Changer d'édition

Des chiffres qui explosent: Les cambriolages deviennent «la» priorité de la Police
Luxembourg 2 min. 13.11.2014 Cet article est archivé

Des chiffres qui explosent: Les cambriolages deviennent «la» priorité de la Police

Entre le 1er octobre et le 2 novembre 2014, pas moins de 436 cambriolages ou tentatives ont été enregistrés par la Police.

Des chiffres qui explosent: Les cambriolages deviennent «la» priorité de la Police

Entre le 1er octobre et le 2 novembre 2014, pas moins de 436 cambriolages ou tentatives ont été enregistrés par la Police.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 13.11.2014 Cet article est archivé

Des chiffres qui explosent: Les cambriolages deviennent «la» priorité de la Police

Le nombre de cambriolages ou de tentatives d'effraction a «explosé» au Luxembourg. Le ministre de la Sécurité intérieure fait du combat anti-cambriolage «la» priorité policière. Détails.

(MF) - Le nombre de cambriolages ou de tentatives d'effraction a «explosé» au Luxembourg. Durant les neuf premiers mois de 2014, il y a eu 3.010 cas signalés à la Police. Soit une hausse «exceptionnelle» de 22% en un an! Le ministre de la Sécurité intérieure, Etienne Schneider, fait du combat anti-cambriolage "la" priorité policière.

Les chiffres publiés par la Police grand-ducale ce jeudi matin, sont alarmants et la Police le reconnaît, ils sont «exceptionnellement élevés». Durant les neuf premiers mois de cette année, il y a eu 3.010 cambriolages (dont 41% de tentatives) au Luxembourg. Contre 3.446 cas pour la même période en 2013.

Et ce n'est pas fini. Durant le seul mois d'octobre (les chiffres ont été arrêtés au 2 novembre exactement), il y a encore eu 436 cambriolages ou tentatives supplémentaires! Mais le phénomène constaté au Luxembourg, d'une hausse claire des cas des cambriolages, dépasse les frontières.

Entre le 1er octobre et le 2 novembre 2014, pas moins de 436 cambriolages ou tentatives ont été enregistrés par la Police.
Entre le 1er octobre et le 2 novembre 2014, pas moins de 436 cambriolages ou tentatives ont été enregistrés par la Police.
Photo: Anouk Antony

Déclaré «avec effet immédiat comme la priorité» par Etienne Schneider, ministre de la Sécurité intérieure, le combat contre la criminalité liée aux cambriolages fait l'objet d'un vrai plan de lutte à l'échelle nationale avalisé par la direction générale de la Police. Le plan est simple. Il consiste à intensifier les trois stratégies de la présence et des contrôles policiers dans la rue, de poursuivre le travail de prévention et d'appeler la population à coopérer.

La Police prévient d'emblée qu'elle va, sous peu, intensifier les contrôles de personnes et de véhicules le long des axes prioritaires et sa présence -en uniforme ou pas- dans les quartiers résidentiels.

Autre point fort: la Police mise sur la communication et le contact avec les citoyens pour informer au mieux sur le phénomène et les attitudes à adopter. Le but étant de décourager les cambrioleurs en leur signifiant que la tâche sera ardue.

La Police explique que de la vitesse de réaction dépend souvent la réussite de sa mission: stopper le cambrioleur ou le coincer en flagrant délit. Alors, il est préférable de composer au plus vite le 113.


Sur le même sujet