Changer d'édition

Deux mesures d'aides pour soutenir les entreprises
Luxembourg 3 min. 12.07.2022 Cet article est archivé
Conséquences de la guerre en Ukraine

Deux mesures d'aides pour soutenir les entreprises

Certaines entreprises luxembourgeoises sont particulièrement touchées par la hausse des prix de l'énergie.
Conséquences de la guerre en Ukraine

Deux mesures d'aides pour soutenir les entreprises

Certaines entreprises luxembourgeoises sont particulièrement touchées par la hausse des prix de l'énergie.
Photo : DR
Luxembourg 3 min. 12.07.2022 Cet article est archivé
Conséquences de la guerre en Ukraine

Deux mesures d'aides pour soutenir les entreprises

Pascal MITTELBERGER
Pascal MITTELBERGER
Ce mardi 12 juillet, les députés luxembourgeois ont adopté deux mesures d'aides destinées à soutenir les entreprises du pays touchées par les conséquences de la guerre en Ukraine, notamment la hausse des prix de l'énergie.

(pam avec tb) - Figurant dans l'accord conclu à l'issue du Comité de coordination tripartite du 31 mars dernier, deux mesures d'aides pour les entreprises luxembourgeoises impactées par la guerre en Ukraine ont été adoptées ce mardi 12 juillet par la Chambre des députés.


ARCHIV - 18.01.2021, Bayern, Neubiberg: Eine Frau trägt bei ihrem Einkauf in einem Supermarkt eine FFP2-Schutzmaske. Mit dem Ende der staatlichen Vorgaben müssen ab nächster Woche in Supermärkten und in Discountern keine Maske mehr getragen werden. (zu dpa: «Supermarkt-Kunden müssen bald keine Maske mehr tragen») Foto: Sven Hoppe/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
«Une aide rapide pour les gens et les entreprises»
Mardi, la commission spéciale nouvellement créée, composée de 15 membres, s'est réunie pour une première séance consacrée à l'accord tripartite et aux aides décidées.

Il y a tout d'abord le régime d'aides aux entreprises particulièrement touchées par la hausse des prix de l'énergie. Cette mesure se décline en deux parties. Un premier volet est destiné aux sociétés, de toutes tailles et de tous secteurs économiques, grandes consommatrices d'énergie et confrontées à une hausse sensible des prix du gaz et de l'électricité. «L’aide, dont l’intensité et le montant maximal sont modulés en fonction de l’exposition des entreprises à la flambée des prix, couvre une partie des surcoûts mensuels des entreprises de février à décembre 2022», précise le ministère de l'Economie.

225 millions pour le régime d'aides

Le second volet concerne les entreprises du secteur des transports, du fret, de la construction et de l'artisanat alimentaire, grandement fragilisées par la flambée des prix, et dont la pérennité est même parfois remise en cause. « Dans le cas où une perte d’exploitation est réalisée, une aide d’un montant maximum de 400.000 euros par groupe peut leur être octroyée afin de couvrir une partie des coûts additionnels en gasoil qu’elles encourent de février à décembre 2022», indique le ministère. 

Pour ce premier régime d'aides, le formulaire de demande sera mis en ligne prochainement sur le portail MyGuichet.lu. « Nous estimons qu’entre 150 et 200 entreprises pourront bénéficier du régime d’aides, pour un impact budgétaire total de 225 millions d’euros au maximum», précise le ministre Franz Fayot (LSAP).

De nouveaux prêts garantis par l'Etat

Le deuxième régime instauré par une loi ce mardi : des garanties en faveur de l'économie luxembourgeoise, c'est-à-dire «des nouveaux prêts visent à pallier les besoins en liquidités des entreprises établies au Luxembourg qui sont touchées par les conséquences économiques de l’agression militaire russe en Ukraine».


L'Etat met la main à la poche pour soutenir les agriculteurs
Flambée de l'énergie, augmentation du coût de l'alimentation des bétails, explosion des prix des engrais... Pour aider les agriculteurs à faire face aux charges qui s'accumulent, Claude Haagen a présenté un paquet de six mesures.

Ces prêts pourront s'étendre sur 6 ans, pour un montant équivalant à 15% du chiffre d'affaires moyen sur les trois dernières années ou pour 50% des coûts de l'énergie au cours des 12 derniers mois. Ils seront garantis à hauteur de 90% par l'Etat, pour un budget total de 500 millions d'euros. 

La ministre des Finances Yuriko Backes (DP) signera la convention encadrant ce régime de prêts garantis par l'Etat avec les banques participantes le 27 juillet prochain. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Certaines entreprises luxembourgeoises ont réduit leurs activités dans le pays de Vladimir Poutine, d'autres y ont mis fin. Pendant ce temps, ArcelorMittal remet en service le haut fourneau de son usine ukrainienne.
Ukraine Werk Arcelor Mittal