Changer d'édition

Dix petits pas pour le développement durable
Luxembourg 2 min. 28.01.2021 Cet article est archivé

Dix petits pas pour le développement durable

Le Luxembourg espère se tourner vers 100% de voitures à zéro émission d'ici à 2050.

Dix petits pas pour le développement durable

Le Luxembourg espère se tourner vers 100% de voitures à zéro émission d'ici à 2050.
Photo: LW / archives
Luxembourg 2 min. 28.01.2021 Cet article est archivé

Dix petits pas pour le développement durable

Si le gouvernement a d'ambitieux engagements en la matière, Carole Dieschbourg compte aussi sur les résidents et leur propose quelques conseils pratiques pour agir aussi en faveur de la planète.

(ASdN) - Un petit geste pour l'homme, un grand geste pour la planète. Dans la lutte contre la crise climatique et environnement, Carole Dieschbourg (Déi Gréng) en est persuadée, chacun a un rôle à jouer. Raison pour laquelle le troisième plan national pour un développement durable (PNDD) prévoit un guide pratique à destination de tous les résidents. 


Lokales,Bushaltestellen an der Rocade de Bonnevoie.Bahnhof Luxemburg,öffentlicher Transport,Passerelle Bonneweg-Gare. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La mobilité douce reste en transition côté rocade
Si le tram relie le Kirchberg à la gare, les travaux n'ont pas cessé aux abords des voies CFL. Non sans bouleverser les habitudes des passagers, désormais forcés d'emprunter la passerelle de Bonnevoie pour rejoindre la place de la Gare.

Ce manuel détaille ainsi comment réaliser dix défis. Parmi lesquels, la réduction des déchets, le recours à la mobilité douce ou encore l'utilisation de sacs réutilisables. Autant de petites actions réalisables au quotidien qui, pour la ministre de l'Environnement, peuvent «changer la donne». 

Mais les résidents ne sont pas les seuls à avoir à remplir des objectifs. Dans cette troisième version du PNDD, le gouvernement présente ses dix priorités. Le Grand-Duché entend ainsi promouvoir la consommation durable, protéger le climat ou encore respecter les capacités des ressources naturelles avec des objectifs concrets. 


Kuh, Kühe, Vache, Rend, Landwirtschaft, Agriculture, Foto Lex Kleren
La petite graine bio tarde à germer
Si le Luxembourg entend consacrer 20% de ses parcelles à l'agriculture biologique d'ici 2025, et jusqu'à 100% à l'horizon 2050, le chemin à parcourir pour atteindre ces objectifs reste encore long.

En clair, à l'avenir, le pays devra changer de visage. A titre d'exemples, le gouvernement entend réduire de 55% - par rapport à 2005 - les émissions de gaz à effet de serre, de 50% l'utilisation des pesticides ou encore de 50% le gaspillage alimentaire. Le Luxembourg espère par ailleurs se tourner vers 100% de parcelles agricoles bio et voitures à zéro émission d'ici à 2050. 

Pour rappel, cette feuille de route du gouvernement, détaillée dans une brochure en ligne, s'inscrit également dans un projet plus ambitieux. A savoir, dans la réalisation des Objectifs de l'Agenda 2030 des Nations Unies, que le Luxembourg a ratifié en 2015 aux côtés de 192 autres États.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A la veille de l'Autofestival, les concessionnaires ne peuvent que constater le boom des ventes de modèles hybrides et électriques. Un attrait porté par les aides (généreuses) "Clever fueren".
Faciliter l'intervention des entités communales dans la lutte contre le changement climatique pour la période de 2021 à 2030. Tel est l'objet de deux projets de loi présentés ce jeudi à la Chambre par la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg.
Betzdorf Biodiversität Artenvielfalt biodiversité
A l'automne, le ministre des Finances présentera bien une réforme de l'avantage fiscal sur les autos en leasing. Un des buts sera d'accélérer le basculement des flottes d'entreprise vers le 100% électrique.