Changer d'édition

Des bourses étudiantes pour 128 millions d'euros
Luxembourg 2 min. 07.10.2020 Cet article est archivé

Des bourses étudiantes pour 128 millions d'euros

6.714 étudiants de 129 nationalités étaient inscrits à l'uni.lu pour l'année 2019-2020, un chiffre en augmentation de 4,5% par rapport à l'année précédente.

Des bourses étudiantes pour 128 millions d'euros

6.714 étudiants de 129 nationalités étaient inscrits à l'uni.lu pour l'année 2019-2020, un chiffre en augmentation de 4,5% par rapport à l'année précédente.
Photo: Maurice Fick
Luxembourg 2 min. 07.10.2020 Cet article est archivé

Des bourses étudiantes pour 128 millions d'euros

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Lors de l'année scolaire 2019-2020, l'État luxembourgeois a allongé 7 millions de plus que l'année précédente. En tout, 33.715 étudiants ont sollicité une aide financière, dont quelque 14.000 non-résidents.

La réforme des conditions d’accès aux bourses d'études supérieures pour les étudiants non résidents a eu un impact sur le nombre de demandes d'aides financières enregistrées lors de la dernière année scolaire. Alors que le budget 2020 alloué au ministère de l'Enseignement supérieur et à la recherche avait connu une progression importante de 9,3% par rapport à 2019, l'État a versé un total de 128,6 millions d'euros en bourses. Près du quart (32,1 millions) l'ont été à des étudiants non résidents.

Ce montant global représente une hausse de 5,5% par rapport à l'année scolaire 2018-2019. Au total, 33.715 étudiants, dont 14.086 non-résidents ont sollicité une aide financière lors de la dernière année scolaire. Une aide qui a par ailleurs été accordée à 30.808 d'entre eux (dont 12.269 non-résidents). Le nombre d'étudiants ayant formulé leur demande via MyGuichet.lu (12.521) a monté en flèche de 17,2% en un an.

A côté des bourses proprement dites, l'État a accordé des prêts aux étudiants pour un montant global de 216,9 millions, dont 79,3 millions à des non-résidents. Par comparaison, la somme versée en 2018-2019 s'élevait à 207 millions, et elle était de 199,1 millions l'année d'avant. Après Luxembourg (4.099 étudiants), les universités les plus prisées par ces étudiants boursiers étaient Metz (2.503), Nancy (2.171), Liège (2.116), Bruxelles (1.690), Louvain-la-Neuve (1.193) et Trèves (1.097).

Par ailleurs, 6.714 étudiants de 129 nationalités étaient inscrits à l'uni.lu pour l'année 2019-2020, un chiffre en augmentation de 4,5% par rapport à l'année précédente. Les femmes (3.561) demeurent plus nombreuses que leurs homologues masculins (3.153). C'est la faculté des Sciences, des Technologies et de Médecine qui enregistre la plus forte croissance (2.064 étudiants, soit +8,4%), tandis que celle de Droit, d'Économie et de Finance reste la plus fréquentée avec 2.334 étudiants, mais elle connaît néanmoins une baisse de 1,8%.

Enfin, entre bachelor, master et doctorat, l'uni a délivré 1.314 diplômes en 2019, un chiffre en baisse de 3,1% par rapport à 2018 (1.357 diplômes).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pas d'amphithéâtre bondés, peu d'étudiants sur le campus, des cours en petits groupes et un enseignement distanciel. Pas de doute le retour sur les banc de l'Uni, le 14 septembre, sera à nulle autre pareille.
Parce qu'ils sont tombés malades ou qu'ils étaient confinés et n'ont pu rejoindre leur université pour leurs examens, certains étudiants luxembourgeois devront prolonger leur inscription en faculté. Les députés envisagent donc aussi une rallonge dans les aides.
Chômage partiel prolongé, fonds de relance et solidarité pour les secteurs encore à l'arrêt, allocation de vie chère doublée, incitation fiscale à baisser les loyers : le gouvernement a présenté, mercredi, de nouvelles mesures pour soutenir tant les sociétés que les particuliers.
Visite entreprise Circuit Foil Luxembourg avec le Premier Ministre, Foto Lex Kleren
La ministre de la Grande Région ne cède rien face aux demandes répétées de certains élus, français ou allemands, de bénéficier d'une aide directe du Grand-Duché par salarié frontalier
PK Koalitionsverhandlungen - Corinne Cahen - Foto : Pierre Matgé/Pierre Matgé
La nouvelle loi relative aux aides financières destinées aux étudiants non résidents a eu un impact sur le nombre de demandes enregistrées fin novembre. Mais les responsables de l'organisme en charge des bourses (Cedies) préfèrent mettre l'accent sur une progression inéluctable.
Uni Belval, Université, Universität, Studenten, Etudiants, Uni.lu, Foto Lex Kleren
Le budget 2020 du département du ministre DP, Claude Meisch s'élève à 2,7 milliards d'euros, soit une hausse de 200 millions par rapport à 2019. Par ailleurs, la somme allouée à l'enseignement supérieur connaît une forte progression.
De 2,7 milliards d'euros, le budget 2020 alloué à l'Éducation nationale connaît une hausse de 200 millions par rapport à celui de 2019
Toujours plus d'étudiants, d'aides financières et de filières proposées: le ministre Claude Meisch a expliqué les marqueurs significatifs dans l'enseignement supérieur pour l'année 2019-2020. Et même déjà, le projet d'un bachelor en médecine pour l'an prochain.
Le grand oral des commissaires européens, les footballeurs de Dudelange qui retrouvent l'Europa League, l'assouplissement d'accès aux bourses d'études pour les étudiants non résidents ou encore la nomination de Mgr Jean-Claude Hollerich au poste de cardinal vont rythmer la semaine.
A la rentrée universitaire 2018-2019, 11.363 étudiants non résidents avaient bénéficié d'une aide luxembourgeoise.
Pour la troisième fois, la Chambre devra acter une nouvelle modification dans les règles d'attribution des aides aux étudiants non résidents. Un vote qui fait suite à la décision de la Cour de justice de l'Union européenne ayant jugé certains critères à l'égard des jeunes frontaliers comme discriminants.
Rentree universitaire a Belval, Foto Lex Kleren
Après les remarques de la Cour de Justice européenne, le Gouvernement a décidé ce vendredi de revoir sa copie sur l'attribution des bourses d'études supérieures. Les enfants de salariés frontaliers apprécieront le changement.
Déjà 30.000 bourses pour études supérieures ont été distribuées au Grand-Duché. Près de 12.000 concernaient des jeunes de parents frontaliers.