Changer d'édition

Des agents municipaux transformés en auxiliaires de police
Luxembourg 2 min. 07.04.2021

Des agents municipaux transformés en auxiliaires de police

Pour Taina Bofferding, ministre de l'Intérieur, l'élargissement des missions des 175 agents municipaux présents dans 29 communes doit notamment  «favoriser le vivre-ensemble dans nos communes».

Des agents municipaux transformés en auxiliaires de police

Pour Taina Bofferding, ministre de l'Intérieur, l'élargissement des missions des 175 agents municipaux présents dans 29 communes doit notamment «favoriser le vivre-ensemble dans nos communes».
Photo: SIP/Julien Warnand
Luxembourg 2 min. 07.04.2021

Des agents municipaux transformés en auxiliaires de police

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
En discussion depuis 2008, l'idée de transférer une partie des missions actuellement aux policiers aux fonctionnaires communaux va se concrétiser. Ces derniers verront leurs compétences s'élargir pour gérer 17 infractions et dresser des amendes comprises entre 25 et 250 euros.

La polémique en cours depuis des mois à Luxembourg-ville sur le recours à une société privée pour assurer la sécurisation d'une partie du centre-ville devrait s'éteindre d'elle-même, à en croire Taina Bofferding (LSAP). Car en présentant mercredi sa réforme du statut des agents municipaux, la ministre de l'Intérieur entend réorganiser la répartition des missions entre les différents fonctionnaires. Si les missions régaliennes resteront aux mains des policiers et des magistrats, l'octroi de nouvelles compétences aux agents municipaux doit mettre en place un triple effet. 


FRAU BERUF agent municipal paechert PHOTO ANOUK ANTONY
Des agents municipaux voués à «seconder la police»
Pour Taina Bofferding, le recours à des sociétés privées pour assurer des missions de sécurité devrait prochainement ne plus être d'actualité, la ministre de l'Intérieur plaidant pour que des fonctionnaires déjà en place, dotés de nouvelles compétences, assurent ce travail.

«Valoriser» les agents municipaux, «soulager» la police et les tribunaux et «favoriser le vivre-ensemble dans nos communes». Autrement dit, répondre de manière pragmatique à la hausse de la population enregistrée et à venir en déléguant certaines missions. Si, jusqu'à présent, les 175 agents municipaux présents dans 29 communes du pays avaient pour mission principale de dresser des avertissements taxés liés au stationnement et d'être à disposition de la commune «pour tous les services en rapport avec leurs aptitudes», leur champ d'action va fortement s'élargir à l'avenir.

Car outre les infractions en matière de stationnement, ils/elles devront désormais endosser les fonctions de «constatateur de sanctions administratives» et «d'agent de police judiciaire pour établir le procès-verbal des contraventions» mais aussi jouer un rôle de «service de proximité dans l'espace public avec des missions clairement définies». Dans les faits, cela va se traduire par la possibilité de sanctionner 17 infractions, via des amendes administratives comprises entre 25 et 250 euros. 


Lokales, Présentation des chiffres de la délinquance en 2020, Police, Polizei, Henri Cox, Donat Donven, Marc Wagner, Jean Louis Bordet,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La délinquance s'adapte au covid
Le ministère de la Sécurité intérieure a présenté ce vendredi les chiffres de la délinquance. Si les cambriolages diminuent légèrement, les faits de violence au sein du foyer et le trafic de stupéfiants ont été exacerbés par le covid.

Des «petits délits» qui concernent aussi bien l'utilisation non autorisée de la voie publique, la réalisation de travaux en dehors des horaires autorisés ou bien encore l'installation de terrasses pour les cafés et restaurants au-delà du périmètre défini. A ces nouvelles fonctions répressives, le projet de loi, déposé en avril 2017, y ajoute des missions de proximité, comme «sensibiliser le public à la sécurité», «assister à la traversée de la route» ou «appliquer les gestes de premiers secours». 

Pour mener à bien ces nouvelles missions, les 175 fonctionnaires municipaux devront donc suivre des formations. Certaines obligatoires comme celles liées aux soins de premier secours, d'autres réservées aux volontaires, notamment en ce qui concerne les fonctions d'agent de police judiciaire. Des pourparlers avec l'association des agents municipaux sont en cours pour «définir les formations, mais aussi les revalorisations salariales», précise le ministère de l'Intérieur. Des discussions qui devraient durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La délinquance s'adapte au covid
Le ministère de la Sécurité intérieure a présenté ce vendredi les chiffres de la délinquance. Si les cambriolages diminuent légèrement, les faits de violence au sein du foyer et le trafic de stupéfiants ont été exacerbés par le covid.
Lokales, Présentation des chiffres de la délinquance en 2020, Police, Polizei, Henri Cox, Donat Donven, Marc Wagner, Jean Louis Bordet,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Des agents municipaux voués à «seconder la police»
Pour Taina Bofferding, le recours à des sociétés privées pour assurer des missions de sécurité devrait prochainement ne plus être d'actualité, la ministre de l'Intérieur plaidant pour que des fonctionnaires déjà en place, dotés de nouvelles compétences, assurent ce travail.
FRAU BERUF agent municipal paechert PHOTO ANOUK ANTONY