Changer d'édition

Des logements abordables pour 2.500 personnes à Wiltz

Des logements abordables pour 2.500 personnes à Wiltz

Des logements abordables pour 2.500 personnes à Wiltz
Projet "Wunne mat der Wooltz"

Des logements abordables pour 2.500 personnes à Wiltz


par Nadine SCHARTZ/ 23.11.2022

Avec le coup d'envoi des travaux, le grand projet "Wunne mat der Wooltz" entre dans sa phase concrète.Photo: Gerry Huberty

Avec le projet "Wunne mat der Wooltz", 1.085 logements seront construits. La durabilité et l'intégration y jouent un rôle important.

34 hectares, 1.085 logements et 2.500 habitants: le projet "Wunne mat der Wooltz va considérablement modifier le visage et la structure de la ville de Wiltz dans les années à venir. Le premier coup de pioche a été donné lundi, coup d'envoi d'un projet de construction qui permettra de proposer des logements abordables, des emplois et de rassembler les citoyens.

Le début du projet de construction de logements

«L'industrie fait partie de l'histoire de la commune. Mais en disparaissant, elle a laissé un grand vide», a déclaré le bourgmestre de Wiltz, Fränk Arndt (LSAP). C'est cette friche que le Fonds de Logement doit combler en créant de nouveaux logements.

Les premiers plans pour le réaménagement du quartier remontent déjà à 2009. De 2012 à 2014, des terrains ont été achetés, des mesures de sécurité ont été prises et les premières démolitions ont été effectuées. Un an plus tard, l'accent était mis sur le développement du plan directeur. Celui-ci a été terminé en 2016, ce qui a permis de lancer les études pour les plans d'aménagement partiels.

La première phase consiste à rénover le site. Le budget prévu est de 120 millions d'euros.
La première phase consiste à rénover le site. Le budget prévu est de 120 millions d'euros.
Photo: Gerry Huberty

Après l'adoption des premiers plans d'aménagement particulier (PAP) en 2018, une nouvelle étape a été franchie : le recrutement d'équipes pour la gestion des travaux de viabilisation, d'assainissement et de renaturation. En 2019, les travaux de construction du campus scolaire ont débuté. Une étape importante a été franchie l'année dernière, avec l'adoption de la loi de financement d'un montant de 286 millions d'euros. Sur cette somme, 120 millions d'euros seront consacrés à la seule réhabilitation.


Der Fonds du logement ist wie die SNHBM sowohl Promoteur social als auch Bailleur social: Er baut Wohnungen, verwaltet und vermietet sie.
Le Fonds du logement continue de placer ses billes
Le plus grand bailleur social du pays, à la tête de plus de 2.000 logements, s'engage dans la construction de plusieurs milliers de logements abordables.

De l'idée à la réalisation: les prochaines étapes

Le projet a été conçu selon les principes de l'économie circulaire et repose sur une économie solidaire, un urbanisme et une architecture durables ainsi qu'une mobilité douce et une neutralité énergétique.

Sur une surface de 34 hectares, outre les 1.085 logements individuels et collectifs, une nouvelle école primaire (ouverture pour la rentrée 2023), une maison relais, des crèches, des équipements sportifs, l'école de musique ainsi que le premier musée luxembourgeois pour enfants verront le jour.

La création d'un pôle d'échange régional avec une gare routière et ferroviaire devrait faciliter le transfert vers les transports en commun. Afin que le quartier ne soit pas bétonné malgré toutes les nouvelles constructions - ce qui est régulièrement critiqué sur les médias sociaux - un tiers du site est constitué d'espaces verts, entre autres sous forme de parcs et d'aires de jeux.

Trois passerelles pour piétons et cyclistes ainsi que deux passages combinés pour véhicules et piétons seront créés au-dessus de la rivière Wiltz. Le quartier sera alimenté par un réseau de chaleur à émissions neutres.

Dans une première phase, les quartiers de Geetz, Gierwerei et Nordhang seront réalisés. Le quartier de Geetz comprend cinq parcelles pour 16 maisons familiales, 26 appartements et un bâtiment polyvalent de 34 appartements. Il est également prévu de construire un parking pour véhicules et vélos ainsi qu'une station de collecte des déchets pour le quartier. Dans le quartier Gierwerei, 144 logements, des commerces et un parking seront construits. Dans le quartier Nordhang, 67 logements et un parking sont prévus. Les différentes étapes débuteront en 2023 et devraient être terminées en 2028. A noter que tous les logements seront loués.

