Changer d'édition

Des caméras pour assurer une meilleure sécurité à Esch
Luxembourg 3 min. 22.09.2022
Plan local de sécurité

Des caméras pour assurer une meilleure sécurité à Esch

Sur la place de l'Hôtel de ville, des caméras de surveillance devraient à l'avenir assurer une meilleure sécurité.
Plan local de sécurité

Des caméras pour assurer une meilleure sécurité à Esch

Sur la place de l'Hôtel de ville, des caméras de surveillance devraient à l'avenir assurer une meilleure sécurité.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 22.09.2022
Plan local de sécurité

Des caméras pour assurer une meilleure sécurité à Esch

Glenn SCHWALLER
Glenn SCHWALLER
Un plan de sécurité local révisé et de nouvelles mesures devraient permettre à la commune du sud de devenir plus sûre à l'avenir.

De nouvelles caméras de surveillance, un meilleur éclairage de l'espace public, un travail de sensibilisation plus important dans les écoles : la commune d'Esch prévoit d'améliorer la sécurité sur son territoire grâce à des mesures supplémentaires. Celles-ci seront ancrées dans le nouveau plan local de sécurité, comme l'a expliqué le bourgmestre Georges Mischo (CSV) dans le cadre d'une conférence de presse mercredi.

«Le premier plan local de sécurité date de 2002, il est donc grand temps de l'adapter, a déclaré l'élu du CSV. Il ne s'agit pas de redéfinir des problématiques, il s'agit de décider d'un ensemble de mesures concrètes».


Weil er in einen Zeitungsladen eingebrochen ist, muss ein Mann sich vor dem Untersuchungsrichter verantworten.
Esch-sur-Alzette: des passants agressés, les auteurs arrêtés
Mardi, la police a pu mettre fin aux agissements de trois malfaiteurs.

Le nouveau projet est actuellement en phase d'élaboration. Pas moins de 15 services communaux participent au groupe de travail, ainsi que des acteurs externes comme la maison des jeunes ou l'association commerciale ACAIE. La police apporte également son soutien.

Le plan sera présenté l'année prochaine

Le nouveau plan local de sécurité devrait être prêt et présenté au public au cours du premier trimestre 2023. Mais M. Mischo a déjà dévoilé les premiers détails mercredi.

L'un des points forts du paquet de mesures devrait être l'utilisation de nouvelles caméras de sécurité. «Les caméras aident à élucider les délits et à identifier les coupables, elles constituent donc un soutien pour la police», explique M. Mischo pour illustrer les avantages des caméras.

Le nombre et l'emplacement des caméras pas encore définis

Il cite deux villes frontalières françaises comme modèles. Thionville compte actuellement 160 caméras pour une population de 40.000 habitants, et Metz 200 caméras pour 120.000 habitants. Mais ce nombre devrait passer à environ 1.000 d'ici 2026, rapporte le maire. «Nous ne sommes donc pas les seuls à être confrontés à cette problématique», poursuit-il.

Il n'est pas encore possible d'estimer le nombre de caméras qui seront finalement installées à Esch. Mais il est important de respecter la proportionnalité, dit M. Mischo : «Nous ne voulons pas de conditions londoniennes».

L'emplacement des caméras n'a pas encore été défini non plus. Il faut d'abord déterminer où elles seront le plus utiles. L'élu du CSV cite cependant déjà quelques emplacements : la place de l’Hôtel de ville, la place du Brill et la gare. En ce qui concerne cette dernière, M. Mischo fait référence aux agressions de chauffeurs de bus qui ont eu lieu dans le passé à la gare routière. En collaboration avec le service de bus TICE, il a déjà été décidé d'installer des caméras de surveillance.

L'éclairage doit être amélioré

«Mais les caméras ne sont qu'une partie de la solution», explique M. Mischo. Une autre voie que la commune souhaite emprunter pour améliorer le sentiment de sécurité objectif et subjectif de la population est l'optimisation de l'éclairage de l'espace public.

Il évoque à cet égard les luminaires à LED déjà installés sur la place de l'Hôtel de ville, qui doivent être étendus. Un meilleur éclairage des rues secondaires devrait également suivre à l'avenir, poursuit le bourgmestre.


OUVERTURE PARKING PLACE DU BRILL ESCH SUR AZETTE. lundi 15 novembre 2010. Photo/Nicolas Bouvy.
«Gaspiller de l'énergie pour un parking, c'est du luxe, non?»
À Esch-sur-Alzette, des mesures d'économie d'énergie devaient être annoncées ce vendredi par la commune à ses 1.342 employés. Eau, électricité et chauffage, tous les secteurs sont touchés. À divers degrés.

En ce qui concerne la crise énergétique actuelle, le bourgmestre se veut rassurant. Les nouvelles installations sont des lampes LED qui consomment moins d'énergie. «L'objectif n'est pas de rendre toute la ville plus lumineuse, mais de veiller à un meilleur éclairage des sites critiques», explique-t-il.

Discussions sur l'état de la place Boltgen

Les conditions de la place Boltgen, située non loin de l'hôtel de ville, ont également été abordées lors de la conférence de presse. Des troubles dus au bruit ou aux déchets s'y produisent régulièrement. La commune et la police sont toutes deux conscientes de la situation, a-t-on appris mercredi.

Cette dernière effectue régulièrement des contrôles sur place, comme l'a expliqué Tom Didlinger de la police, mais elle se heurte aux limites de ses possibilités d'action. Par exemple, la nouvelle loi permet d'expulser les personnes qui bloquent l'accès à un bâtiment, mais ne leur interdit pas de se trouver dans un lieu public. C'est pourquoi il ne reste souvent rien d'autre à faire que de nettoyer après coup la saleté qui reste, explique l'échevin responsable de l'hygiène Pim Knaff (DP).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Inciter les visiteurs à acheter moins et à consommer mieux, voilà le credo du premier musée du Déchet au monde, qui a pris ses quartiers au centre Formida d'Esch-sur-Alzette jusqu'au 28 octobre.