Changer d'édition

«Dis papa, c'est quoi une terrasse?»
Luxembourg 2 min. 20.04.2021

«Dis papa, c'est quoi une terrasse?»

De l'air, de l'air, de l'air : voilà ce qui caractérise le mieux une terrasse en période covid.

«Dis papa, c'est quoi une terrasse?»

De l'air, de l'air, de l'air : voilà ce qui caractérise le mieux une terrasse en période covid.
Photo : Luc Deflorenne
Luxembourg 2 min. 20.04.2021

«Dis papa, c'est quoi une terrasse?»

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Afin d'éviter toute mauvaise interprétation, les députés ont redéfini ce qu'était une terrasse. Désormais, plus question pour les cafetiers et restaurateurs de les confondre avec des vérandas ou des loggias.

Depuis le 7 avril, bars et restaurants ont à nouveau le droit d'exploiter leur terrasse. Et seulement cet espace, rien en intérieur. Mais entre la 11e et la 12e version de la loi covid (votée en fin de semaine), le gouvernement entend ajouter son grain de sel au texte légiférant sur cette reprise de l'horeca. Manquait encore la définition du mot «terrasse». 


Un retour inégal de la vie en terrasse
Si les restaurants du Grand-Duché peuvent rouvrir en extérieur depuis mercredi dernier, des disparités sont visibles au centre-ville. Témoignages de quelques commerçants du Grund et des Rives de Clausen.

L'oubli sera donc corrigé pour les mesures applicables à compter du 25 avril et valables jusqu'au 15 mai prochain. Et voilà qui est loin d'être un simple détail sémantique, puisque l'ajout permettra à la profession de savoir précisément ce qu'il lui est permis d'occuper avec tables et chaises.

En effet, si tout était clair concernant les horaires (6h-18h), l'occupation maximale (deux clients par table), la distance entre les tables (toujours 2 mètres), un certain flou pouvait régner sur l'interprétation du mot terrasse. Couverte ou à ciel ouvert, attenante à l'établissement ou même plus éloignée : la loi (la police et l'inspection du travail) ayant horreur du doute, il fallait trancher certains points. Ce que la commission Santé a fait, ce mardi à la Chambre.

Ainsi, le nouveau texte précisera qu'est considérée comme terrasse dans le cadre des autorisations d'exploitation en période covid «un espace à l’extérieur et à l’air libre, ouvert sur trois surfaces au minimum». De la sorte, le législateur estime que la surface occupée pour un déjeuner ou un apéro permet «la libre circulation de l’air et la ventilation naturelle de l’espace». Un brassage de l'atmosphère préjudiciable à la transmission du virus qui, à ce jour est à l'origine de 65.144 contaminations et 786 décès au Luxembourg. 

Le vote de ce point et du restant des mesures valables pour les trois semaines à venir pourrait avoir lieu jeudi au plus tôt, vendredi après-midi au plus tard. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En redéfinissant les critères en vigueur permettant la reprise de l'activité de l'Horeca, la douzième version de la loi covid cherche à mettre fin à toute ambiguïté. Et donc à mettre fin à certaines pratiques jugées douteuses sur le plan sanitaire.
Wirtschaft, Vorbereitungen zu Wiedereröffnung Terrassen und Resturants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort