Changer d'édition

Des formations pour s'adapter aux métiers du futur
Luxembourg 3 min. 27.09.2019 Cet article est archivé

Des formations pour s'adapter aux métiers du futur

 L'éventail de formations proposées par le LLLC s'est encore enrichi en cette rentrée.

Des formations pour s'adapter aux métiers du futur

L'éventail de formations proposées par le LLLC s'est encore enrichi en cette rentrée.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 27.09.2019 Cet article est archivé

Des formations pour s'adapter aux métiers du futur

A l’heure de la rentrée, la Chambre des salariés propose de nouvelles options pour répondre aux défis de la digitalisation.

(DH) - La digitalisation ayant été au cœur des débats lors des dernières élections sociales, la Chambre des salariés a porté ses efforts sur un marché porteur en termes d'emplois en développant ses offres de formation en ce sens. 

Pour ce faire, le Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC), qui va développer son offre au niveau des cours du soir, a choisi de placer en exergue quatre nouveaux diplômes. Ces derniers concernent les systèmes de réseaux et de la Cybersecurity. Ces formations viennent compléter les offres déjà existantes dans le domaine des technologies de l’information (IT).


Nora Back incarne la nouvelle génération de l'OGBL. Le 3 juillet 2018, elle était devenue la première secrétaire générale de l'OGBL.
Nora Back, présidente de la Chambre des salariés
Elle poursuit son ascension fulgurante. Elue numéro 2 du puissant syndicat OGBL en juillet dernier, Nora Back, 39 ans, a été élue à la tête de la Chambre des salariés ce jeudi.

Par ailleurs, le LLLC élargit aussi son offre universitaire. Deux nouveaux masters, dans les domaines du management des organisations du secteur sanitaire et social et dans le contrôle de gestion et audit organisationnel sont proposés en collaboration avec l’Université de Lorraine.

D’autres nouveautés s’adressent plus spécialement aux salariés de plus de 60 ans ou aux retraités. Des formations courtes, sur une journée, lors desquelles les seniors pourront s’initier aux nouvelles technologies ou aborder les thèmes de la retraite et de la santé. Il est à noter que les syndicats représentés au sein de la CSL prendront en charge les frais de formation de leurs membres. 

Des modules pour les délégués du personnel

En outre, la CSL, en collaboration avec le ministère du Travail et les chambres professionnelles patronales, propose aussi une formation à l’attention des délégués du personnel.

Cette dernière, modulaire et flexible, est composée de 85 modules dans huit domaines, tels la législation sur les délégations du personnel, la santé ou encore la sécurité dans l’entreprise.

Plus de 12.000 candidats l'année dernière

Selon les chiffres communiqués par la CSL, le nombre de candidats au Luxembourg Lifelong Learning Center progresse. 5.000 candidats se sont présentés en 2016-2017 et ils étaient plus du double, 12.171 précisément, lors de l'exercice précédent. 

En détaillant les chiffres indiqués par le LLLC, le gros de la troupe (10.273) a participé aux cours du soir, aux séminaires, aux cours de luxembourgeois et aux formations e-learning. Les certifications professionnelles ont concerné 1671 candidats. 164 étudiants étaient inscrits aux formations universitaires de niveau bachelor et master et 63 personnes se proposaient de décrocher un Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU). 

La Chambre des salariés du Luxembourg peut se féliciter du nombre de candidats à la formation continue, mais elle n'a pas révélé le taux de réussite de ces derniers.


Sur le même sujet

Un «excellent» résultat pour le président du LCGB. Un président de l'OGBL «satisfait». Et un secrétaire général de l'ALEBA «plutôt satisfait». Le décompte des élections sociales dans les entreprises se poursuit et les premiers gros résultats permettent aux responsables syndicaux d'afficher le terrain conquis.
Sozialwahlen/ Soirée électorale LCGB/ Politik/ Patrick Dury/ 12.03.2019 / Foto : Caroline Martin

, Sozialwahlen, Soirée électorale LCGB

 Politik, photo : Caroline Martin