Changer d'édition

Près de 6% du personnel RGTR en arrêt à cause du covid
Luxembourg 2 min. 28.01.2022
Perturbations à cause d'Omicron

Près de 6% du personnel RGTR en arrêt à cause du covid

Les voyageurs devront prendre leurs dispositions dans les prochains jours pour se déplacer en bus.
Perturbations à cause d'Omicron

Près de 6% du personnel RGTR en arrêt à cause du covid

Les voyageurs devront prendre leurs dispositions dans les prochains jours pour se déplacer en bus.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 28.01.2022
Perturbations à cause d'Omicron

Près de 6% du personnel RGTR en arrêt à cause du covid

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
La hausse des contaminations au covid touche aussi le personnel du réseau RGTR. A cause de ces infections, la liste des lignes de bus supprimées s'allonge pour les prochains jours.

Le variant Omicron majoritaire à 86% début janvier continue de semer la pagaille dans le réseau des transports RGTR. Avec une hausse des infections parmi le personnel, plusieurs lignes sont supprimées, annonce l'administration des transports publics dans un communiqué. Contacté, le directeur de l'administration Alex Kies indique que sur 4.000 chauffeurs de bus du réseau, près de 6% sont en arrêt à cause du covid: «Ce sont soit des personnes infectées, cas contact ou qui doivent s'occuper de leurs enfants qui ont attrapé le virus.» Selon le directeur, le nombre de cas positifs au virus a fortement augmenté parmi le personnel depuis mi-janvier.

Avant de devoir supprimer des lignes, les 32 sociétés du réseau RGTR ont d'abord recours à leur propre réserve de chauffeurs, explique Alex Kies. Un dispositif privilégié pour garantir le bon fonctionnement du réseau. «Les absences sont variables par entreprises et si elles ont une plus grande réserve, elles peuvent être plus flexibles pour trouver des remplaçants.» 

De son côté, les CFL disent observer de près l'évolution des cas positifs au covid au sein de l'entreprise.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les chiffres ont considérablement augmenté ces dernières semaines avec l'arrivée du variant Omicron, qui se transmet plus rapidement que les variants précédents.
A health worker takes a nasal sample from a person for a PCR test for the novel coronavirus disease COVID-19 offered for free in the streets of Santiago, on January 19, 2022. - Due to the Omicron variant, the infection rate in Chile continues to rise sharply. (Photo by Javier TORRES / AFP)
Les absences pour cause de maladie dans les écoles ne sont pas un phénomène nouveau pendant l'hiver, a déclaré le ministre Meisch. Cette fois-ci, le défi est néanmoins plus compliqué, a-t-il confié.
Für die Regierung gilt, die Schulen unter allen Umständen offen zu halten. Das gewährleistet jedoch längst keinen geregelten Schulbetrieb.