Le bureau QBuild a été chargé de la gestion du projet. Sont également impliqués dans le projet l'association momentanée Act 360°/SGI pour l'assistance à la maîtrise d'ouvrage et les bureaux d'architectes Thillens & Thillens Architekten, SteinmetzDemeyer Architekten et M3 Architekten.


Wirtschaft, Immobilienmarkt, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien, Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Immobilier, Zu vermieten, Zu verkaufen, Location, Land zum Bauen, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Henri Kox justifie les longs délais de construction
D'ici 2026, les promoteurs publics doivent achever 4.420 logements abordables. C'est ce qui ressort du rapport 2021 du Fonds spécial pour le logement.

Afin de préserver le patrimoine industriel, le «Bâtiment Idéal» sera rénové et transformé à partir d'octobre 2023. Le bâtiment, inoccupé depuis 1993, a accueilli les fonctions administratives de la tannerie de cuir Ideal (1912) puis de l'entreprise Eurofloor/Tarkett (1960). Le bâtiment doit être rénové sobrement et a minima, selon les principes de l'économie circulaire, pour accueillir ensuite des surfaces locatives, des bureaux et un microcentre pour les besoins du Fonds du Logement. La conception de ce projet a été confiée au bureau Carvalho architectes.

Ce que le nouveau quartier signifie pour Wiltz

«Ce projet aura une énorme influence sur l'avenir de la commune», a résumé le bourgmestre Fränk Arndt. Si la commune, classée centre d'attraction et de développement (CDA), compte actuellement environ 8.000 habitants, sa croissance à plus de 10.500 citoyens représente un grand défi. Habiter, vivre et travailler sont, selon Arndt, des domaines dans lesquels la ville doit bien se positionner.

Nous devons veiller à ce qu'il n'y ait pas d'effondrement sur les routes et les voies ferrées.

Fränk Arndt, bourgmestre de la commune de Wiltz

Pour permettre aux citoyens de trouver des emplois sur leur lieu de résidence, des zones d'activité supplémentaires doivent être identifiées. En intégrant des bureaux, des locaux commerciaux, des restaurants et des entreprises de services, on espère également créer de nouveaux emplois. Parallèlement, le bilan énergétique joue un rôle :  «Nous devons éviter que les habitants ne doivent se déplacer quotidiennement vers la capitale», explique le bourgmestre.

2.500 habitants supplémentaires signifient néanmoins une augmentation du trafic dans la ville. «Nous devons veiller à ce qu'il n'y ait pas d'embouteillages sur les routes et les voies ferrées», prévient encore le bourgmestre.

Mais il faut aussi réussir l'intégration entre les résidents actuels et les nouveaux citoyens . «Un objectif important est de donner vie au quartier le plus rapidement possible», souligne le bourgmestre. Ainsi, les premiers élèves de l'actuelle Millermoaler Schoul et de la maison relais qui lui est rattachée devraient être accueillis dans la nouvelle école primaire dès la rentrée 2023. La construction de la gare, de l'école de musique, de la salle de sport et du musée des enfants devrait permettre de franchir le pas de la cohabitation dès le début.

«Tout bien planifié, il reste encore beaucoup à faire dans les années à venir», souligne Fränk Arndt. Et d'ajouter : «Notre objectif est que le quartier Wunne mat der Wooltz et la localité de Wiltz se développent ensemble.»

Cet article est paru une première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si son prédécesseur n'a guère porté ses fruits en matière de construction de logements abordables, le nouveau dispositif voté à la Chambre, se veut plus contraignant (et plus ambitieux). Mais les modalités ne sont pas au goût de tous.
Lokales- Kirchberg Place de l’Europe, Chantier, Baustelle, construction, cran, leute, pietons, Fußgänger, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le conseil communal a approuvé, lundi, la construction du lotissement «Guddebierg». Un projet comprenant 99 maisons unifamiliales et 311 logements collectifs. Au moins 10% étant réservés pour du logement à coût modéré.
Futur lotissement Guddebierg - Cessange -   - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'ancienne friche industrielle de Tarkett au cœur de Wiltz va devenir d'ici 2030 un vaste ensemble urbain de 25 hectares conçu sur le mode de l’économie circulaire.
En tout, un millier de logements vont sortir de terre