Changer d'édition

Digicash gomme les frontières du Benelux
Luxembourg 3 min. 26.11.2020

Digicash gomme les frontières du Benelux

Au total, pas moins de 90.000 commerçants de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas sont actuellement connectés au système de paiement.

Digicash gomme les frontières du Benelux

Au total, pas moins de 90.000 commerçants de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas sont actuellement connectés au système de paiement.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 3 min. 26.11.2020

Digicash gomme les frontières du Benelux

Depuis début novembre, le système de paiement offre de nouvelles possibilités à ses utilisateurs, notamment en Belgique et aux Pays-Bas. Et l'entreprise ne compte pas s'arrêter là.

(ASdN avec Nadia Di Pillo) - Payconiq poursuit le développement de ses activités dans les pays du Benelux. Désormais, les utilisateurs du prestataire de services de paiement européen - connu sous le nom de Digicash au Luxembourg - peuvent ainsi effectuer des paiements frontaliers, soulignent nos confrères du Luxemburger Wort. Plus concrètement, cela signifie que depuis début novembre, les consommateurs du Grand-Duché peuvent également utiliser l'application en Belgique et aux Pays-Bas. Et inversement. 

Stijn Van Brussel, directeur général de Payconiq International
Stijn Van Brussel, directeur général de Payconiq International
Photo: Payconiq

Cette étape ouvre donc des «perspectives entièrement nouvelles pour les quelque 160.000 utilisateurs et plus de 1.000 entreprises du pays», s'enthousiasme ainsi Stijn Van Brussel, directeur général de Payconiq International. Au total, pas moins de 90.000, les commerçants de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas sont actuellement connectés au système de paiement. Soit autant de possibilités pour les utilisateurs. Une internationalisation qui s'avère être un avantage majeur pour le Grand-Duché, notamment pour les frontaliers qui traversent quotidiennement la frontière. 

Après des débuts prometteurs au Luxembourg, l'entreprise à succès se trouve donc désormais dans la prochaine phase de son expansion européenne. Car le service de paiement mobile ne compte pas s'arrêter là et a bien l'intention de franchir d'autres frontières intra-européennes. «Nous voulons continuer à nous développer dans toute l'Europe», déclare Stijn Van Brussel.


Payconiq lève plus de 20 millions d'euros pour accélérer
La fintech luxembourgeoise qui propose la solution de paiement Digicash ambitionne de se développer sur le marché européen.

L'objectif est ainsi d'établir une plate-forme uniforme pour servir les différents marchés. «Les fonctions que nous avons développées pour un marché spécifique peuvent maintenant être étendues à d'autres marchés», souligne le directeur général. De son côté, la responsable des ventes et du marketing Alicia Brun ne cache pas son enthousiasme : «Nous allons maintenant pouvoir cibler de nombreux concessionnaires que nous ne pouvions pas atteindre auparavant parce que le marché était trop petit».

Le potentiel de croissance de l'entreprise ne s'arrête pas là. «Tant au Luxembourg qu'en Belgique, plus de 50% des paiements sont encore effectués en espèces», constate Stijn Van Brussel. S'il convient qu'il «faut du temps pour convaincre les gens d'utiliser le paiement mobile», les perspectives sont donc grandes. Il faudra néanmoins être patient. «Il y a encore un long chemin à parcourir», confesse-t-il. 


Apple Pay officiellement accessible au Luxembourg
Depuis ce mardi, le mode de paiement créé par le géant américain est actif au Grand-Duché, annonce BGL BNP Paribas, seule banque offrant ce service à ses clients. Cette dernière précise que le nouveau service sera gratuit.

Le marché luxembourgeois des paiements a néanmoins fortement évolué ces dernières années. Des méthodes de paiement innovantes telles que les transferts en temps réel, les options de paiement sans contact et les méthodes de paiement mobile sont ainsi de plus en plus proposées par les banques, prestataires de services de paiement et fournisseurs de technologie. Apple, par exemple, a annoncé son offre de paiement mobile en coopération avec diverses banques. 

Mais plus qu'une concurrence menaçante, Payconiq y voit un atout. «J'irais même jusqu'à dire que la présence de prestataires de paiement sur le marché luxembourgeois a un impact positif sur notre activité et nous aide à améliorer la sensibilisation des clients au paiement mobile», détaille son directeur.

Pour rappel, Digicash a fusionné avec Payconiq, qui opère en Belgique et aux Pays-Bas, en août 2017. Peu après, l'entreprise a déménagé son siège international au Luxembourg. Payconiq est actuellement soutenu par plusieurs institutions financières européennes, dont ASN Bank, Axa Bank, Belfius, KBC, Rabobank, Regio Bank et SNS - les banques actionnaires sont Belfius, ING, KBC et Rabobank. Selon l'entreprise, 40% de la population du Grand-Duché utiliserait régulièrement le service de paiement. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Apple Pay officiellement accessible au Luxembourg
Depuis ce mardi, le mode de paiement créé par le géant américain est actif au Grand-Duché, annonce BGL BNP Paribas, seule banque offrant ce service à ses clients. Cette dernière précise que le nouveau service sera gratuit.
Paiement mobile: Digicash avalé par son concurrent
Née dans l'incubateur d'ING en Belgique en 2014, Payconiq a annoncé avoir racheté 100 % de Digicash dans le cadre de sa stratégie d'expansion. Une stratégie qui passera forcément par le Luxembourg. Et très vite.
29.07.13 Treffen mit Herrn Raoul Mülheimer ,Digicash,.Foto:Gerry Huberty