Changer d'édition

Deux nouveaux quais à la gare pour accueillir plus de voyageurs
Luxembourg 4 min. 21.11.2018 Cet article est archivé

Deux nouveaux quais à la gare pour accueillir plus de voyageurs

Deux nouveaux quais à la gare pour accueillir plus de voyageurs

Photo: Lex Kleren
Luxembourg 4 min. 21.11.2018 Cet article est archivé

Deux nouveaux quais à la gare pour accueillir plus de voyageurs

La gare centrale est régulièrement surchargée à Luxembourg mais une solution est en vue. La mise en service de la première des quatre nouvelles voies est prévue pour fin 2019.

En moyenne, 1.000 trains en provenance de toutes les directions convergent chaque jour à la gare centrale. C'est précisément le nœud du problème : le réseau ferroviaire est en forme d'étoile et tout le monde doit passer par la gare centrale, de sorte que d'inévitables goulets d'étranglement s'y forment. «Nous sommes aussi bien surchargés de passagers que de marchandises», déclare Alessandra Nonnweiler, attachée de presse aux CFL. Un état de fait qu'illustrent bien deux chiffres: en l'an 2000, pas moins de 14,9 millions de passagers avaient été recensés contre 22,9 millions en 2017.

Trafic garanti malgré le chantier

Deux nouveaux quais et donc quatre nouvelles voies devraient permettre de remédier à la situation. «L'objectif est que toutes les lignes de toutes les directions aient leur propre voie», résume Alessandra Nonnweiler.

La voie 10 est seulement ouverte en direction du Nord pour l'heure. Les voies 11, 12, 13 et 14 sont en construction, juste à côté.
La voie 10 est seulement ouverte en direction du Nord pour l'heure. Les voies 11, 12, 13 et 14 sont en construction, juste à côté.
Photo: Lex Kleren

Le quai numéro 4, par exemple, servira de couloir de transit pour relier entre elles les lignes 10 (Ettelbruck, Troisvierges, Liège) et 60 (Bettembourg, Esch-sur-Alzette, Pétange, Rodange). Ce qui permettra à l'avenir d'éviter un problème récurrent aujourd'hui. A savoir qu'un retard de train n'impacte inévitablement d'autres lignes.

Après les travaux préparatoires, la première phase des travaux d'extension a débuté cet automne. Le grand défi est de garantir un trafic ferroviaire constant malgré l'ampleur du chantier, comme l'explique Florent Puraye, chef de projet. La voie numéro 10 a déjà été partiellement fermée en raison des travaux, elle n'est actuellement ouverte qu'en direction du Nord.

Premier allègement pour les horaires d'hiver 2019

Dans une première étape, les travaux se déroulent sous terre. Le passage souterrain sud, par lequel les passagers accèdent aux quais, doit être prolongé, explique Florent Puraye. En outre, une canalisation de chauffage urbain de la Ville de Luxembourg doit être modifiée sous les voies.

La galerie technique, dans laquelle se trouvent toutes sortes de conduites d'alimentation, doit elle aussi être reconstruite. La voie 10 sera alors condamnée vers le nord et le passage souterrain nord sera prolongé, à son tour, de 46 mètres.

La passerelle provisoire, d'où l'on peut facilement voir le chantier, sera remplacée par une nouvelle passerelle. De là, les passagers auront accès à tous les quais.
La passerelle provisoire, d'où l'on peut facilement voir le chantier, sera remplacée par une nouvelle passerelle. De là, les passagers auront accès à tous les quais.
Photo: Lex Kleren

Pour le passage aux horaires d'hiver des trains en décembre 2019, la voie 10 sera à nouveau disponible et la première voie n°11 du quai sera également mise en service. «Cela devrait déjà permettre un premier allègement», explique Alessandra Nonnweiler.

Les passagers devront attendre encore deux ans avant que les quais 5 et 6 soient parachevés. Auparavant, une phase décisive reste à franchir avec le renouvellement de la "Tête nord".

La zone de raccordement des rails qui filent vers le nord, en amont de la gare centrale, sera complètement fermée durant l'été 2021, reconstruite puis progressivement remise en service. Diverses mesures de substitution sont prévues au cours de cette phase. Ceci jusqu'à ce que les voies supplémentaires 12, 13 et 14 soient achevées et mises en service d'ici l'entrée en vigueur des horaires d'hiver en décembre 2021.

Le viaduc Pulvermühle mis en service en avril

D'ici là, une nouvelle passerelle sera construite à la gare centrale pour remplacer l'existante. «De la nouvelle passerelle, on accédera à tous les quais et on peut y accéder par ascenseur», explique Florent Puraye.


La nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg longera l'A3 jusqu'à hauteur de l'Aire de Berchem avant de bifurquer vers Bettembourg.
Sur la trace de la future ligne Luxembourg-Bettembourg
Lancés depuis 2015, les travaux de construction de la nouvelle ligne ferroviaire Luxembourg-Bettembourg vont bon train. Plusieurs «jalons» sont déjà posés. Des ponts routiers sont parachevés ou en cours de l'être. Le «saut-de-mouton» où se croiseront l'actuelle et la future ligne sera opérationnel après l'été. C'est parti pour la visite du chantier de 7 km de long.

Mais l'agrandissement de la gare centrale et des deux nouveaux quais, le renouvellement de la "Tête nord" et le réaménagement ultérieur de l'aire de trafic sud sont loin d'être réalisés. Il ne s'agit en réalité que de l'un des nombreux projets qui sont mis en œuvre en parallèle et qui sont tous étroitement liés entre eux.

Comme par exemple l'extension du viaduc de Pulvermühle de deux à quatre voies. Comme des complications étaient survenues sur ce chantier, les travaux avaient été retardés. En avril 2019, le viaduc ferroviaire prolongé sera définitivement mis en service, de même que le doublement de la ligne vers Sandweiler-Contern, un projet qui lui est étroitement lié.

La nouvelle ligne de Bettembourg ouvrira en 2024

Les travaux à la gare de Howald progressent. Le premier de deux quais y avait été inauguré le 10 décembre 2017, parallèlement au premier tronçon de la ligne de tramway, à l'arrêt ferroviaire de Pfaffenthal-Kirchberg et au funiculaire.


Le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa s'engouffrent pour la première fois dans le nouveau tram de la capitale au niveau de la station «Rout Bréck-Pafendall».
Revivez le voyage inaugural avec le couple grand-ducal
Après l'inauguration officielle du tram, du funiculaire et des deux nouvelles gares de Howald et Pfaffenthal-Kirchberg par le couple grand-ducal, le Premier ministre, les élus et responsables, le public découvre la nouvelle mobilité du Grand-Duché.

D'ici 2024, le pôle d'échange Howald sera entièrement construit de sorte que les voyageurs pourront passer du train au bus et au tramway. La même année, la nouvelle ligne ferroviaire de Bettembourg sera inaugurée, ce qui permettra d'augmenter considérablement les capacités de voyageurs.

D'ici là, les travaux à la gare centrale devraient être achevés et le réseau ferroviaire devrait être sensiblement allégé. «Nous aurons une amélioration significative de la qualité en 2024. Et beaucoup plus de robustesse», résume Alessandra Nonnweiler.

Au total, 171 millions d'euros seront investis dans l'extension de la gare centrale.

Diane Lecorsais - traduction: Maurice Fick


Sur le même sujet

Le nouveau quai entre en gare le 15 décembre
En réalité , c'est plutôt un demi-quai ne donnant que sur une voie qui va ouvrir. Mais la voie nouvelle entrant en service permettra déjà de décongestionner un peu le trafic ferroviaire au cœur de la capitale.
Lokales, Gare-Rocade, Bus, Busse, Quai, Busspur, neue Verbindungsbrücke zwischen Busbahn und Zug, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les souterrains s'étendent sous la gare
Si le quai n°5 ne fait pas encore partie du paysage des usagers de la gare de Luxembourg, cela ne tardera plus. Pour décembre, ce sera chose faite. En attendant, c'est sous les pieds des usagers que le chantier progresse.
Au total, l'investissement pour la création des deux futurs quais, des souterrains et de la passerelle approchera les 171 millions d'euros.
Le second viaduc Pulvermühle, un pont nommé désir
L'ouvrage ferroviaire bis enjambant l'Alzette enfin ouvert au trafic, dix ans après les débuts du chantier, raccordera les lignes Nord et Est à la gare centrale de Luxembourg et mettra fin à des décennies de congestion dans le pays.
Le chantier du nouveau viaduc Pulvermühle inauguré ce mardi.
Tram, trains, funiculaire et bus chamboulent Luxembourg
«Good Morning Mobilitéit» et bienvenue dans la nouvelle réalité des transports urbains! Le dimanche 10 décembre, la Ville de Luxembourg inaugurera deux nouvelles gares, son tram, le premier funiculaire du pays, une vraie piste cyclable et deux pôles d'échange au Kirchberg. Zoom sur les grands changements à venir et leurs conséquences pour les voyageurs.