Changer d'édition

Des fêtes de fin d'année «forcément différentes»
Luxembourg 2 min. 11.12.2020 Cet article est archivé

Des fêtes de fin d'année «forcément différentes»

Lors de sa présentation hebdomadaire des chiffres du covid-19, Paulette Lenert a réitéré son appel à la prudence, puisque le niveau de nouvelles infections reste élevé.

Des fêtes de fin d'année «forcément différentes»

Lors de sa présentation hebdomadaire des chiffres du covid-19, Paulette Lenert a réitéré son appel à la prudence, puisque le niveau de nouvelles infections reste élevé.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 11.12.2020 Cet article est archivé

Des fêtes de fin d'année «forcément différentes»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A l'occasion de la rétrospective hebdomadaire sur la situation sanitaire, la ministre de la Santé a réitéré, vendredi, son appel à limiter les contacts en cette période de fin d'année «en raison du contexte particulier».

Bien que jugées «compréhensibles», les réticences de certains à passer Noël et Nouvel An en comité restreint sont vues par Paulette Lenert (LSAP) comme «des actes aux conséquences potentielles considérables». En particulier dans «le contexte actuel où le niveau d'infection reste élevé». Autrement dit, ne pas respecter les recommandations sanitaires, même en cette période particulière, constitue une décision personnelle qui devra être assumée par la collectivité.


A medical staff attends a driver in his vehicle at the Covid-19 testing facility on the Spoor Oost site in Antwerp, on November 3, 2020. - Belgium is in a second lockdown as hospitalisations of COVID-19 patients reach record highs. (Photo by DIRK WAEM / Belga / AFP) / Belgium OUT
«J'espère que tout le monde restera raisonnable»
La prolongation des restrictions sanitaires jusqu'au 15 janvier prochain, annoncée mercredi par le Premier ministre, pourrait se traduire par une forte demande de tests ces prochains jours. Les responsables en appellent au sens civique de chacun.

A l'occasion de la présentation, vendredi, du bilan hebdomadaire de la situation sanitaire, la ministre de la Santé a réitéré une fois de plus son message de prudence. «Les circonstances sont telles que les fêtes de fin d'année seront forcément différentes, mais le but des mesures prises reste de faire reculer le nombre de nouvelles infections», rappelle la locataire de la Villa Louvigny.

Car la semaine du 30 novembre au 6 décembre a vu le nombre de personnes positives augmenter (+7%) par rapport à la semaine précédente et que début décembre, le nombre d'infections actives restait globalement stable. Indicateurs fiables sur l'état de la situation, le taux de reproduction effectif du virus et le taux de positivité des tests étaient tous deux en progression. 


ARCHIV - 03.12.2020, Schleswig-Holstein, Kiel: Ein Krankenpfleger und eine Pflegerin kümmern sich um eine Patientin auf der Intensivstation am Universitätsklinikum Schleswig-Holstein. Die Intensivstationen im Norden sind momentan normal ausgelastet.     (zu dpa «Intensivstationen im Norden derzeit normal ausgelastet») Foto: Frank Molter/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
178 nouvelles infections durant le weekend
Si la fin de semaine a vu un nouveau patient covid+ décéder du virus (837 au total), l'épidémie reste sous contrôle au Luxembourg. En tout, 1.200 infections actives restent enregistrées au pays.

Côté bonne nouvelle, le nombre de personnes placées en isolement recule légèrement (-3%), tout comme celui des personnes mises en quarantaine (-3%). Une fois encore, le cercle familial reste la principale source d'infection (35,3%), même si l'origine indéterminée des contaminations demeure encore à un niveau élevé (38,9%).

Interrogée sur l'origine des incohérences statistiques liées au covid publiées en début de semaine, Paulette Lenert a indiqué que l'erreur venait «d'une volonté de transparence et de données les plus justes possible». En clair, d'une erreur technique liée à la mise en ligne de nouvelles données vouées à aligner les statistiques luxembourgeoises sur celles de ses voisins. Selon les dernières données disponibles, le Luxembourg enregistre 384 victimes du covid-19, dont la moyenne d'âge s'affiche à 83 ans.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La rétrospective de la semaine du 25 avril au 1er mai confirme un ralentissement de l'épidémie de covid au Luxembourg. Vu la situation stable dans les hôpitaux, la Santé ne publiera plus de rapport journalier à partir du 16 mai.
24.11.2021 Dépistage , Nachweis , Entnahme von Proben , Test PCR , Test auf Covid-19 , Covid  , Corona , Proben,  Virus Coronavirus , Covid-19 ,  Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Si la fin de semaine a vu un nouveau patient covid+ décéder du virus (837 au total), l'épidémie reste sous contrôle au Luxembourg. En tout, 1.200 infections actives restent enregistrées au pays.
ARCHIV - 03.12.2020, Schleswig-Holstein, Kiel: Ein Krankenpfleger und eine Pflegerin kümmern sich um eine Patientin auf der Intensivstation am Universitätsklinikum Schleswig-Holstein. Die Intensivstationen im Norden sind momentan normal ausgelastet.     (zu dpa «Intensivstationen im Norden derzeit normal ausgelastet») Foto: Frank Molter/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La prolongation des restrictions sanitaires jusqu'au 15 janvier prochain, annoncée mercredi par le Premier ministre, pourrait se traduire par une forte demande de tests ces prochains jours. Les responsables en appellent au sens civique de chacun.
A medical staff attends a driver in his vehicle at the Covid-19 testing facility on the Spoor Oost site in Antwerp, on November 3, 2020. - Belgium is in a second lockdown as hospitalisations of COVID-19 patients reach record highs. (Photo by DIRK WAEM / Belga / AFP) / Belgium OUT
Inquiétudes pour les seniors, fragilité des effectifs hospitaliers et présence massive du virus dans les eaux usées: voilà certains des indicateurs qui ont poussé le gouvernement à changer son fusil d'épaule dans la traque au covid.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Wartesaal Urgence , Distanz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort