Changer d'édition

Des locataires victimes de la spéculation immobilière
Luxembourg 3 min. 26.03.2021

Des locataires victimes de la spéculation immobilière

Selon les derniers chiffres de l'observatoire national de l'habitat les trois quarts des locataires du parc privé n'ont pas la nationalité luxembourgeoise.

Des locataires victimes de la spéculation immobilière

Selon les derniers chiffres de l'observatoire national de l'habitat les trois quarts des locataires du parc privé n'ont pas la nationalité luxembourgeoise.
Photo : Shutterstock
Luxembourg 3 min. 26.03.2021

Des locataires victimes de la spéculation immobilière

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Après la parenthèse de la crise sanitaire, les expulsions pourront reprendre officiellement dès le 1er avril. Une situation que dénoncent les associations qui y voient un symptôme des dérives du secteur au Luxembourg.

A partir du 31 mars, les expulsions seront de nouveau possibles au Luxembourg. Si la mesure appelée «déguerpissement» dans la loi de 2006, était suspendue depuis un an, elle sera à nouveau autorisée dans sept jours.


10.10.13 millebach , logements logement, citoyens portugais, luxembourg, expulsion, photo, marc wilwert
Les expulsions de logement à nouveau suspendues?
Le gouvernement n'a pas écarté l'idée d'interdire à nouveau les déguerpissements forcés si l'évolution de la crise sanitaire le demande même si aucune décision n'a été prise à ce sujet.

Plusieurs dizaines, voire centaines de personnes pourraient ainsi se retrouver à la rue du jour au lendemain. Difficile de connaître précisément les répercussions de cette reprise: aucune donnée précise n'est disponible. Ni du côté du ministère du Logement, ni de celui de la Justice, et encore moins du côté des associations.

Suspendue depuis mars 2020, la mesure redeviendra efficiente puisque la  «gestion» de cette crise «spécifique» n'est plus nécessaire, et que la situation s'est «désengorgée» dans les structures d'hébergement temporaire, estime Sam Tanson (Déi Gréng) ministre de la Justice.


wohnungskrise:Wie eine famillie auf der strasse landete Famille Carmen Lima Photo ©Christophe Olinger
Au Luxembourg aussi, des familles se retrouvent à la rue
Expulsés de leur logement abordable il y a deux mois, les cinq membres de la famille Lima vivent pour l’heure dans une auberge de jeunesse. Et ils devront quitter ce refuge temporaire au plus tard mercredi...

 Un arbitrage qui indigne les associations de la coalition «Wunnrecht», qui défend l'accès au logement pour tous. Cette dernière juge le retour de la mesure comme «en dehors des réalités». «En hiver comme en été la situation est la même», explique Lucia Coelho, assistante sociale au sein du comité de liaison des associations d'étrangers (CLAE).

Pour Jean-Michel Campanella les expulsions sont «rarement» le fait des petits propriétaires mais bel et bien celui des «gros entrepreneurs qui spéculent sur l'immobilier», estime le président de l'association Mieterschutz Lëtzebuerg. Et qui, selon lui, «détournent la loi». A l'origine conçu pour permettre aux propriétaires dans le besoin de récupérer leur logement, le déguerpissement serait en réalité utilisé dans le cadre d'opérations immobilières. Objectif: expulser des locataires pour rentabiliser au mieux les achats immobiliers. 

Résultat, les personnes qui vivaient «au même endroit depuis des années» se retrouvent à la rue, et doivent même parfois «quitter le pays», déplore Jean-Michel Campanella. Une «injustice» dont sont majoritairement victimes les résidents étrangers. En effet, selon les dernières données de l'observatoire de l'habitat, trois quarts des locataires du parc privé n'ont pas la nationalité luxembourgeoise. 

Une problématique éminemment politique que les associations tentent de contourner grâce au développement des agences immobilières sociales. Instaurées au cours de la dernière législation de la coalition pour encourager fiscalement les propriétaires à baisser le prix des loyers, le résultat n'est pas en adéquation avec la demande. «Les propriétaires ne sont pas assez familiarisés avec ce système», déplore Lucia Coelho. Avec une déduction de 50% des loyers perçus sur la déclaration d'impôts, et une économie des frais de gestion, l'offre est pourtant alléchante. 


Bauen Bauphase Logement Wohnung Appartment Haus Leben Mieten Kaufen Eigentum
«La crise de l'habitat menace la paix sociale»
Lutter contre la spéculation, augmenter l'offre locative ou encore proposer des aides plus sociales, la Chambre des salariés a tiré ce mercredi la sonnette d'alarme. L'institution plaide pour que les institutions publiques «s'engagent à créer plus de logements abordables».

La Croix-Rouge a elle-même adopté le modèle, pour permettre à ses usagers  «d'accéder à un logement digne et à bas prix», indique Anne Bormann en charge de la cellule logement au sein de l'ONG. L'association se heurte néanmoins au manque de logements de son propre parc immobilier, ce qui l'empêche «d'ouvrir l'offre à l'extérieur» de ses services. 

Une situation ubuesque aux yeux des associations qui appellent à manifester ce samedi pour réclamer l'accès à un logement «digne et abordable» pour tous.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le «logement abordable» s'offre un lifting complet
Nouvelle appellation, nouvelle méthode de calcul, les députés ont évoqué ce jeudi la refonte des loyers accessibles. L'objectif de ce remodelage est de mettre en place un système unique pour l'ensemble des acteurs du secteur.
Fonds du Logement, Differdingen, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Vers plus de protections pour le locataire
Mieux encadrer les frais d'agence, abaisser le montant de la garantie locative, préciser dans le bail le montant du plafond légal du loyer figurent parmi les mesures que souhaite appliquer au marché locatif le ministre du Logement.
Et si le poids du logement passait au régime?
Le coût de l'habitat grimpant plus vite que les revenus, les dépenses des ménages pour cette seule part de leur budget ne cesse d'augmenter. D'autant plus pour les foyers à bas revenus et en location. Le ministère du Logement entend donc s'attaquer à ce "taux d'effort".
asdf
«La crise de l'habitat menace la paix sociale»
Lutter contre la spéculation, augmenter l'offre locative ou encore proposer des aides plus sociales, la Chambre des salariés a tiré ce mercredi la sonnette d'alarme. L'institution plaide pour que les institutions publiques «s'engagent à créer plus de logements abordables».
Bauen Bauphase Logement Wohnung Appartment Haus Leben Mieten Kaufen Eigentum