Changer d'édition

Dix jeux pour que le covid ne gagne pas la partie
Luxembourg 3 min. 16.02.2021

Dix jeux pour que le covid ne gagne pas la partie

Le ministère de l'Education nationale mettra également à disposition des jeux à disposition des élèves et de leurs familles.

Dix jeux pour que le covid ne gagne pas la partie

Le ministère de l'Education nationale mettra également à disposition des jeux à disposition des élèves et de leurs familles.
Photo: Luc Deflorenne
Luxembourg 3 min. 16.02.2021

Dix jeux pour que le covid ne gagne pas la partie

En cette période de pandémie, pas facile d'occuper les enfants pendant les vacances. Jeu de plateau, stratégie ou escape game, voici une sélection des meilleurs jeux de société à (re)découvrir en famille.

(ASdN) - Et si 2021 était l'année des jeux de société ? Telle est du moins l'idée lancée par Claude Meisch (DP) lors d'une conférence de presse. Car pour le ministre, virus ou pas, il est important de redonner aux 0-19 ans, «de la place pour s'épanouir». 


12.02.2021, Schleswig-Holstein, Kiel: Ein komplett mit Eis überzogenes Straßenschild, dass auf einen Fußgängerweg hinweist, steht am Ufer der Kieler Förde. Foto: Axel Heimken/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le bien-être des jeunes comme premier devoir
Contrecoup de la lutte anticovid, toute une génération s'est vu privée de ce qui fait le charme de son âge: l'école, les copains, les sentiments et expériences partagés. Il est donc plus que temps de se préoccuper du moral des élèves.

Et pour que les enfants et adolescents puissent s'épanouir, le corps enseignant a bien des devoirs. Mais les parents aussi ont un rôle à jouer. Et pour cela, Claude Meisch a la solution. Pour le ministre, il faut passer du temps en famille, pour renouer les liens. 

«A travers les jeux, les gens vont passer plus de temps ensemble», confirme Romuald, de l'Asbl Ludoland à Dudelange. Mais pas seulement. «Pour jouer, il faut mobiliser des compétences», souligne-t-il. Or les enfants «sont toujours intéressés pour jouer», constate de son côté Valérie Van Der Schoor de l'Asbl Il était une fois, avant d'ajouter que cela permet donc aux plus jeunes d'apprendre tout en s'amusant. 

C'est donc dans cette optique que l'Education nationale mettra prochainement à disposition des élèves des boites de jeux de société. Mais avant que ceux-ci ne se retrouvent dans les classes, Christiane Schmit, gérante de la boutique de jouets Domino, dans la capitale, vous livre ses coups de cœur, à tester sans plus attendre.

Pour jouer tous ensemble 

1. Concept Kids, l'art de la déduction 
Un jeu de communication -sans parler- adapté aux enfants pour découvrir le monde animal de façon rigolote et novatrice. Dès 4 ans

2. Roulapik, compétitif ou coopératif ? 
Pour remporter la partie, il faudra choisir le meilleur chemin et faire preuve de dextérité. Dès 4 ans

3. Trésor de glace (Funkelschatz), du pari et de l'observation 
Les belles pierres dégringolent, mais il faudra être rapide pour en amasser le plus possible. Dès 5 ans

4. Bazar bizarre, le jeu de réflexes
Si l'objet est de la même couleur que celui sur la carte, il faut vite l'attraper. Dès 6 ans.

5. Halli galli, le jeu d'ambiance fruitée
Pour remporter le plus de cartes, il faut bien calculer le nombre de fruits sur la table. Dès 6 ans.

Et pour les plus grands

1. Azul, la stratégie au parfum ibérique 
L'objectif : libérer sa fibre artistique pour créer la plus belle des mosaïques. A partir de 8 ans.

2. Carcassonne, la tactique hasardeuse
Un jeu de plateau qui mêle tactique et opportunisme. A partir de 8 ans.

3. Just one, le meilleur indice 
Pour faire deviner un mot Mystère, chaque joueur ne peut donner qu'un seul indice. Mieux vaut donc bien le choisir... A partir de 8 ans.

4. Aventurier du rail, prenez le contrôle 
Avec ce jeu, embarquez dans une aventure ferroviaire. A partir de 8 ans.

5. Exit escape games, l'expérience immersive
Faites preuve d'observation, de logique et de coopération pour découvrir la clef du jeu le plus rapidement possible. A partir de 12 ans.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le bien-être des jeunes comme premier devoir
Contrecoup de la lutte anticovid, toute une génération s'est vu privée de ce qui fait le charme de son âge: l'école, les copains, les sentiments et expériences partagés. Il est donc plus que temps de se préoccuper du moral des élèves.
12.02.2021, Schleswig-Holstein, Kiel: Ein komplett mit Eis überzogenes Straßenschild, dass auf einen Fußgängerweg hinweist, steht am Ufer der Kieler Förde. Foto: Axel Heimken/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
«Ouvrir l'école le plus longtemps possible»
Tous les établissements scolaires rouvriront le 22 février. Mais le ministère de l'Education a déjà planifié les règles à suivre si le virus venait à se renforcer, avec comme priorité d'assurer les cours en présentiel.
08.02.2021, Niederlande, Den Haag: Ein Kind kommt in eine Grundschule. Eigentlich sollte dies nach dem Lockdown für alle Grundschüler der erste Schultag sein. Doch viele Grundschulen mussten aufgrund des Wintereinbruchs geschlossen bleiben. Foto: Bart Maat/ANP/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
«Des tests, des tests, des tests» à l'école
A compter du 22 février, le port du masque sera obligatoire à partir de 6 ans aussi bien à l'école qu'au sein des maisons relais, annonce vendredi Claude Meisch, ministre de l'Education nationale. Son intervention est à suivre en direct sur notre site.
IPO , PK Claude Meisch , Coronabedingtre Anderungen in der Schule , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort