Changer d'édition

Deux millions de tests rapides attendus au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 29.03.2021

Deux millions de tests rapides attendus au Luxembourg

Deux millions de tests rapides attendus au Luxembourg

Photo: Fabian Strauch/dpa
Luxembourg 2 min. 29.03.2021

Deux millions de tests rapides attendus au Luxembourg

Alors que la phase-test dans six écoles a débuté mercredi dernier, la direction de la Santé indique lundi avoir commandé des dispositifs de dépistage du covid-19 utilisables par tout un chacun. Un deuxième achat d'ampleur est en cours de négociation.

(Jmh avec Michèle Gantenbein) - Parmi les pistes envisagées pour parvenir à une sortie de crise sanitaire, les tests rapides figurent en bonne place. Voués à se multiplier dans les semaines à venir, ces dispositifs commencent à arriver en masse au Grand-Duché. Selon le ministère de la Santé, cité par nos confrères du Luxemburger Wort, une commande de deux millions a été passée, dont 550.000 ont d'ores et déjà été livrés. Un stock qui a été réparti en grande partie puisque 350.000 tests se trouvent pour l'heure dans des hôpitaux, des maisons de retraite ou au centre de détention de Schrassig.


IPO , PK Xavier Bettel , Jean Claude Schmit , Coronakrise , Covid-19 , Sars-Cov-2 , Massnahmen Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le Luxembourg navigue à vue face au covid
En annonçant, mercredi, l'ouverture des terrasses à compter du 7 avril, Xavier Bettel réalise «un petit pas symbolique» destiné à donner «une bouffée d'air» à la population. Sauf que la mesure pourrait bien ne pas être appliquée en cas de «hausse exponentielle» des nouvelles infections.

Depuis mercredi dernier, l'utilisation des dispositifs qui doivent permettre à tout un chacun de se tester via un prélèvement nasal grâce à un écouvillon est également effective dans six établissements scolaires. Une phase-test qui doit notamment permettre au gouvernement de juger de l'efficacité du procédé, puisque le virus circule encore et toujours sur les bancs de l'école, selon le dernier bilan du ministère de l'Education nationale.

En cas de généralisation du dispositif après les vacances de Pâques, la logistique devra suivre. Car si chaque élève d'au moins six ans devra être testé une fois par semaine, ce sont pas moins de 120.000 tests qui devront être disponibles chaque semaine. Soit quelque 500.000 tests par mois en prenant en compte les enseignants, uniquement pour le milieu scolaire. Issus de deux fabricants différents, les quelque 1,5 million de tests restants de la première commande sont attendus d'ici la mi-avril. 

Une deuxième commande «plus importante», selon le ministère de la Santé, est en cours de négociations. Selon la stratégie du gouvernement, ces dispositifs devraient également être présents en masse dans les entreprises ou dans les pharmacies afin de redonner une potentielle «bouffée d'air» en attendant la très attendue immunité collective conférée par la campagne de vaccination. Selon les dernières estimations, cette dernière n'interviendrait pas avant l'été...

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si le projet-pilote prendra fin ce vendredi, les résultats ne seront pas communiqués avant la fin des vacances de printemps, précise Claude Meisch ce jeudi. Les conclusions tirées permettront de réfléchir à sa «mise en oeuvre concrète» à plus grande échelle.
dpatopbilder - 22.03.2021, Sachsen-Anhalt, Halle (Saale): Ein Schüler des Lyonel Feininger Gymnasiums macht seinen ersten Corona Schnelltest. Zum ersten Mal werden in der Schule auf Initiative des Schulleiters Schnelltests für und von den Schülern durchgeführt. Foto: Holger John/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
En annonçant, mercredi, l'ouverture des terrasses à compter du 7 avril, Xavier Bettel réalise «un petit pas symbolique» destiné à donner «une bouffée d'air» à la population. Sauf que la mesure pourrait bien ne pas être appliquée en cas de «hausse exponentielle» des nouvelles infections.
IPO , PK Xavier Bettel , Jean Claude Schmit , Coronakrise , Covid-19 , Sars-Cov-2 , Massnahmen Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Annoncée début mars, la mise en place d'une phase test destinée à permettre aux élèves d'effectuer par eux-mêmes le dépistage du covid-19 débutera mercredi, annonce le ministère de l'Education nationale. 9.000 kits seront distribués dans six établissements.