Changer d'édition

Des tests offerts pour les schémas vaccinaux incomplets
Luxembourg 2 min. 14.10.2021
Pandémie au Luxembourg

Des tests offerts pour les schémas vaccinaux incomplets

En offrant cinq bons pour des tests PCR gratuits pour toute personne ayant reçu une première dose jusqu'au 18 octobre, le gouvernement espère accélérer la campagne de vaccination.
Pandémie au Luxembourg

Des tests offerts pour les schémas vaccinaux incomplets

En offrant cinq bons pour des tests PCR gratuits pour toute personne ayant reçu une première dose jusqu'au 18 octobre, le gouvernement espère accélérer la campagne de vaccination.
Photo: John Schmit
Luxembourg 2 min. 14.10.2021
Pandémie au Luxembourg

Des tests offerts pour les schémas vaccinaux incomplets

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Suite à la recommandation du Conseil d'Etat sur l'extension à venir du régime CovidCheck, la ministre de la Santé indique jeudi que des bons gratuits seront mis à disposition des personnes qui auront reçu une première injection avant le 18 octobre.

Malgré l'opposition de plus en plus forte à l'extension du CovidCheck dans le monde du travail, le gouvernement conserve son nouveau cap sanitaire. Mais pour réellement accélérer le taux de vaccination de la population avant la date fatidique du 1er novembre, l'exécutif annonce jeudi une légère inflexion en instaurant une tolérance à destination des personnes qui possèdent un schéma vaccinal incomplet. Autrement dit, celles et ceux qui n'auront reçu qu'une seule dose de Pfizer, Moderna ou AstraZeneca.


online.fr.Covid Check in Restaurants,Bars,Cafes. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Bettel parvient à unir les syndicats contre le CovidCheck
Dans un communiqué publié jeudi, CGFP, OGBL et LCGB font état de «leur désaccord profond» avec la volonté du gouvernement de laisser l'accès aux entreprises ou aux administrations publiques aux seules personnes entièrement vaccinées. Et demandent une entrevue urgente.

«Les personnes qui auront reçu une première injection avant la date du 18 octobre se verront remettre cinq bons pour des tests PCR certifiés», indique jeudi Monique Putz, porte-parole du ministère de la Santé. Envoyés «à partir du 1er novembre», ces vouchers doivent donc permettre à leur destinataire de bénéficier de tests gratuits leur permettant de remplir les critères imposés par le futur régime CovidCheck. Et ce, en attendant l'injection de la deuxième dose d'un vaccin Pfizer/BioNTech, Moderna ou AstraZeneca, qui aura lieu un mois après la première injection.


Lokales, Politik,  Corona Virus Covid-19, Large Scale  Testing, Corona Test, Teststation Hollerich, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Les tests PCR resteront gratuits pour certains
Alors que la nouvelle version de la loi covid, en vigueur depuis le 15 septembre, rend payants les examens pour les personnes non vaccinées, le gouvernement annonce ce vendredi que quelque 43.300 résidents ne pouvant pas se faire vacciner recevront des bons.

A noter que les personnes ne pouvant pas se faire vacciner pour raisons médicales seront également incluses dans les bénéficiaires de ces bons. Selon les données évoquées jeudi matin par Jean-Claude Schmit en commission Santé, une trentaine de personnes disposent officiellement à ce jour d'un certificat médical justifiant de leur situation vaccinale. Soit un nombre restreint par rapport aux quelque 2.000 personnes identifiées par le ministère de la Santé et susceptibles d'entrer dans cette catégorie.

Encouragé par le Conseil d'Etat qui indique  dans son avis sur le nouveau projet de loi covid pouvoir «s’accommoder de la démarche envisagée», le gouvernement entend se donner les moyens d'atteindre rapidement le seuil d'immunité collective face au variant Delta, fixé «entre 80 et 85%» de la population. A ce jour, 23% de la population résidente est non vaccinée, selon les dernières données disponibles, soit quelque 146.000 personnes.


Les grandes entreprises plutôt favorables au CovidCheck
Que ce soit du côté des CFL, Luxair ou Post les nouvelles mesures sanitaires au 1er novembre seront appliquées.

Alors que les grandes entreprises semblent plutôt prêtes à mettre en place le régime CovidCheck dans tout ou partie de leurs bâtiments, les trois syndicats nationaux s'opposent toujours à la mesure. Une rencontre avec Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, Dan Kersch (LSAP), ministre du Travail, et Marc Hansen (DP), ministre de la Fonction publique doit se tenir vendredi à 12h à Senningerberg.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La ministre de la Santé a détaillé l'avancée de la campagne de vaccination par catégorie d'âge au terme de 11 mois d'injections anti-covid. Une des leçons étant qu'un 20-29 ans sur trois ne dispose pas d'un schéma vaccinal complet.
26.11.2021, Schleswig-Holstein, Eutin: Krankenschwester Swenja Grandke impft in der Impfstelle Eutin gegen das Corona Virus. Heute starten in ganz Schleswig-Holstein zunächst 24 Impfstellen, um die Geschwindigkeit bei den COVID-19-Auffrischimpfungen zu erhöhen und die Praxen der niedergelassenen Ärztinnen und Ärzte bei den Corona-Impfungen zu unterstützen und zu entlasten. Foto: Markus Scholz/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Certains Etats organisent des loteries, distribuent des cadeaux voire offrent des primes à celles et ceux qui se font vacciner sur le tard. Ce n'est pas l'intention du Luxembourg, a réaffirmé la ministre de la Santé.
23.11.2021, Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf: Alexander Daiker wird gegen das Coronavirus geimpft. Wegen der gestiegenen Nachfrage erweitert die Stadt Düsseldorf die Impfkapazitäten und eröffnet in der ehemaligen Zentralbibliothek am Hauptbahnhof ein neues Impfzentrum. Foto: Malte Krudewig/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Dans un communiqué publié jeudi, CGFP, OGBL et LCGB font état de «leur désaccord profond» avec la volonté du gouvernement de laisser l'accès aux entreprises ou aux administrations publiques aux seules personnes entièrement vaccinées. Et demandent une entrevue urgente.
online.fr.Covid Check in Restaurants,Bars,Cafes. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Neuf mois après le lancement officiel de la campagne de vaccination, le Luxembourg fait figure de bon élève européen avec trois quarts de la population avec un schéma vaccinal complet. Pourtant, les 20-29 ans semblent moins enclins à se faire injecter le vaccin, selon les données officielles.
Wo fr , Impfbus bei der Cloche d`Or , Impf-Bus , Impfung ohne Termin Covid-19 , Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Alors que la nouvelle version de la loi covid, en vigueur depuis le 15 septembre, rend payants les examens pour les personnes non vaccinées, le gouvernement annonce ce vendredi que quelque 43.300 résidents ne pouvant pas se faire vacciner recevront des bons.
Lokales, Politik,  Corona Virus Covid-19, Large Scale  Testing, Corona Test, Teststation Hollerich, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort