Changer d'édition

Dix étoiles luxembourgeoises au menu du Michelin
Luxembourg 18.11.2019 Cet article est archivé

Dix étoiles luxembourgeoises au menu du Michelin

Ilario Mosconi (à gauche) ne fait plus partie des deux étoilés du célèbre guide au contraire de Cyril Molard.

Dix étoiles luxembourgeoises au menu du Michelin

Ilario Mosconi (à gauche) ne fait plus partie des deux étoilés du célèbre guide au contraire de Cyril Molard.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 18.11.2019 Cet article est archivé

Dix étoiles luxembourgeoises au menu du Michelin

Au pays des «deux étoiles» du célèbre guide gastronomique, seul le restaurant «Ma langue sourit» a conservé son standing au contraire de Mosconi qui descend d'un rang. Au total, neuf bonnes tables luxembourgeoises figurent au palmarès.

(ER) - L'édition 2020 du guide Michelin, version Belgique-Luxembourg, est attendue en librairie pour le 22 novembre mais les premiers résultats ont été communiqués ce lundi, à Gand. Après avoir été mis à l'honneur par le nouveau Guide Gault et MillauMa Langue Sourit à Oetrange et son chef Cyril Molard conservent leurs deux étoiles. Mosconi, lui, qui décroche une seule -mais déjà excellente- étoile. 


Cyril Molard, chef de l'année pour le Gault et Millau
Le chef de «Ma Langue Sourit» a vu ses talents récompensés par le célèbre guide gastronomique. Il avait déjà eu cet honneur en 2013. Dans le palmarès révélé ce lundi, le titre de «Meilleur jeune chef» est revenu au prometteur cuisinier (belge), Baptiste Heugens.

Le restaurant du Gründ a ainsi rejoint les étoilés uniques du pays. Cette liste est complétée par sept autres établissements: La Distillerie à Bourglinster, Léa Linster à Frisange, Fani à Roeser, Guillou Campagne à Schouweiler, Clairefontaine, La Cristallerie et Les Jardins d'Anaïs à Luxembourg. 

«Cette sélection est marquée par toute une génération de chefs qui, grâce à leur créativité et leur talent, atteignent un équilibre subtil où respect des produits et gourmandise vont de pair», précise Gwendal Poullennec,  directeur international des Guides du fameux Bibendum. 


FILE - In this April 3, 2008 file photo, chef Grant Achatz places one of the many courses on a server's tray in the Alinea restaurant kitchen in Chicago.  On Tuesday, Nov. 16, 2010, Alinea and one other Chicago restaurant, L20, received the rare and coveted three-star rating in the city's first edition of the Michelin Guide. (AP Photo/Charles Rex Arbogast, File)
Deux nouveaux restaurants primés au Bib Gourmand
Le «Two 6 Two» et «L'Atelier Windsor» ont intégré le cercle fermé des établissements mis en évidence par le guide Michelin dans sa sélection de tables à prix réduit.

Outre les neuf restaurants répertoriés au Michelin 2020, le Luxembourg compte sur ses terres 14 restaurants primés au Bib gourmand. Il s'agit d'une sélection de tables qui propose un excellent rapport qualité-prix pour un service trois menus pour 39 euros maximum.   


Sur le même sujet

Cyril Molard, chef de l'année pour le Gault et Millau
Le chef de «Ma Langue Sourit» a vu ses talents récompensés par le célèbre guide gastronomique. Il avait déjà eu cet honneur en 2013. Dans le palmarès révélé ce lundi, le titre de «Meilleur jeune chef» est revenu au prometteur cuisinier (belge), Baptiste Heugens.
L'étoile Michelin est-elle une pression?
Quatre restaurants étoilés de moins au Luxembourg en 2018: qu'est-ce qui pousse les restaurateurs à changer ainsi de cap en prenant le risque, volontairement ou non, de perdre leur étoile?
Cyril Molard alors qu'il vient de recevoir sa 2e étoile en novembre dernier, à Gand (Belgique).
Guide Michelin Belux 2018: Roberto Fani décroche une étoile
Le Guide Michelin Belgique et Luxembourg 2018 a dévoilé ce lundi les nouveaux restaurants étoilés: le chef italien Roberto Fani installé à Roeser décroche sa première étoile! C'est la seule distinction obtenue par la restauration gastronomique au Grand-Duché qui compte désormais 12 restaurants étoilés.
Guide Michelin 2015: Favaro perd son étoile
Le restaurant «La Cristallerie» vient de se voir décerner pour la première fois une étoile au Guide Michelin. Le restaurant «Favaro» perd son étoile et Thierry Duhr du «Bouquet Garni» a, quant à lui, renoncé à la sienne.
Renato Favaro