Changer d'édition

Djuna Bernard changera de circonscription
Luxembourg 21.10.2019

Djuna Bernard changera de circonscription

Djuna Bernard prête à se présenter sur sa circonscription d'origine.

Djuna Bernard changera de circonscription

Djuna Bernard prête à se présenter sur sa circonscription d'origine.
Photo: Roland Miny
Luxembourg 21.10.2019

Djuna Bernard changera de circonscription

Déi Gréng réagissent à la perte de deux politiciens bien connus dans le district sud par cette nomination. Mais la jeune vice-présidente du parti écologique n'est pas la seule à vouloir retrouver un siège à la Chambre. François Bausch semble lui aussi intéressé.

(pj avec TJ) - Si la vice-présidente du parti Déi Gréng, Djuna Bernard, participera aux prochaines législatives, ce ne sera plus dans sa précédente circonscription. La voilà annoncée dans le sud, selon nos confrères du Tageblatt. Un «parachutage» sur cette zone laissée vacante par les Verts depuis la défaillance physique de l'ex-ministre de la Justice Félix Braz et la démission de l'ancien bourgmestre et député de Differdange, Roberto Traversini.

Agée de 27 ans, Djuna Bernard est originaire de Mamer. Elle s'était présentée aux précédentes élections législatives sur la circonscription Centre, aux côtés de Sam Tanson dont elle avait pris la place de députée à la suite de la nomination au gouvernement de la tête de liste.

Bausch veut se représenter

François Bausch (Déi Gréng) qui vient d'être désigné vice-Premier ministre ne dédaignera pas, lui non plus, un nouveau poste à la Chambre. Un futur comme député le séduisant bien plus qu'un troisième mandat comme ministre.

A 63 ans, l'homme occupe actuellement les fonctions de ministre de la Mobilité et des Travaux publics, de la Défense et de la Sécurité intérieure. 


Sur le même sujet

Déi Gréng retrouve le sourire... un temps
A 97%, les membres du parti écologiste ont donné leur feu vert jeudi soir à la nomination d'Henri Kox comme nouveau ministre du Logement. Un soutien massif à l'heure où la fraction vit des heures difficiles.
IPO , Tramsschapp , Kongress Dei Greng , Wechsel in der Regierung , Kox  Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Josée Lorsché n'a pas voulu «lâcher ses engagements»
Longtemps, le nom de la cheffe de fraction Déi Gréng a bruissé pour entrer au gouvernement remanié. Au final, la parlementaire et élue de Bettembourg préfère mener à bien le travail mené auprès des députés verts, de la Chambre et dans sa commune.
Josée Lorsché Déi Gréng - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
«Une crise chez Déi Gréng? Où ça?»
Affaire Traversini, remaniement gouvernemental délicat, problème de santé d'un de ses piliers: le parti écologiste vit des heures sombres. Mais ses deux coprésidents veulent croire en des jours meilleurs. Rapidement si possible.
Déi Gréng, dei greng, Kongress, 19.03.2016 Foto: Luc Deflorenne
François Bausch devient vice-Premier ministre
L'absence prolongée du ministre de la Justice et vice-Premier ministre, Félix Braz a conduit Déi Gréng à proposer un remaniement gouvernemental. Ses adhérents en seront informés au cours d'un congrès extraordinaire, le 3 octobre prochain.
François Bausch devient vice-Premier ministre
«Déi Gréng n'a pas à juger Roberto»
Le président du parti vert, Christian Kmiotek approuve le choix du bourgmestre de Differdange de démissionner de son poste communal. Il lui renouvelle toutefois sa confiance pour siéger comme député.
Christian Kmiotek souligne que l'ex-bourgmestre de Differdange, Roberto Traversini, a «réagi en fonction des standards verts».