Changer d'édition

«Diana avait de mauvaises fréquentations»
Luxembourg 4 min. 10.10.2022
La meilleure amie de Diana Santos témoigne

«Diana avait de mauvaises fréquentations»

Diana avait 40 ans et était originaire de Porto.
La meilleure amie de Diana Santos témoigne

«Diana avait de mauvaises fréquentations»

Diana avait 40 ans et était originaire de Porto.
Photo: DR
Luxembourg 4 min. 10.10.2022
La meilleure amie de Diana Santos témoigne

«Diana avait de mauvaises fréquentations»

Tiago RODRIGUES
Tiago RODRIGUES
Paula affirme que la jeune femme d'origine portugaise avait changé depuis qu'elle avait commencé à fréquenter un autre groupe de personnes.

Paula était la meilleure amie de Diana Santos, la Portugaise de 40 ans qui a été retrouvée démembrée à Mont-Saint-Martin, le 19 septembre dernier. Elles se sont rencontrées dans des karaokés à Athus, en Belgique, il y a trois ans, mais ne s'étaient pas parlé depuis l'année dernière.


Diana Santos tinha 40 anos e vivia no Luxemburgo.
L'oncle du compagnon de Diana arrêté
Le suspect, un homme âgé de 48 ans a été arrêté jeudi par la police judiciaire puis placé en détention.

«J'étais sa meilleure amie, mais je me suis un peu éloignée à cause de la situation dans laquelle elle vivait. Elle avait de mauvaises fréquentations. Je ne voulais pas être impliquée dans ce monde. Pour me protéger. Ce n'était plus notre Diana», se lamente l'amie, faisant référence à l'homme qui a été arrêté jeudi - Said Banhakeia, le principal suspect du crime - et à ses compagnons. «Elle a été trompée. Ils ont profité d'elle. Ce sont de mauvaises personnes. Ce qu'ils lui ont fait, on ne le fait même pas à un animal», dit-elle, dégoûtée.

«Plus la même femme»

La dernière fois qu'elles se sont vues, c'était dans un café à Athus, durant l'été l'an dernier. «Je lui ai demandé comment elle allait et elle m'a dit que tout allait bien. On a pris un verre et elle a continué ses affaires. Elle m'a invitée à dîner chez elle, mais je ne voulais pas y aller», dit-elle. Paula a remarqué que Diana était différente. «A cette époque, elle était un peu plus abattue. Elle n'était pas la belle femme que nous avions l'habitude de voir. Même ses cheveux étaient différents.»


Diana Santos tinha 40 anos e vivia no Luxemburgo.
Diana, un nom derrière le drame de Mont-Saint-Martin
Cette mère de famille était née à Porto et travaillait en tant que serveuse au Luxembourg.

Paula se souvient de sa meilleure amie comme d'une «femme joyeuse, toujours avec le sourire». Elles ont passé beaucoup de temps ensemble. «Je suis même allée dormir chez elle, nous passions des nuits blanches à discuter», se souvient-elle, avouant qu'elle aurait aimé pouvoir faire quelque chose pour empêcher ce qui est arrivé. «Si j'avais reparlé à Diana, je lui aurais dit de sortir de cette vie. Elle a beaucoup insisté pour que j'aille la voir, mais je ne pouvais simplement pas la voir dans cet état.»

Il reste aujourd'hui à Paula les souvenirs des moments passés avec son amie. «Elle vivait à sa façon. Elle ne se moquait de personne. Ce qu'elle aimait le plus, c'était chanter. Et elle était très heureuse», dit Paula, qui regrette Diana. «J'ai perdu une amie. Ma meilleure amie».

Qui est le principal suspect ?

Said Banhakeia, un ressortissant marocain de 48 ans, est le principal suspect impliqué dans le meurtre de Diana Santos. L'homme a été arrêté jeudi par la police judiciaire luxembourgeoise, a révélé vendredi le parquet de Diekirch. Il est accusé de meurtre «avec préméditation», autrement dit d'assassinat, et a été placé en détention provisoire à la prison de Schrassig.

Contacto a appris de la famille et des amis de Diana que Said est l'oncle de l'homme qui vivait avec la jeune femme à Diekirch et qui l'aurait épousée l'été dernier. Un mariage qualifié d'«arrangé» par les proches de la victime, pour permettre au mari d'obtenir la nationalité portugaise contre de l'argent.

Qui était Diana Santos ?

Diana Santos est née à Porto. Selon son frère, Vítor Santos, qui s'est confié à Contacto, elle vivait au Luxembourg depuis «environ quatre ou cinq ans».

La jeune femme portugaise n'en était pas à sa première expérience à l'étranger : son père a expliqué que sa fille avait toujours travaillé comme serveuse et aide-cuisinière.

Lundi dernier, le parquet luxembourgeois a confirmé à Contacto que la victime était portugaise et vivait au Grand-Duché.


O corpo desmembrado foi encontrado por um jovem de 16 anos atrás de um edifício abandonado em Mont-Saint-Martin.
Le corps mutilé est celui d'une Portugaise vivant au Luxembourg
Le cadavre démembré avait été trouvé par un adolescent de 16 ans derrière un bâtiment abandonné.

Suite à cette nouvelle, le parquet de Nancy, en France, a confirmé mardi que les autorités luxembourgeoises avaient identifié le corps grâce à des tatouages et à l'utilisation de l'ADN et a ajouté qu'il avait transmis l'affaire au parquet de Diekirch.

Le corps démembré de la jeune femme a été retrouvé le 19 septembre par un adolescent de 16 ans derrière un bâtiment abandonné à proximité de la mairie de Mont-Saint-Martin, dans le département de Meurthe-et-Moselle.

L'affaire fait l'objet d'une enquête par les autorités françaises et luxembourgeoises.

Cet article a été publié pour la première fois sur Contacto

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet