Changer d'édition

Des compensations sont à nouveau demandées pour les parents
Luxembourg 3 min. 02.12.2022
A la Chambre

Des compensations sont à nouveau demandées pour les parents

Si une pétition est signée par au moins 4.500 personnes, une audition publique est organisée à la Chambre. Fin janvier, le droit à deux jours de travail à domicile sera par exemple débattu.
A la Chambre

Des compensations sont à nouveau demandées pour les parents

Si une pétition est signée par au moins 4.500 personnes, une audition publique est organisée à la Chambre. Fin janvier, le droit à deux jours de travail à domicile sera par exemple débattu.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 02.12.2022
A la Chambre

Des compensations sont à nouveau demandées pour les parents

Simone MOLITOR
Simone MOLITOR
Neuf nouvelles pétitions ont été acceptées : des transports publics payants aux places de parking pour les femmes enceintes en passant par des allocations parentales lorsque les enfants sont gardés à domicile.

La commission parlementaire compétente a donné son feu vert mercredi à neuf nouvelles pétitions. Elles seront ouvertes à la signature dans les prochains jours.


20.07.2022 Pressekonferenz Bilan zum : Petitionsausschuss der Abgeordnetenkammer , chambre des députés , Fernand Etgen und Nancy Arendt Kemp ,   Luxemburg , Foto: Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Une année record pour les pétitions
Jamais autant de pétitions n'avaient été déposées sur le site de la Chambre des députés. Lors de l'année parlementaire 2021/2022, leur nombre a augmenté de 50% laissant se distinguer plusieurs sujets précis de préoccupation.

La pétition portant le numéro 2512 a donné lieu à une discussion un peu plus longue, selon la présidente de la commission des pétitions Nancy Arendt (CSV). Il s'agit de demander le versement d'une allocation parentale lorsque les structures institutionnelles ne sont pas utilisées et que l'enfant est gardé à domicile. «Une pétition similaire, déposée il y a plus d'un an, avait déjà fait l'objet d'un débat public il y a quelques mois. En règle générale, la même thématique ne doit pas être abordée en l'espace d'un an. Mais comme une année s'est écoulée entre le dépôt des deux pétitions, le pétitionnaire est dans son droit. Il s'y tient», explique la présidente de la commission. Pour le pétitionnaire, il s'agit de laisser le choix aux parents et de prévoir une compensation s'ils décident de ne pas recourir à la garde gratuite des enfants.

Priorité au bus et indemnisation en cas de retard

Deux pétitions similaires dans leur thématique concernent le transport par bus: la pétition n°2526 demande que le bus ait la même priorité absolue lors de la construction de nouvelles routes, l'autre (n°2533) que les voies d'urgence sur les autoroutes puissent être utilisées par les bus aux heures de pointe.

A propos des transports publics: l'initiateur de la pétition n°2528 souhaite qu'ils redeviennent payants, mais que les usagers soient indemnisés en cas de retard. La pétition n°2532 demande l'arrêt des travaux sur la ligne de tramway entre Kirchberg et Findel, car elle détruit la nature.

Un autre pétitionnaire (n°2530) plaide pour une modification du droit successoral. Il défend le libre choix de la personne dont on veut hériter, par exemple lorsqu'on n'a pas de bonnes relations avec ses enfants. «Selon notre législation actuelle, il n'est pas possible de déshériter les enfants et de tout léguer à une amie en cas de décès, par exemple. Les enfants doivent recevoir une part réservataire, ce qui est actuellement incontournable», explique Nancy Arendt pour expliquer le contexte.


«Un congé parental de 9 mois faciliterait beaucoup de choses»
Une prolongation du congé parental résoudrait de nombreux problèmes, selon l'initiatrice d'une pétition. Le gouvernement veut attendre une étude.

Un autre pétitionnaire veut obtenir la suppression de la taxe pour les toilettes publiques (n°2536). Selon lui, il s'agit d'un besoin humain fondamental et l'utilisation des toilettes doit donc être gratuite.

Une autre personne (pétition n°2537) s'engage en faveur de places de stationnement pour les femmes enceintes ou les familles avec enfants. De telles places, généralement plus larges, devraient être disponibles sur chaque parking.

La pétition n°2495 concerne la garde alternée après un divorce. Dans ce cas, l'un des parents est à nouveau considéré comme célibataire, bien qu'ils se relaient tous deux pour la garde. Cette situation devrait changer.

Cet article est paru une première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La pétition réclamant «2 jours de télétravail pour tous, y compris les frontaliers» a recueilli 14.000 signatures, qui doivent encore être validées par l'administration parlementaire avant que le texte soit discuté devant les députés.
Les frontaliers allemands bénéficient actuellement d'un quota de 19 jours de télétravail par an.
Démocratie participative
Jamais autant de pétitions n'avaient été déposées sur le site de la Chambre des députés. Lors de l'année parlementaire 2021/2022, leur nombre a augmenté de 50% laissant se distinguer plusieurs sujets précis de préoccupation.
20.07.2022 Pressekonferenz Bilan zum : Petitionsausschuss der Abgeordnetenkammer , chambre des députés , Fernand Etgen und Nancy Arendt Kemp ,   Luxemburg , Foto: Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Frontaliers, une pétition à succès
Sabrina Litim est française, travaille au Grand-Duché et réside en Belgique. Auteure de la pétition n°2384 sur la question du télétravail, elle estime ne pas incarner ce combat, mais est prête à le porter devant la Chambre des députés.