Changer d'édition

Des saisies de stupéfiants en hausse pour les douaniers
Luxembourg 3 min. 23.03.2022
En 2021

Des saisies de stupéfiants en hausse pour les douaniers

Les douaniers luxembourgeois redoublent d'efforts pour éviter que des drogues illégales ne se retrouvent en circulation dans le pays.
En 2021

Des saisies de stupéfiants en hausse pour les douaniers

Les douaniers luxembourgeois redoublent d'efforts pour éviter que des drogues illégales ne se retrouvent en circulation dans le pays.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 23.03.2022
En 2021

Des saisies de stupéfiants en hausse pour les douaniers

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Le dernier rapport annuel de l'Administration des Douanes et des Accises (ADA) note une évolution assez importante des saisies concernant certains stupéfiants.

Fin février, environ 1,9 million de cigarettes empilées sur plus d'une douzaine de palettes étaient découvertes dans la zone de fret des avions cargo au Findel.  Ces cartouches saisies étaient dissimulées dans 2.400 colis disséminés parmi des marchandises importées qui, contrairement aux cigarettes, étaient déclarées. Ce tabac illégal et contrefait provenait probablement de Chine et était arrivé au Grand-Duché par voie aérienne via Taiwan. De là, il devait être transporté par camion vers le Royaume-Uni et vendu sur le marché noir.


Contrefaçon
La contrefaçon tombe du ciel
Sur les quelque 6.550 articles contrefaits saisis par les douanes luxembourgeoises, la plupart sont arrivés au Grand-Duché par vol aérien.

Tout cela c’était sans compter sur la grande vigilance des douaniers luxembourgeois qui redoublent d'efforts pour éviter que des drogues illégales ne se retrouvent en circulation dans le pays. Un travail de fourmi qui a encore porté ses fruits en 2021. C'est en tout cas ce que laisse croire le dernier rapport annuel de l'Administration des Douanes et Accises du Luxembourg (ADA).

Ainsi, en 2021, ce n'est pas moins de 544,2g d'héroïne et 1,78kg de cocaïne qui ont été saisis. 31,8kg de haschisch ainsi que 3,7kg de marijuana ont également été saisis par l'ADA. Mais ce n'est pas tout puisque les douanes luxembourgeoises ont également mis la main en 2021 sur pas moins de 6.000ml de GHB. Lorsqu'on sait qu'une simple dose d'un peu plus de 2 ml peut se révéler mortelle, on peine à imaginer les ravages qu'une telle quantité aurait pu provoquer sur le marché si elle n'avait pas été découverte.

Plus de 18 kilos de kétamine

Toujours aussi interpellant, 4.277 pilules de produits dopants et pas moins de 18,6kg de kétamine ont été saisis en 2021.


Lok , Speedmarathon , Geschwindigkeitskontrolle ,  Radarkontrolle , Polizei , Police , Sicherheit Verkehr , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
656.000 avertissements taxés dressés en un an
Ce ne sont pas les infractions qui ont manqué en 2019. Aussi, police grand-ducale, agents communaux et douaniers ont-ils dû plus souvent sortir le carnet de contraventions. De quoi rapporter 4,7 millions d'euros à l'Etat.

Pour certains stupéfiants, comme la cocaïne ou l'héroïne, le montant des saisies est en très nette hausse en comparaison avec 2020, une année marquée par la crise sanitaire toutefois. Il y a également fort à parier que le nombre de cigarettes illégales saisies sera très important dans le futur rapport de 2022, en raison de la prise massive évoquée ci-dessus. «On ne peut affirmer, sans analyse comparative contextuelle, que les chiffres sont en augmentation ou en diminution alors que les saisies peuvent quant à leur importance varier substantiellement», précise de son côté l'ADA, ajoutant ne pas avoir eu affaire à des cas d'usines clandestines de cigarettes illégales comme on a pu en découvrir une il y a quelques jours à Arlon en Belgique, non loin de la frontière.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En action depuis le 1er juin, la nouvelle institution européenne en charge de lutter contre les atteintes au budget de l'UE assure avoir ouvert 300 enquêtes suite aux 1.700 signalements émis par les 22 Etats participants.
LuxTime, EPPO, an public prosecutor's office starts operations, europe,  Francisca Van Dunem (rosa Blazer), Vera Jourova (weiss Blazer), Didier Reynders, Sam Tanson, Laura Kövesi (ganz in schwarz)  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony