Changer d'édition

Des syndicats impatients d'une hausse des allocations
Luxembourg 2 min. 28.01.2021 Cet article est archivé

Des syndicats impatients d'une hausse des allocations

Le montant de l'allocation familiale est fixé à 265 euros par enfant depuis le 1er août 2016.

Des syndicats impatients d'une hausse des allocations

Le montant de l'allocation familiale est fixé à 265 euros par enfant depuis le 1er août 2016.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 28.01.2021 Cet article est archivé

Des syndicats impatients d'une hausse des allocations

Alors que son montant est bloqué depuis 2016, l'aide accordée aux familles sera à nouveau indexée à compter de janvier prochain. Un délai qui n'est pas sans faire réagir le LCGB et l'OGBL.

(ASdN) - Si la réindexation de l'allocation familiale sonne comme une bonne nouvelle, les familles vont devoir se montrer patientes. Il faudra en effet attendre le 1er janvier 2022 avant que l'aide ne puisse être revue à la hausse. Mais de la patience, l'OGBL et le LCGB n'en veulent pas. Pour les deux syndicats, l'allocation familiale doit être revalorisée au plus vite bien que l'accord de coalition passé entre les trois partis siégeant au gouvernement ne prévoie pas de réviser son montant «avant la fin de la législature». 


Familie, gemeinsames Kochen
Une frontière sépare les allocations familiales
Une condamnation de la Cour de justice européenne oblige le Luxembourg à revoir le traitement proposé à l'ensemble des salariés en matière de prestations familiales. Un meilleur partage sur lequel planchent les députés.

Si l'annonce arrive donc bien avant l'heure, elle doit, pour les syndicats, être accélérée encore. Si la présidente de l'OGBL Nora Back salue l'initiative, cela arrive «trop tard au vu de tout ce qui a été perdu». Désindexées depuis 2006, les prestations familiales auraient ainsi perdu «un quart de leur valeur», calcule-t-elle avant de rappeler qu'elles auraient dû régulièrement être revalorisées depuis l'entrée en vigueur de la réforme des prestations familiales le 1er août 2016.

Depuis cette date, les prestations familiales auraient ainsi subi une perte «d'environ 20 euros», alertent l'OGBL et le LCGB. D'une même voix, les deux syndicats réclament donc «au plus vite» une revalorisation du montant de ces aides de 265 à 285 euros, ainsi qu'une indexation de toutes les prestations familiales en espèces et en nature. Autrement dit, des allocations de rentrée scolaire, de naissance ou encore des chèques services. 

La revalorisation rapide de ces allocations est d'autant plus cruciale aux yeux du LCGB que «la stagnation du montant lèse particulièrement les familles monoparentales», plus exposées au risque de pauvreté. Mais aussi en raison du pouvoir d'achat des familles nombreuses «impacté négativement depuis mars 2020 à cause du recours massif au chômage partiel».  

Pour mémoire, le montant de l'allocation familiale est fixé à 265 euros par enfant depuis le 1er août 2016. Une somme majorée de 20 euros lorsque l'enfant atteint l'âge de six ans, puis de 50 euros à partir de ses douze ans.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis cinq ans, les allocations versées à quelque 116.000 foyers n'ont pas gagné un cent. Le ministère de la Famille a calculé combien coûterait une adaptation des aides en fonction de l'inflation des cinq dernières années.
29.05.2021, Baden-Württemberg, Ertingen: Einen Familie sitzt bei Sonnenschein am Schwarzachtalsee und macht ein Picknick. Foto: Thomas Warnack/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Annoncée officiellement à la mi-mai, la réindexation des montants versés aux ménages avec enfant ne serait qu'une mesure imposée au gouvernement qui ne compenserait pas la perte de pouvoir d'achat et qui entrerait en vigueur après la prochaine tranche indiciaire, selon l'OGBL.
Depuis 2006, l’allocation familiale n'augmentait plus au rythme du coût de la vie. A compter du 1er janvier prochain, elle sera à nouveau indexée. Et si la commission de la Famille est favorable à ce changement, elle n'entend pas toucher au congé parental.
Vater Kind Familie Freizeit
Une condamnation de la Cour de justice européenne oblige le Luxembourg à revoir le traitement proposé à l'ensemble des salariés en matière de prestations familiales. Un meilleur partage sur lequel planchent les députés.
Familie, gemeinsames Kochen