Changer d'édition

Depuis lundi 5 septembre 2016: Fini le by-pass d'Hellange, l'A13 file tout droit sur deux voies
Luxembourg 15 3 min. 05.09.2016

Depuis lundi 5 septembre 2016: Fini le by-pass d'Hellange, l'A13 file tout droit sur deux voies

Luxembourg 15 3 min. 05.09.2016

Depuis lundi 5 septembre 2016: Fini le by-pass d'Hellange, l'A13 file tout droit sur deux voies

Maurice FICK
Maurice FICK
Ce lundi 5 septembre le by-pass d'Hellange appartiendra définitivement au passé. Le fameux tronçon manquant de 1,9 km de l'A13 sera ouvert à la circulation. Les automobilistes pourront traverser en ligne droite tout le Sud du Luxembourg en direction de la Sarre. Mais seulement sur une voie dans chaque sens.

Par Maurice Fick

Ce lundi 5 septembre le by-pass d'Hellange appartiendra définitivement au passé. Le fameux tronçon manquant de 1,9 km de l'A13 sera ouvert à la circulation. Les automobilistes pourront traverser en ligne droite tout le Sud du Luxembourg en direction de la Sarre. Mais seulement sur une voie dans chaque sens. Il faudra attendre décembre pour le passage du nouveau tronçon à 2x2 voies et fin 2017 pour l'ouverture de l'échangeur d'Hellange.

En ce début septembre 2016, les ouvriers s'affairent pour parachever le tronçon autoroutier, couler la couche d'accroche en bitume liquide avant de mettre en place le «splitt mastix asphalt», l'enrobé final d'une épaisseur de 4 centimètres.

Tout doit être prêt pour l'ouverture, lundi 5 septembre à 6 heures, du trait d'union qui a fait défaut durant treize ans entre la collectrice du Sud et la liaison avec la Sarre. L'histoire sans fin du by-pass de Hellange et les bouchons quotidiens aux heures de pointe à la Croix de Bettembourg trouvent enfin une issue.

Pour réaliser le raccordement de l'autoroute avec le nouveau tronçon l'A13 sera coupée entre la Croix de Bettembourg et l'échangeur Altwies dans les deux sens à partir du vendredi 2 septembre à 19 heures jusqu'au lundi 5 septembre à 6 heures. 

Le by-pass empêche la suite des travaux

Le basculement de la circulation et la fermeture du by-pass «libèreront de nouvelles emprises et nous permettront de finir le chantier», pose Bruno Trompette. Le vaste chantier lancé en octobre 2014 n'est pas fini. Et au conducteur des travaux d'expliquer: «Il reste 400 mètres de chaussée à réaliser pour que la circulation puisse se faire sur 2x2 voies d'ici décembre. Avec le by-pass ce n'était pas possible à cause de la circulation.»

«On peut dire que le chantier est réalisé à deux tiers», positive Michaël Repplinger, directeur TP chez Tralux. Avant d'expliquer qu'à partir de lundi «démarre un nouveau chantier avec l'aménagement de l'échangeur d'Hellange.» Concrètement, dès lundi les automobilistes pourront filer sur l'A13 mais ils ne pourront plus accéder à l'A13 à hauteur d'Hellange avant un an et demi. Le nouvel échangeur d'Hellange doit être prêt pour fin 2017 seulement.

De sorte que l'Administration des ponts et chaussées a mis en place plusieurs  itinéraires pour rejoindre les différentes autoroutes à partir du rond-point de Hellange (N13) en direction de Luxembourg-Ville (A3), d'Esch-sur-Alzette (A13), de la France (A3), de Belgique (A6)  et de Trèves (A1) et Sarrebruck (A13):

  • Direction Luxembourg-ville (A3), Belgique (A6), France (A3), Trier (A1) et Esch/Alzette (A13) via l’échangeur Frisange (N13, N3) ou via l’échangeur Dudelange-Centre (N13, CR161, N38),

  • Direction Sarrebruck (A13) via l'échangeur Altwies (N13, N16).

Schema: Administration des ponts et chaussées

Un tronçon sur 13 mètres de remblai

«Toutes les équipes qui ont contribué à ce chantier ont vraiment mis du cœur à l'ouvrage pour tenir les délais surtout dans les conditions climatiques dans lesquelles nous avons pu travailler», glisse David Nirrengarten, le directeur des travaux, en faisant référence aux nombreuses intempéries de l'hiver et du printemps. «Beaucoup d'heures supplémentaires ont été réalisées pour compenser le retard engendré par la mauvaise météo», ne cache pas Mickaël Repplinger. La phase de chantier qui s'achève a nécessité l'intervention de 100 ouvriers dans les moment les plus critiques.

Reste une particularité du chantier qui n'est pas visible pour l'œil  de l'automobiliste qui passe sur le nouveau tronçon autoroutier mais qui pèse dans la balance du développement durable.

Il a fallu «creuser au niveau du terrain naturel, marécageux à l'origine, pour stabiliser le sol et mettre en place des drains verticaux afin d'éviter à  long terme les risques de tassement», explique David Nirrengarten, le directeur des travaux. Le tronçon est en effet posé sur 13 mètres de remblai! Pour ce faire «nous avons utilisé tous les déblais du chantier au lieu de les transporter par camion sur des décharges.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A1 et A6 fermées à la croix de Gasperich ce week-end
Les autoroutes A1 et A6 seront fermées à la circulation à hauteur de la croix de Gasperich, ce week-end, de vendredi soir à lundi matin. Il s'agit de la dernière étape des travaux de construction d'un pont enjambant l'autoroute A6.
Ces perturbations ont lieu dans le cadre de la réalisation d’un exercice grandeur nature dans le tunnel Howald pour le service incendie et ambulances de la Ville de Luxembourg et le service incendie et sauvetage de la commune de Hesperange.
Travaux sur l'A1 et l'A6 ce week-end
Les travaux se poursuivent sur les autoroutes A1 et A6 à la hauteur de la croix de Gasperich, ce vendredi soir. Des parties de ces autoroutes sont fermées jusqu'à ce dimanche, 6 heures.