Changer d'édition

«Des mesures très ciblées dans les écoles»
Luxembourg 2 min. 19.10.2020 Cet article est archivé

«Des mesures très ciblées dans les écoles»

 Claude Meisch: «Il faut simplement respecter les règles, pour, en contre-partie, conserver un peu de liberté».

«Des mesures très ciblées dans les écoles»

Claude Meisch: «Il faut simplement respecter les règles, pour, en contre-partie, conserver un peu de liberté».
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 19.10.2020 Cet article est archivé

«Des mesures très ciblées dans les écoles»

Alors que les chiffres de contamination au covid-19 atteignent des pics ces derniers jours, Claude Meisch, le ministre de l'Education, appelle à la responsabilisation de chacun et assure que son ministère saura s'adapter.

(DH) - Si le gouvernement n'a pas adopté de nouvelles mesures restrictives, il n'en demeure pas moins qu'il surveille de très près la courbe quotidienne des infections. Cette dernière fait état de 417 nouvelles contaminations lors du week-end écoulé. Un chiffre qui n'a pas le don d'alarmer une certaine frange de la population comme en témoigne l'intervention de la police à Bockholtz, où près de 200 personnes s'étaient rassemblées dans la nuit de samedi à dimanche.  

C'est pourquoi Claude Meisch, le ministre DP de l'Education, a rappelé sur les ondes de RTL qu'à défaut de responsabilisation de la population, et «si les chiffres l'imposent, le gouvernement assumera alors sa responsabilité». Et le nombre de personnes pouvant se réunir pourrait alors passer de dix à six, comme il est par exemple de mise en Moselle depuis samedi. «Il faut simplement respecter les règles, pour, en contre-partie, conserver un peu de liberté», a-t-il souligné.


Students wear protective facemasks as they arrive for their first day of school at Mendel College, in Haarlem, The Netherlands. - Pupils and employees of a number of secondary schools must wear protective facemask when they walk through the corridors as part of the rules adopted to fight against the spread of the COVID-19 (novel coronavirus). (Photo by Robin VAN LONKHUIJSEN / ANP / AFP) / Netherlands OUT
Le SNE exige plus de mesures anti-covid dans les écoles
Alors que la ministre de la Santé a reconnu que le milieu scolaire était devenu le deuxième foyer d'infection épidémique, le Syndicat national des enseignants attend qu'un nouveau dispositif de prévention soit instauré.

Pour ce qui est à proprement parler de son ressort, l'Education, le ministre a de nouveau souligné que «les écoles sont contrôlées comme nulle part ailleurs» et que les sources de contamination des élèves et lycéens relevaient toujours majoritairement des cercles familiaux et de loisirs. Toutefois, le ministère de la Santé et le ministère de l'Education analysent chaque cas positif en détail «pour prendre des mesures très ciblées». Au regard des conclusions effectuées, le ministère entend répondre en adaptant les mesures d'hygiène dans les écoles. 

Et Claude Meisch de citer un exemple de ce week-end au cours duquel il a été décidé de fermer une maison relais, en raison des cas de contamination établis,  à partir de ce lundi matin. Ce n'est qu'en procédant de la sorte «que la propagation du virus sera contenue» et que la mission éducative restera assurée.

Pour ce qui des possibilités de prendre de nouvelles mesures, par exemple remettre en place les groupes A et B, Claude Meisch n'exclut rien. De même, le ministre a souligné le fait que de nombreux lycées ont imposé le masque aux enseignants pendant les cours. Tous les acteurs de l'Education se réuniront avant la Toussaint a encore indiqué Claude Meisch. Il sera notamment question d'un point qualifié de «sensible», le secret médical.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si de nouvelles mesures restrictives ont été mises en place en Allemagne, en Belgique ou en France, le gouvernement fait le choix de ne pas imposer de nouvelles règles à la population. Mais émet tout de même une série de «recommandations».
Trois semaines après la rentrée, le coronavirus continue à circuler parmi les élèves du Luxembourg. Plusieurs classes entières ont déjà été placées en quarantaine, reconnaît le ministère de l'Education.
(FILES) In this file photo teachers, students and parents participate in an outdoor learning demonstration for NYC schools in front of the Patrick F. Daly public school (P.S. 15) on September 02, 2020 in the Brooklyn borough of New York City. - New York Mayor Bill de Blasio said October 4, 2020 he planned to put nine neighborhoods back under tight shutdowns as Covid-19 cases rise in the city, which had largely controlled the pandemic after a catastrophic outbreak.
"Today, unfortunately, is not a day for celebration," de Blasio said, announcing he would ask to close nonessential businesses and all schools in nine neighborhoods of Brooklyn and Queens. (Photo by Angela Weiss / AFP)
Confirmé par un nouveau rapport de la Commission, la hausse du nombre de nouvelles infections ces dernières semaines pousse l'exécutif européen à classer le Grand-Duché dans les pays en situation jugée «préoccupante».
Lokales, Rentrée in Bettemburg (Schoul am Duerf), Schule, Maske, Maskenpflicht, Corona, Covid-19, Schoulrentrée, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
A la veille de la rentrée, la ministre de la Santé se dit confiante. Grâce à la stratégie de dépistage, dont la deuxième phase sera détaillée lundi après-midi, le gouvernement se trouve en effet en possession de données rassurantes.
ARCHIV - 03.08.2020, Sachsen, Dresden: Eine Ärztin der Kassenärztlichen Vereinigung Sachsen nimmt in der Corona-Teststation für Urlaubsrückkehrer am Flughafen Dresden International bei einer Frau einen Abstrich für eine Coronavirus-Test. (zu dpa: «Corona-Tests an Sachsens Flughäfen noch bis Ende September») Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La reprise des cours, le 15 septembre, ne sera pas seulement exceptionnelle du fait des aménagements liés au covid, elle le sera aussi par le nombre record d'élèves accueillis: 91.048 jeunes attendus. Mais ce n'est pas tout...
(FILES) In this file photo taken on September 4, 2017 Pupils arrive at a primary school on the first day of the new school year, in La Rochelle, western France. - French President Emmanuel Macron said during a televised speech on June 14, 2020 that all French schools, except high schools, would fully reopen from June 22, a move that will allow more parents to return to work and give students at least a few days with their teachers before the summer break. (Photo by XAVIER LEOTY / AFP)
Dans la foulée du ministre de l'Éducation, l'OGBL a commenté ce vendredi la rentrée scolaire. Dans la ligne de mire du syndicat : le retard scolaire, le manque de clarté des dispositions anti-covid et le coding cher au ministre DP.
Lokales, Rentrée in Bettemburg (Schoul am Duerf), Schule, Maske, Maskenpflicht, Corona, Covid-19, Schoulrentrée, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le ministre de l'Education a présenté le dispositif appliqué si un ou plusieurs élèves sont dépistés positifs au covid-19. Une façon de répondre aux craintes des jeunes, des familles et des enseignants.
Lokales, Claude Miesch besucht Ribeschpont Schule in Dudelingen, Maske, Maskenpflicht, Schule, Covid-19, Corona, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort