Changer d'édition

Des primes «cruciales» pour le secteur automobile
Luxembourg 2 min. 12.03.2021 Cet article est archivé

Des primes «cruciales» pour le secteur automobile

A en croire l'HOA, «le gros de la population» serait encore «très réticent» à acquérir un véhicule hybride ou électrique. Encore plus sans le maintien des aides actuelles.

Des primes «cruciales» pour le secteur automobile

A en croire l'HOA, «le gros de la population» serait encore «très réticent» à acquérir un véhicule hybride ou électrique. Encore plus sans le maintien des aides actuelles.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 12.03.2021 Cet article est archivé

Des primes «cruciales» pour le secteur automobile

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Si le gouvernement a annoncé qu'il prolongerait au-delà du 31 mars les aides dédiées à l'acquisition de véhicule hybrides ou 100% électriques, aucune annonce officielle n'est tombée à ce jour. Une absence de visibilité qui rend quelque peu nerveux les professionnels du secteur.

A un peu de plus de deux semaines de la fin programmée des primes «Clever Fueren», les acteurs du secteur automobile ne cachent pas leur inquiétude. Dans un contexte marqué par un recul du marché de 17,9% en 2020 et malgré un Autofestival 2021 «pas si mauvais», le soutien étatique au secteur apparaît encore comme une véritable planche de salut. 


Lok , Autofestival in Coronazeiten , 2021 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
«Les moteurs thermiques en ont encore pour dix ans»
Pour Philippe Mersch, président de la Fedamo, si les ventes observées pendant l'Autofestival 2021 restent marquées par une part plus importante des véhicules hybrides et électriques, cette tendance ne signifie pas encore la fin des voitures essence et diesel.

Problème: si le ministre de l'Energie a annoncé fin janvier que le dispositif sera prolongé et que la ministre de l'Environnement a confirmé que les primes resteront en vigueur «jusqu'à la fin de l'année», le projet de loi n'a toujours pas été validé en Conseil de gouvernement. Un retard qui rend quelque peu nerveuse la House of automotive (HOA) qui rappelle, vendredi dans un communiqué, «l'importance de ces primes pour motiver nos clients pour (sic) franchir le pas de l'électromobilité». 

Pour l'heure, de 2.500 euros pour les véhicules plug-in hybrides et de 8.000 euros pour les 100% électriques, ces subsides «aident à compenser une partie importante» du surcoût par rapport à leur équivalent thermique. Un surcoût estimé «entre 10.000 et 16.000 euros». Si la HOA assure «supporter les efforts du gouvernement pour promouvoir la transition énergétique», elle souligne que l'achat d'un véhicule électrique ne se base pas sur des considérations économiques «mais uniquement pour des raisons environnementales». 


Laden statt tanken: Der Markt für Elektroautos beginnt Schwung aufzunehmen.
Les voitures électriques séduisent de plus en plus
En janvier, la Société nationale de circulation automobile (SNCA) a enregistré 3.747 nouvelles immatriculations. Si les ventes d'automobiles ont donc baissé par rapport au début de l'année 2020, les voitures à moteur électrique ou hybride confirment elles leur essor, atteignant près de 30% des parts de marché le mois dernier.

Autrement dit, les conducteurs actuels ayant fait le choix des véhicules électriques seraient les personnes convaincues du bienfait de cette motorisation. «Le gros de la population», lui, serait encore «très réticent» à en croire la HOA. Une tendance confirmée par les ventes effectuées lors du dernier Autofestival qui concernaient dans 60% des cas des modèles à moteur thermique, essence en tête. 

Autre crainte évoquée, la possible restructuration du montant des aides. L'idée de Carole Dieschbourg (Déi Gréng) de favoriser «une approche plus sociale» en accordant «un montant plus élevé aux acquéreurs d'un petit véhicule qu'à ceux qui en achètent un gros» serait, pour les professionnels du secteur, une fausse bonne idée. Ou du moins avoir un effet néfaste puisqu'une réduction des primes «va effrayer» les récalcitrants et donc «ralentir significativement le développement de l'électromobilité».  

En ligne de mire de l'HOA, la volonté de la ministre de l'Environnement de favoriser les véhicules 100% électriques au détriment notamment des SUV, alimentés en partie par batterie. Des véhicules particulièrement appréciés des consommateurs luxembourgeois. Raison pour laquelle l'organisme représentant les fédérations et associations du secteur «plaide avec insistance en faveur du maintien des primes à leurs niveaux actuels, tant pour les voitures électriques que les plug-in hybrides».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Validé mercredi en Conseil de gouvernement, le dispositif de primes pour l'acquisition de véhicules «propres» s'étendra jusqu'au 31 mars 2022. A l'exception des aides pour les véhicules hybrides qui prendront fin «au 31 décembre prochain», indique la ministre de l'Environnement.
Pour Philippe Mersch, président de la Fedamo, si les ventes observées pendant l'Autofestival 2021 restent marquées par une part plus importante des véhicules hybrides et électriques, cette tendance ne signifie pas encore la fin des voitures essence et diesel.
Lok , Autofestival in Coronazeiten , 2021 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
En janvier, la Société nationale de circulation automobile (SNCA) a enregistré 3.747 nouvelles immatriculations. Si les ventes d'automobiles ont donc baissé par rapport au début de l'année 2020, les voitures à moteur électrique ou hybride confirment elles leur essor, atteignant près de 30% des parts de marché le mois dernier.
Laden statt tanken: Der Markt für Elektroautos beginnt Schwung aufzunehmen.
Evoquée rapidement fin janvier, la prolongation des aides pour l'achat de voitures, mais aussi de vélos et de pédélecs a été confirmée jeudi par la ministre de l'Environnement. Tout comme l'introduction d'une graduation du montant des primes en fonction de la taille du véhicule.
A power plug is seen next to a electric-drive "Smart" of German car manufacturer Mercedes at the international car show "IAA" in Frankfurt, September 16, 2009. The world's biggest auto show will run until September 27.   REUTERS/Kai Pfaffenbach (GERMANY TRANSPORT BUSINESS EMPLOYMENT)
L'annonce du ministre de l'Energie de ne reconduire l'avantage fiscal lié aux véhicules de société seulement pour des modèles électriques n'est pas du goût des professionnels de l'automobile. Et de klaxonner vivement sur le cavalier seul de Claude Turmes
la voix du luxembourg