Changer d'édition

Des sanctions pour les plus récalcitrants
Luxembourg 4 2 min. 20.03.2020 Cet article est archivé

Des sanctions pour les plus récalcitrants

La police contrôle les automobilistes, comme ici à Hesperange.

Des sanctions pour les plus récalcitrants

La police contrôle les automobilistes, comme ici à Hesperange.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 4 2 min. 20.03.2020 Cet article est archivé

Des sanctions pour les plus récalcitrants

Anne-Sophie DE NANTEUIL
Anne-Sophie DE NANTEUIL
Pour lutter contre la propagation du virus, Xavier Bettel a appelé les résidents à limiter leurs déplacements au strict minimum. Un appel pas toujours bien entendu. La police luxembourgeoise est toutefois mobilisée pour veiller au grain.

«Il faut juste rester à distance», «Ne pas sortir ? N’importe quoi, on ne va pas se momifier», «prendre le soleil fait du bien»... Tels sont quelques-uns des commentaires qu’il est encore possible de lire sur les réseaux sociaux, malgré les mesures de confinement prises par le gouvernement. «Les entreprises semblent avoir compris le message, les individus, un peu moins», constate le directeur général de la police, Philippe Schrantz. Pourtant, c’est bien une amende de 145€ que risquent les citoyens qui s’aventurent sans raison à l’extérieur.

La police a ainsi commencé des contrôles dès le début de la semaine. Mardi et mercredi, ce sont près de 250 vérifications qui ont été effectuées sur le territoire, précise le porte-parole de la police Frank Stoltz. Si une «approche préventive» était privilégiée jusque-là, les premiers avertissements taxés sont distribués dès jeudi. A la Cloche d'Or, la police arrête les automobilistes. A Bonnevoie, des voitures de police sillonnent le quartier. A la gare et en centre-ville, quelques personnes circulent encore, seules ou à deux.


Stefano Polignano ist nach sechs Tagen in Isolation auf dem Weg der Besserung.
«Restez à la maison pour protéger les autres»
Stefano Polignano figure parmi les personnes infectées par le coronavirus au Luxembourg. Il s'est confié au Luxemburger Wort et évoque sans tabou les symptômes de la maladie, ses conditions d'isolement. Son message: «Evitez d'être négligent».

Mais certains résidents regrettent cependant le manque de visibilité des agents, voire leur trop grande tolérance. «La police ? On ne la voit pas !», «Elle ne contrôle même pas les gens au soleil sur les bancs.» «Certaines personnes n’ont pas changé leurs habitudes, déplore quant à elle une résidente du quartier de Merl. Mon voisin est un vieux monsieur et il continue à sortir tous les jours à la même heure pour aller chercher son journal. C’est pourtant une personne à risque...»

A l’inverse, d’autres se satisfont de la situation et profitent de ce laxisme : «On passe devant eux, mais ils s’en fichent», «de toute façon, ils ne disent rien». A voir si cette tempérance durera longtemps...


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Tous les voyages scolaires annulés avec effet immédiat
Dans le cadre de l'expansion du coronavirus au pays, le ministère de l'Éducation nationale a décidé la suppression avec effet immédiat et jusqu'à nouvel ordre de tous les voyages et excursions prévus par les écoles et lycées. Ce faisant, le Luxembourg s'aligne sur son voisin français.
La police veille, l'armée en renfort
Francois Bausch, ministre de la Sécurité intérieure annonce, ce jeudi, que le Findel sera fermé aux passagers à partir de lundi. Il signale en outre que ceux qui ne respectent pas le confinement seront bel et bien sanctionnés.
Corona-Virus, Polizeikontrolle Alzettestrasse, Esch Alzette, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Un appel à «la responsabilité et à la solidarité»
Le Premier ministre a annoncé ce mercredi - comme il l'avait déclaré mardi - que le pays se trouve désormais officiellement en état de crise pour dix jours dans un premier temps. Il a reconnu qu'il ne savait pas combien de temps aller durer l'épreuve à laquelle est confronté le pays.
Lokales,Livestream Briefing Premier Xavier Bettel zur Corona Krise. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Restez à la maison pour protéger les autres»
Stefano Polignano figure parmi les personnes infectées par le coronavirus au Luxembourg. Il s'est confié au Luxemburger Wort et évoque sans tabou les symptômes de la maladie, ses conditions d'isolement. Son message: «Evitez d'être négligent».
Stefano Polignano ist nach sechs Tagen in Isolation auf dem Weg der Besserung.