible de personnes soient infectées par le coronavirus» et que «nous pourrons tous retrouver rapidement une vie normale.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le nouveau stade ne sera pas prêt en septembre
L'enceinte de Kockelscheuer n'accueillera pas la rencontre Luxembourg - Monténégro du 8 septembre, selon une source proche du dossier. La sélection signera donc ses débuts à domicile en Ligue des Nations au stade Josy-Barthel.
Le chantier Irrgarten entre dans sa phase finale
Initialement prévue pour décembre 2019, la fin des travaux au giratoire à proximité des pistes du Findel, est annoncée «au plus tard» pour la mi-avril. Une fois le câblage des feux de signalisation terminé, il deviendra alors un rond-point «turbo».
Une fois le câblage du nouveau système de signalisation installé, le rond-point Irrgarten sera complètement opérationnel vers la mi-avril
Le quartier de la Gare construit son avenir
C’est quasiment une révolution que vit actuellement un des plus vieux quartiers de la capitale. Les travaux en cours vont modifier en profondeur les offres de transports, de logement et de services. Tour d’horizon.
Verkehrssituation Luxemburg Bahnhof - Gare - Verkéier, Stau, Chaos - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
En tram à Bonnevoie en septembre 2021
C'est un segment compliqué sur le parcours du tram, qui relie la place de la Gare à Bonnevoie (Dernier Sol) et enjambe les voies ferrées. Mardi, les travaux de rénovation de ce grand pont rouge, le pont Buchler, ont commencé.
Der Pont Buchler nach seiner Erneuerung im Jahr 2021: Zwei Spuren für die Tram, zwei Spuren für Autos und Busse Richtung Bahnhof und vier Spuren Richtung Bonneweg. Zudem ein Fahrradweg und mehr Platz für Fußgänger.