Changer d'édition

Deux patients covid transférés vers l'Allemagne
Luxembourg 03.05.2021

Deux patients covid transférés vers l'Allemagne

C'est pour bénéficier d'une assistance coeur-poumon que les deux résidents infectés ont été transférés à l'étranger.

Deux patients covid transférés vers l'Allemagne

C'est pour bénéficier d'une assistance coeur-poumon que les deux résidents infectés ont été transférés à l'étranger.
Photo : AFP
Luxembourg 03.05.2021

Deux patients covid transférés vers l'Allemagne

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si le Luxembourg a accueilli de nombreux malades venus de l'étranger, certains cas ont aussi nécessité de s'appuyer sur des compétences médicales extérieures.

Une douzaine de patients venus du Grand Est, quelques-uns de Belgique, une équipe médicale envoyée en renfort au Portugal, du matériel médical expédié en Inde : dans la crise covid actuelle, le Grand-Duché a fait montre d'une solidarité sanitaire à maintes reprises à l'égard de pays étrangers. Et, à son tour, il a pu compter sur l'aide de ses voisins. Plus particulièrement de centres hospitaliers universitaires en Allemagne. Le ministère de la Santé confirme ainsi qu'ambulances du CGDIS et hélicoptère de Luxembourg Air Rescue ont été mobilisés pour trois transferts, en 2021.


07.01.2021, Großbritannien, London: Krankenschwestern arbeiten auf einem Korridor einer Akut-Station im St. Georges Krankenhaus. Wegen der rasant steigenden Zahl von Corona-Patienten geraten Krankenhäuser in Großbritannien immer stärker unter Druck. (zu dpa: "Britische Kliniken wegen Corona zunehmend unter Druck") Foto: Victoria Jones/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Un risque sur 100 d'attraper le covid à l'hôpital
Le ministère de la Santé indique que le taux d'infectiosité au sein des établissements de santé ne dépassait pas les 1,2% entre le 15 mars et le 18 avril. Ce qui représente un risque inférieur à celui d'autres maladies nosocomiales.

Le fait est d'autant plus notable que pareille situation ne s'était jamais produite en 2020. Si ces évacuations ont été rendues impératives, cela n'était pas dû à une éventuelle surcharge des hôpitaux luxembourgeois. Des services qui, au pic de l'épidémie, ont pu accueillir jusqu'à 251 malades covid (en décembre dernier). 

Mais ces patients transférés avaient besoin d’une prise en charge ECMO (oxygénation par membrane extracorporelle). Une technique lourde mise en oeuvre pour améliorer l'oxygénation dans les formes les plus sévères du syndrome de détresse respiratoire aiguë. Ce type d'appareillage étant rare, la nécessité d'accéder à une ressource au-delà des frontières a donc été retenue par les équipes soignantes. 

Les deux patients ont ainsi pu bénéficier d'une assistance cardiaque et respiratoire prolongée, un soutien indispensable «aux personnes dont le cœur et les poumons sont incapables d'assurer une quantité suffisante d'échanges gazeux ou de perfusion pour maintenir la vie». 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La médecine du travail à bout de souffle
Alors qu'elle lance une campagne de sensibilisation sur la santé au travail, la Chambre des salariés appuie aussi là où ça fait mal : le manque cruel de moyens pour prévenir le risque de maladie professionnelle au Grand-Duché.
Sécurité au travail
Le masque de rigueur pendant l'accouchement
Oui, même à l'heure de mettre au monde un enfant, une protection buccale s'impose pour la maman et les personnels aidant au travail. Même à l'heure de transmettre la vie, le virus reste bel et bien une menace.
A members of the medical staff fills in a Covid-19 patient register at the Pasteur hospital resuscitation unit in Colmar, eastern France, on April 22, 2021. (Photo by SEBASTIEN BOZON / AFP)
L'épidémie covid change de visage
Si le rythme des infections n'a guère varié cette dernière quinzaine, le profil des personnes touchées par le virus et celles hospitalisées s'est rajeuni. Un effet positif de la vaccination des seniors, mais une source de préoccupation nouvelle pour les autorités.
20.04.2021, Niedersachsen, Braunschweig: Eine Intensivpflegerin versorgt auf der Intensivstation am Klinikum Braunschweig einen an Covid-19 erkrankten Patienten. Die Corona-Infektionszahlen steigen - und auch auf den Intensivstationen des Landes müssen wieder mehr Patienten behandelt werden. Die Verantwortlichen sehen eine ernste Lage, rechnen aktuell aber nicht mit einer Überlastung des Systems. (zu dpa "Ministerium: Lage auf Intensivstationen «ernst, aber beherrschbar») Foto: Ole Spata/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le blues des infirmières devient sujet d'étude
Elles seraient de plus en plus nombreuses à vouloir quitter le métier, y compris au Luxembourg. Pour en avoir le cœur net, l'Uni et l'Association nationale des Infirmières et Infirmiers (ANIL) vont questionner un maximum des 7.000 professionnels en service.
Nurses put on protections before entering the room of a Covid-19 patient under respiratory assistance at the intensive care unit at Valenciennes Hospital on April 6, 2021. - Coronavirus restrictions have been tightened across France as the country struggles to contain a third wave of infections. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
La réforme du système de santé se prépare
Initiée quelques mois avant le début de la pandémie pour tenter de pallier les lacunes actuelles, la table ronde Santé a initié à ce jour 13 projets, tous voués à réformer le système actuel. Tour d'horizon des changements à venir.