Changer d'édition

Des contrôles renforcés comme «partie de la solution»
Luxembourg 2 min. 09.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Des contrôles renforcés comme «partie de la solution»

Face à la flambée des nouvelles infections liées principalement aux comportements adoptés dans le cadre de soirées, Henri Kox annonce le renforcement des contrôles par la police.
Pandémie au Luxembourg

Des contrôles renforcés comme «partie de la solution»

Face à la flambée des nouvelles infections liées principalement aux comportements adoptés dans le cadre de soirées, Henri Kox annonce le renforcement des contrôles par la police.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 09.07.2021
Pandémie au Luxembourg

Des contrôles renforcés comme «partie de la solution»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A compter de la mi-juillet, date d'entrée en fonction de la nouvelle version de la loi covid, la police aura pour consigne de veiller davantage au respect des règles sanitaires, indique vendredi le ministre de la Sécurité intérieure. Ce qui se traduira par plus de contrôles aléatoires notamment.

Si Dan Kersch (LSAP) avait évoqué jeudi la tenue à venir «d'opérations coup de poing» de la police pour tenter de contrer la hausse des nouvelles infections enregistrées ces dernières semaines, Henri Kox (Déi Gréng) s'est montré vendredi plus modéré dans ses propos. Alors que le vice-Premier ministre semblait vouloir marquer les esprits, le ministre de la Sécurité intérieure a utilisé un vocabulaire moins guerrier, évoquant plutôt «une intensification des contrôles». 


Davantage de contrôles pour réduire les infections
Face à la hausse des contaminations observées «aux alentours de la Fête nationale», la nouvelle version de la loi covid mise sur une responsabilisation plus importante des résidents, notamment des plus jeunes, mais aussi des acteurs de l'Horeca. Et sur «des opérations coup de poing» de la police.

Un même concept voué à faire «partie de la solution» que le gouvernement entend faire appliquer afin de faire redescendre le nombre de nouvelles infections enregistrées depuis la Fête nationale. L'enjeu étant d'éviter que le Luxembourg ne redevienne une zone classée à risques par les autorités européennes, ce qui impacterait notamment l'activité économique du pays.

Pour cela, Henri Kox indique que le nouveau dispositif prévoit une multiplication des vérifications. Aussi bien en ce qui concerne le respect des gestes barrières que des différents certificats sur l'état sanitaire de leur détenteur. Une dernière opération «qui devra se faire en collaboration avec les gérants d'établissement», le ministre précisant que la police ne pourra intervenir qu'en cas de signalement d'infraction.

Charge donc aux membres de l'Horeca de veiller attentivement au respect des nouvelles règles, particulièrement en ce qui concerne la présence de personnes ayant réalisé un autotest juste avant d'entrer. A partir du 16 juillet, ces dernières pourront être sanctionnées si elles sont toujours présentes dans un bar ou un restaurant au-delà de minuit. Au grand dam de la fédération Horesca. En cas d'infraction, la police devra en référer à la direction de la Santé ou au ministère de la Justice afin d'engager une procédure judiciaire. Les gérants qui n'auraient pas fait respecter les règles encourent une amende administrative de 6.000 euros.

Entre mars 2020 et le 14 juin dernier, date d'entrée en vigueur de l'actuel régime sanitaire, 22.200 contrôles ont été effectués, indique vendredi Pascal Peters, directeur central de la police. Dont un quart portait sur le non-respect du couvre-feu. Au total, 8.600 convocations et autres avertissements taxés ont été dressés pour violation des règles sanitaires. A noter que pour la finale de l'Euro 2020, ce dimanche, Henri Kox lance un appel à la responsabilité de tout un chacun et demande aux supporters et aux organisateurs de public viewing de «veiller au strict respect des consignes», seule manière de «lutter efficacement contre la pandémie».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à la hausse des contaminations observées «aux alentours de la Fête nationale», la nouvelle version de la loi covid mise sur une responsabilisation plus importante des résidents, notamment des plus jeunes, mais aussi des acteurs de l'Horeca. Et sur «des opérations coup de poing» de la police.
Majoritaire dans les nouvelles infections depuis la fin du mois de juin, la mutation indienne du covid-19 représente désormais six nouveaux cas sur dix, selon le bilan publié mercredi par le ministère de la Santé.
Wirtschaft, Gerichtsmediziner und Forensiker, LNS, Département Médecine Légale, forensische Toxikologie und DNA, Laboratoire, Analyse, Test, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Pandémie au Luxembourg
La reprise de la vie nocturne au Luxembourg s'avère être l'une des raisons de la remontée du nombre d'infections au coronavirus. Le ministère de la Santé le reconnait, chiffres en mains.