Changer d'édition

Du grabuge dans les prisons de Schrassig et d'Arlon
Luxembourg 2 min. 26.03.2020

Du grabuge dans les prisons de Schrassig et d'Arlon

Du grabuge dans les prisons de Schrassig et d'Arlon

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 26.03.2020

Du grabuge dans les prisons de Schrassig et d'Arlon

Des émeutes ont éclaté mercredi soir dans les deux établissements pénitentiaires suite au refus de détenus de regagner leur cellule. Une attitude commune qui pourrait être en lien avec le durcissement des conditions d'incarcération en cette période de confinement.

(MF) – Environ 25 prisonniers ont refusé mercredi soir vers 21h30 de se rendre à nouveau dans leur cellule et ont provoqué une émeute au centre pénitentiaire de Schrassig, sans que la raison en soit précisée jusqu'ici. L'incident rappelle les vives tensions qui avaient secoué l'établissement en mai 2018 lorsque les  prisonniers avaient protesté contre une exécution des peines jugée hors normes par rapport au reste de l'Union européenne. 


Lokales,Centre penitentiaire,Prison, Schrassig, Gefängnis. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les détenus privés de visite
Vu la propagation du covid-19 au Luxembourg, l'administration pénitentiaire a pris la décision de suspendre tous les contacts entre les prisonniers et leurs visiteurs jusqu'à nouvel ordre. A Givenich, les sorties et les congés pénaux ont même été suspendus temporairement.

Alors que pour nombre d'entre nous, le confinement peut ressembler à une double peine, il contraint les détenus, déjà privés de liberté, à être encore un peu plus refermés sur eux-mêmes. Pour éviter la  propagation du covid-19, l'administration pénitentiaire avait dès le 18 mars pris la décision de suspendre tous les contacts entre les prisonniers et leurs visiteurs jusqu'à nouvel ordre.

Mais le soulèvement de la nuit passée n'aurait pas de lien avec la pandémie. Et à aucun moment la sécurité du centre de détention n'aurait été en danger au cours de la soirée, selon la direction. Des unités de police, l'escadron canin ainsi que plusieurs unités de secours et de pompiers ont été dépêchés sur place. 

L'opération policière s'est terminée à 1 heure ce jeudi matin et n'a fait aucun blessé selon les informations de la police. Il n'y a eu que des dégâts matériels. La vie a repris son cours à Schrassig mais le ministère public a ouvert une enquête. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les détenus privés de visite
Vu la propagation du covid-19 au Luxembourg, l'administration pénitentiaire a pris la décision de suspendre tous les contacts entre les prisonniers et leurs visiteurs jusqu'à nouvel ordre. A Givenich, les sorties et les congés pénaux ont même été suspendus temporairement.
Lokales,Centre penitentiaire,Prison, Schrassig, Gefängnis. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les prisons réduisent la voilure
Diminution en nombre des visites, mesures restrictives à l'entrée des établissements ou encore des services suspendus, l'administration pénitentiaire tente de protéger son personnel mais aussi les prisonniers de l'épidémie de covid-19.
Lokales,Centre penitentiaire,Prison, Schrassig, Gefängnis. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le détenu mosellan s'est radicalisé en prison
Le détenu radicalisé qui a poignardé mardi deux surveillants à la prison de haute sécurité de Condé-sur-Sarthe, Michaël Chiolo, a été interpellé dans la soirée après un assaut du RAID. Ce mercredi matin plusieurs prisons sont bloquées en France.