Changer d'édition

Deux nouveaux décès et 195 contaminations
Luxembourg 3 min. 26.10.2020

Deux nouveaux décès et 195 contaminations

Les annonces, à partir de 19h, de Paulette Lenert pourraient bien influencer la vie commerciale du Grand-Duché pour les prochaines semaines. Au-delà du couvre-feu.

Deux nouveaux décès et 195 contaminations

Les annonces, à partir de 19h, de Paulette Lenert pourraient bien influencer la vie commerciale du Grand-Duché pour les prochaines semaines. Au-delà du couvre-feu.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 26.10.2020

Deux nouveaux décès et 195 contaminations

Alors que les chercheurs de Research Luxembourg ont prédit jusqu'à 1.400 nouvelles infections quotidiennes dans trois semaines, le ministère de la Santé fait état ce lundi d'un chiffre bien moindre mais le covid-19 a fait deux nouvelles victimes.

En attendant la prise de parole de Paulette Lenert, la ministre LSAP de la Santé, qui devrait en dire plus, ce lundi à 19h (notamment quant au couvre-feu) son ministère a indiqué que la pandémie de covid-19 a fait deux nouvelles victimes lors des dernières 24 heures. Par ailleurs, après le bilan catastrophique de la fin de semaine dernière, le nombre d'infections a nettement diminué. Il se situe ce lundi à 195 infections. Soit 667 cas de moins que samedi, pour un total de 1.903 tests PCR pratiqués.

Le nombre de décès s'établit donc ce lundi à 147 décès depuis le début de la crise sanitaire. Une mortalité qui frappe particulièrement les personnes âgées.  

Avec ces 195 nouveaux cas, le Luxembourg dénombre désormais 15.817 cas dépistés depuis le mois de mars dernier. A noter que les chiffres fournis par les autorités ne prennent plus en compte les cas positifs enregistrés chez les non-résidents depuis le 27 août dernier.

En ce qui concerne les patients hospitalisés, la situation a évolué. Actuellement, 114 patients infectés sont pris en charge dans un service de santé au Luxembourg, dont 20 accueillis en soins normaux comme patients covid suspects et 12 en soins intensifs. Pour rappel, 86 patients étaient hospitalisés durant le week-end.

Un tour de vis pour «sauver Noël»

La colère montait lundi en Italie en raison des nouvelles mesures introduites face à la progression de l'épidémie de covid-19 pour «sauver Noël», tandis que plusieurs pays européens ont imposé des couvre-feux ou réfléchissent à des confinements face à la deuxième vague. La décision du Premier ministre italien Giuseppe Conte de fermer les restaurants et les bars à partir de 18h et tous les théâtres, cinémas et salles de sport pendant un mois a été qualifiée d'«aveu d'échec» par ses détracteurs et a poussé les scientifiques à se demander si cela suffirait à endiguer la propagation du virus.

La maladie continue à s'étendre à travers l'Europe et l'Espagne a imposé un nouvel état d'urgence ainsi que des couvre-feux nocturnes. La Catalogne réfléchit même à un confinement de la population à domicile le week-end et la région voisine d'Aragon a décidé de boucler son territoire.


Lokales, Corona-Virus Covid 19, CHEM Esch Alzette, Die Kantine des CHEM wurde in eine Pflegestation umgebaut, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
La cafétéria du CHEM se mue en hôpital de jour
Afin d'assurer encore ses missions de chirurgie ambulatoire, Emile-Mayrisch doit se réorganiser. A l'image des autres centres hospitaliers du pays.

La France a quant à elle établi un nouveau triste record quotidien avec plus de 52.000 cas supplémentaires de covid-19. La perspective d'un nouveau confinement y prend corps face à une deuxième vague «brutale» qui pourrait même être «plus forte que la première», s'est alarmé Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique qui guide le gouvernement.

La pandémie a fait au moins 1,15 million de morts dans le monde depuis fin décembre et plus de de 43 millions de cas ont été diagnostiqués, selon un comptage de l'AFP. Certains voient toutefois le bout du tunnel: la deuxième plus grande ville d'Australie, Melbourne, devrait ainsi sortir de son confinement cette semaine après environ trois mois de restrictions qui ont coûté très cher.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le «plan blanc» activé dans les hôpitaux du Grand Est
L'Agence Régionale de Santé du Grand Est indique, lundi, avoir demandé à tous les établissements de santé à se tenir prêts à augmenter leur nombre de lits en réanimation et leurs effectifs humains pour «anticiper et faire face» au rebond épidémique.
TOPSHOT - A patient is hospitalised at a level intensive care unit for patients infected with Covid-19 (novel coronavirus) at the University Hospital of Strasbourg (HUS) in Strasbourg, eastern France on October 22, 2020. (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)
Un Centre de consultation covid ouvre au Kirchberg
C'est une première : le ministère de la Santé a annoncé, lundi, la mise en service d'un premier centre de consultation pour toute personne présentant des signes d'infection. Un second pourrait suivre au sud du pays.
09.10.2020, Sachsen, Dresden: Ein Arzt der Kassenärztlichen Vereinigung Sachsen macht in der Corona-Teststation für Urlaubsrückkehrer am Flughafen Dresden International einen Coronavirus-Test. Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La Féduse exige le masque en classe
Alors que le nombre de cas de covid flambe, le syndicat enseignants invite le ministère de l'Enseignement à prendre de nouvelles dispositions pour le milieu scolaire. Une exigence portée aussi par les professeurs du SNE ou du SEW-OGBL.
conférence de presse Summerschool 2020 - Claude Meisch ministre - Jeannot FÜRPASS Bourgmestre - Mondecange -  - 01/09/2020 - photo: claude piscitelli
Entre les lignes du changement de cap sanitaire
Inquiétudes pour les seniors, fragilité des effectifs hospitaliers et présence massive du virus dans les eaux usées: voilà certains des indicateurs qui ont poussé le gouvernement à changer son fusil d'épaule dans la traque au covid.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Wartesaal Urgence , Distanz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Pas plus de quatre invités à la maison
Le nombre d'hôtes possibles divisé de moitié, le couvre-feu décrété (de 23h à 6h), l'annulation de toute compétition sportive amateur : voilà les trois principales mesures devant faire barrage à la recrudescence virale au Luxembourg. Elles seront prises pour un mois.
Politik, Briefing presse-Conseil de Gouvernement, Xavier bette, Paulette Lenert , Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Couvre-feu décrété pour un mois
Xavier Bettel (DP) a annoncé ce vendredi que le gouvernement allait instaurer une interdiction de se déplacer entre 23h et 6h du matin. Cela fait partie des mesures mises en place pour tenter de limiter la hausse des contaminations covid au Luxembourg.
Politik, Briefing presse-Conseil de Gouvernement, Xavier bette, Paulette Lenert , Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le covid pousse le gouvernement dans les cordes
Le «wait and see» adopté depuis samedi par le ministère de la Santé a sans doute vécu. Ce vendredi, à 16h, un point presse se tiendra à l'issue du Conseil de gouvernement. Difficile d'imaginer qu'aucune nouvelle décision sanitaire ne soit prise face à la recrudescence des contaminations et hospitalisations.
Coronavirus - Hôpital Kirchberg - COVID-19 Stock  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Metz fermera ses restaurants à 22h
La capitale de la Moselle et 44 communes des environs devront se soumettre à ce couvre-feu à compter de samedi. La Meurthe-et-Moselle, elle, doit se plier à des mesures plus strictes encore.
Metz, Place Saint Louis, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort