Changer d'édition

Du matériel chinois pour aider le Luxembourg
Luxembourg 1 21.03.2020 Cet article est archivé

Du matériel chinois pour aider le Luxembourg

Déjà cette semaine, le Luxembourg a bénéficié d'une livraison depuis la Chine.

Du matériel chinois pour aider le Luxembourg

Déjà cette semaine, le Luxembourg a bénéficié d'une livraison depuis la Chine.
Photo : AFP
Luxembourg 1 21.03.2020 Cet article est archivé

Du matériel chinois pour aider le Luxembourg

Le pays attend une livraison importante de fournitures médicales en provenance de Chine pour lundi. Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn (LSAP), l'a confirmé au Luxemburger Wort.

(pj avec Michèle GANTENBEIN) - La solidarité s'organise à tous les niveaux pour que le Luxembourg fasse barrage à l'épidémie de covid-19. Quand ce n'est pas Cargolux qui participe à l'arrivée d'un hôpital de campagne, ce sont des entreprises qui alimentent (gratuitement) les hôpitaux en matériels. Et voilà maintenant qu'il est assuré que la Chine apportera sa pierre à ce combat face à un virus qui, jusqu'à vendredi, avait fait déjà cinq victimes au Grand-Duché

Interrogé par le Luxemburger Wort, le ministre Jean Asselborn (LSAP) a ainsi assuré que lundi, un vol Cargolux arriverait de Chine avec dans ses soutes de quoi soutenir les efforts des hospitaliers. Il est ici question de cinq millions de masques de protection pour les médecins et les agents de santé mais aussi cinq millions de gants de protection médicaux , 50 appareils respiratoires150.000 lunettes et un million d'autres masques de protection. Soit une commande de 14,5 millions d'euros.

Déjà au cours de la semaine, 100 appareils de ventilation mais aussi deux millions de lunettes et des vêtements de protection ont été livrés au Grand-Duché. «La Chine nous aide parce que nous avons aidé les Chinois et livré des fournitures médicales en février», rappelle au passage le ministre Asselborn. 

Mais la Corée du Sud contribue également à l'effort sanitaire luxembourgeois. Et cela notamment via la fourniture de médicaments génériques utilisés pour traiter la pneumonie. La livraison est suffisante pour traiter 6.000 patients, assure le ministre des Affaires étrangères. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.