Changer d'édition

Differdange: le Science Center a de grands projets
Les nombreuses stations expérimentales du Science Center pourraient débarquer dans l'atelier de 1905

Differdange: le Science Center a de grands projets

Luxembourg Science Center
Les nombreuses stations expérimentales du Science Center pourraient débarquer dans l'atelier de 1905
Luxembourg 2 min. 21.09.2018

Differdange: le Science Center a de grands projets

Le Science Center veut emménager dans un hall historique de l'aciérie de Differdange. Le directeur Nicolas Didier projette déjà de recevoir jusqu'à 300.000 visiteurs par an.

Ce vendredi, le Conseil de gouvernement a annoncé la commande d'une étude de faisabilité pour concrétiser les ambitions du Science Center pour l'avenir.

Une bonne nouvelle. Cependant, la direction n’a pas attendu les ministres pour se projeter...

Le hall historique sera classé

Le Science Center ambitionne d'emménager dans un hall de 1905 au coeur de l'ancienne aciérie où se trouve la Groussgasmaschinn. C'était autrefois le plus grand moteur à combustion au monde. Il est protégé depuis 2008 en tant que monument historique.

Maintenant, il est question de protéger l'ensemble du bâtiment de la centrale à gaz qui abrite la  Groussgasmaschinn. Situé à quelques pas des locaux actuels du Science Center et mis à disposition par Arcelor Mittal, le hall en question sera classé comme monument national, a annoncé le Conseil de gouvernement.

Une institution phare d'envergure européenne

Le gouvernement a approuvé une lettre d'intention qui prévoit une "expansion significative" du centre. "Le Science Center doit jouer un rôle non seulement au Luxembourg mais aussi au niveau européen", a déclaré le ministre de l'Education, Claude Meisch.

Un groupement d’intérêt économique (GIE) qui associera des représentants des secteurs privé (Groussgasmaschinn, Arcelor Mittal) et public (gouvernement, Ville de Differdange) est chargé d'élaborer le projet.

Le directeur Nicolas Didier et son équipe envisagent, depuis un certain temps déjà, la possibilité de s'installer dans l'ancienne usine. "Dans le hall de 1905, nous pourrions installer toutes les stations d’expérimentation", explique-t-il.

Le hall de 1905
Le hall de 1905
Science Center Luxembourg

Un centre d'expérimentation pour étudiants

Autour du hall, l'ancienne centrale thermique pourrait devenir des laboratoires et des locaux pour étudiants. Le Science Center travaille en effet sur un nouveau programme visant à aider les étudiants dans leur orientation professionnelle.

"Si un lycéen décide d'étudier la chimie ou la physique, il ne les a jamais essayées auparavant. Il ne sait pas vraiment dans quoi il se lance", explique Nicolas Didier.

L'idée est donc d'offrir l'opportunité aux étudiants de découvrir concrètement différentes professions scientifiques au cours d'un programme de trois jours.

Cela pourrait se faire dans la centrale thermique. Nicolas Didier rêve même d'un planétarium dans ce bâtiment.

Imiter l'exemple suisse

La centrale thermique et le hall de 1905 pourraient être raccordés à un bâtiment à construire qui abriterait salles de réception et restaurant.


inauguration Luxembourg Science Center - Differdange - 04.10.2017 © claude piscitelli
Inauguration «électrique» à Differdange: Le Luxembourg Science Center ouvre au grand public
Observer et découvrir des phénomènes scientifiques tout en jouant et en apprenant comment ça marche. Voilà ce que propose via une soixantaine de «stations expérimentales» surprenantes le tout nouveau Luxembourg Science Center qui ouvre ce jeudi à Differdange. A tester quel que soit votre âge!

Son toit pourrait être aménagé et utilisé comme parc. De plus, les responsables du Science Center imaginent que le parking des Haut-Fourneaux soit également rattaché au parc prévu.

En dessous, un parking souterrain pourrait voir le jour. Selon Nicolas Didier, ils ont été inspirés par le Swiss Science Center de Winterthur qui compte 250.000 à 300.000 visiteurs par an.

Nicolas Didier est convaincu que le Luxembourg peut parvenir aussi à cet exploit. 

Depuis son ouverture en octobre 2017, le centre a déjà accueilli quelque 45.000 visiteurs, dont plus de 22.000 enfants et jeunes dans le cadre d’activités scolaires ou parascolaires.  

Nicolas Anen (trad. ChB)


Sur le même sujet