Changer d'édition

Deux nouveaux abris d'urgence en construction à Findel

Deux nouveaux abris d'urgence en construction à Findel

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 11.09.2018

Deux nouveaux abris d'urgence en construction à Findel

Deux nouveaux abris d'urgence sont actuellement en construction à Findel. L'un sera utilisé de décembre à mars comme logement de nuit pour les sans-abri, l'autre pour les personnes qui en ont temporairement besoin.

(C.) - François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, et Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l'Intégration, ont assisté à la pose officielle des premiers éléments de bois de deux nouvelles structures d’hébergement d’urgence à Findel.

Le premier bâtiment a été conçu pour l’hébergement de nuit pour des sans-abri durant les mois d’hiver (Wanteraktioun, annuellement du 1er décembre au 31 mars) et pourra accueillir environ 200 personnes sur 2 étages.

Le bâtiment est en construction depuis janvier 2018.
Le bâtiment est en construction depuis janvier 2018.
Photo: Guy Jallay

Afin que le bâtiment ne reste pas inoccupé pendant les mois de printemps et d’été, le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région le mettra à disposition d’autres ministères intéressés par un usage temporaire des locaux.

Depuis décembre 2012/2013, la Wanteraktioun a pu être hébergée dans l’ancien bâtiment IEE, propriété de lux-Airport. Comme le nombre de nuitées enregistrées a augmenté de 12% au fil des dernières années, les infrastructures actuelles ont atteint leurs limites. Il a donc fallu de nouveaux locaux, plus spacieux, plus durables et mieux adaptés à l’hébergement de nuit hivernal des personnes sans abri.

La nouvelle structure rend possible une prise en charge plus adaptée et plus digne des personnes hébergées. Ainsi les dortoirs offriront davantage d’espace, les installations garantissent intimité et sécurité aux personnes et le réfectoire, beaucoup plus spacieux, deviendra plus convivial.

Par exemple, une salle est préparée pour les personnes qui ont un chien et qui ne veulent pas s'en séparer du jour au lendemain ou encore pour les femmes et les enfants.

Par ailleurs, le nouveau bâtiment offre davantage de flexibilité dans la gestion et l’organisation journalière tant pour le personnel que par rapport à la prise en charge des personnes accueillies. «Ces nouveaux locaux permettront un encadrement de qualité, plus important encore que la seule mise à disposition de lits», a indiqué Corinne Cahen.

Le deuxième bâtiment servira comme hébergement pour personnes en détresse. Il comprend en tout 18 chambres sur 2 étages pour un nombre de 36 personnes au total. Sont également prévus des locaux pour le personnel encadrant et des zones communes telles que cuisine, salle à manger et lieux de séjour.

Les personnes dans le besoin, victime d'un incendie par exemple, peuvent être temporairement hébergées dans ce nouveau logement.

«Le dossier a été désigné projet-pilote pour l’utilisation du bois de hêtre en tant que bois de construction. Ceci avec l’objectif d’acquérir les expériences nécessaires pour promouvoir ainsi l’utilisation du bois régional lors de constructions futures», a précisé François Bausch.

Le coût total du projet s’élève à 12 millions d’euros et occupera une superficie de 72 ares.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Kirchberg: de nombreux projets à venir
Amener davantage de monde à vivre au Kirchberg: c'est l'un des objectifs fixés par le Fonds Kirchberg par le biais de nombreux projets. Petit tour d'horizon des aménagements à venir dans ce quartier dans les années à venir.
Des bâtiments publics accessibles à tous d'ici 2029
Chaque bâtiment devrait être accessible pour tous d'ici 2029, notamment pour les personnes à mobilité réduite ou encore les malvoyants. Pour ce faire, le ministère de la Famille a préparé un nouveau projet de loi.
Le projet de loi prévoit des mesures qui pourraient profiter aux utilisateurs de fauteuils roulants ainsi qu'aux personnes ayant d'autres handicaps et aux personnes sans déficience.
Une nouvelle gare à Berchem
La nouvelle gare de Berchem coûtera 11,75 millions d'euros. Elle offrira plus de confort même pour les personnes handicapées.