Changer d'édition

Double nomination à la direction du CHEM
Luxembourg 2 min. 26.01.2021

Double nomination à la direction du CHEM

Le binôme prendra ses fonctions à la direction médicale dès le 1er février.

Double nomination à la direction du CHEM

Le binôme prendra ses fonctions à la direction médicale dès le 1er février.
Photo: CHEM
Luxembourg 2 min. 26.01.2021

Double nomination à la direction du CHEM

Les docteurs Romain Schockmel et Serge Meyer rejoindront dès lundi l'équipe de direction du centre hospitalier Emile Mayrisch au sud du pays.

(ASdN) - Il aura fallu un an au Centre hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) pour constituer une équipe de direction au complet. Après le départ fracassant du numéro deux en février dernier, le conseil d’administration et le directeur général de l'hôpital d'Esch-sur-Alzette René Metz ont annoncé mardi la nomination de Romain Schockmel et Serge Meyer à la direction médicale de l'établissement. 


CHEM - Centre Hospitalier Emil Mayrisch - Hôpital Princesse Marie-Astrid - Niederkorn -  - 08/01/2019 - photo: claude piscitelli
Le directeur médical du Chem claque la porte
Claude Birgen numéro deux du Centre hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) a annoncé avec fracas son départ lors d'une réunion du conseil d'administration lundi 10 février. La raison de cette démission serait un désaccord avec le directeur général au sujet de la planification du «Südspidol».

Les deux hommes entreront en fonction à compter du 1er février. Ils constitueront ainsi un «binôme dirigeant» que le centre hospitaliser qualifie dans un communiqué de «fort et complémentaire par leurs différentes spécialisations».

Après des études en médecine à l'Université Libre de Bruxelles et une spécialisation en chirurgie à l'université de Liège, le Dr Romain Schockmel a rejoint l’Hôpital Princesse Marie Astrid à Niederkorn en 1999. Dès l'année suivante, il devient membre du conseil médical de l’HPMA où il est élu président de 2003 à 2005. Depuis 2008, il est membre du conseil médical du CHEM et se trouve à la tête de la Société Luxembourgeoise de la Chirurgie Vasculaire.

De nationalité belge également, le Dr Serge Meyer entame ses études en médecine à l’Université Libre de Bruxelles en 1980 et se spécialise par la suite en médecine interne. Il exerce dès 1993 au Centre Hospitalier Emile Mayrisch où il devient chef du pôle d'oncologie en 2018. Le Dr Meyer est en outre membre fondateur de la Société Luxembourgeoise en Oncologie, président du Comité médico-pharmaceutique et président du Conseil médical du CHEM jusqu'à l'an passé. Durant la pandémie covid-19, il devient conseiller médical.  

Pour rappel, l'ancien numéro deux du CHEM, Claude Birgen, avait claqué la porte de l'hôpital en février 2020. Selon le Tageblatt, la raison de cette démission serait un désaccord avec le directeur général au sujet de la planification du «Südspidol» dont la mise en service avait alors été repoussée à 2026.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La vaccination s'invite dans les hôpitaux
La campagne d'injection du sérum anticovid débute ce mardi dans les centre hospitaliers directement pour leurs propres personnels. Objectif: créer le «bouclier sanitaire» en protégeant d'abord les acteurs du secteur des soins.
Lokales, Hôpital Kirchberg, COVID-19 Impfungen für das Personal, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les hôpitaux luxembourgeois se partagent le travail
Alors que le nombre d'hospitalisations pour cause de covid bat des records, les centres hospitaliers du pays s'organisent, à l'image du CHEM. Des transferts de patients sont ainsi mis en place, non pour soulager les services, mais pour assurer une meilleure prise en charge des malades.
Encore de la place dans les hôpitaux du Grand-Duché
Depuis la première infection au covid-19, le paysage hospitalier a radicalement changé. A commencer par l’augmentation des capacités d'accueil. Sur le terrain, personne ne fait preuve de triomphalisme, mais jusqu'ici le système encaisse le choc.
Lokales, Corona-Virus Covid 19, CHEM Esch Alzette, Die Kantine des CHEM wurde in eine Pflegestation umgebaut, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le directeur médical du Chem claque la porte
Claude Birgen numéro deux du Centre hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) a annoncé avec fracas son départ lors d'une réunion du conseil d'administration lundi 10 février. La raison de cette démission serait un désaccord avec le directeur général au sujet de la planification du «Südspidol».
CHEM - Centre Hospitalier Emil Mayrisch - Hôpital Princesse Marie-Astrid - Niederkorn -  - 08/01/2019 - photo: claude piscitelli