Changer d'édition

Démissions en bloc à la Fondation Kräizbierg
Luxembourg 27.11.2020

Démissions en bloc à la Fondation Kräizbierg

Selon la fondation, les accusations envers la direction n'ont pu être vérifiées par l'expert indépendant appelé pour examiner la situation.

Démissions en bloc à la Fondation Kräizbierg

Selon la fondation, les accusations envers la direction n'ont pu être vérifiées par l'expert indépendant appelé pour examiner la situation.
Photo: Guy Jallay / archives
Luxembourg 27.11.2020

Démissions en bloc à la Fondation Kräizbierg

Depuis plusieurs mois, la direction de la structure dédiée aux besoins des personnes atteintes d’un handicap physique est pointée du doigt. En cause, des accusations de harcèlement.

(ASdN) - Après des mois de tempête interne, le calme pourrait bien revenir prochainement au sein de la Fondation Kräizbierg. Accusé d'harcèlement sexuel, son administrateur délégué Jeannot Berg a annoncé jeudi dans un communiqué mettre fin à son mandat à compter du 1er décembre. Tom Wagner, également à la direction, a lui aussi fait part de son départ.

Bien que réclamée début octobre par l'OGBL, la démission de Jeannot Berg a néanmoins été proposée «de sa propre initiative», souligne le communiqué. Par ce départ, il espère ainsi «mettre fin aux turbulences», ainsi que «d'éviter une éventuelle poursuite des conflits entre le comité du personnel et la direction du Kräizbierg». 


La direction de la fondation Kräizbierg pointée du doigt
Alors que les accusations de harcèlement s'enchaînent, l'OGBL a demandé, mercredi, la démission du directeur de la structure dédiée aux besoins des personnes atteintes d’un handicap physique.

Au cours des dernières mois, le premier syndicat du pays avait en effet attiré l'attention à plusieurs reprises sur des plaintes au sein de la Fondation. Des preuves d'intimidation, d'humiliation et de menaces directes ainsi que des avertissements explicites auraient été relevés. Des accusations qui n'auraient néanmoins pas pu être vérifiées par l'expert indépendant appelé pour examiner la situation, précise le communiqué. 

Pour rappel, la Fondation Kräizbierg, basée à Dudelange, gère plusieurs ateliers de soutien et foyers pour personnes handicapées. Fin 2019, 261 personnes au total travaillaient pour l'institution. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet