Changer d'édition

Démarche écolo: OUNI: fini les emballages inutiles du supermarché
Caroline Lam, Patricia Tompers and Anne Jacoby

Démarche écolo: OUNI: fini les emballages inutiles du supermarché

Photo: Pierre Matgé
Caroline Lam, Patricia Tompers and Anne Jacoby
Luxembourg 2 min. 12.02.2016

Démarche écolo: OUNI: fini les emballages inutiles du supermarché

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
Imaginez aller dans un magasin et remplir vos propres contenants avec shampoing, produits de nettoyage, pâtes ou céréales: le concept pourrait arriver au Luxembourg d'ici cet été.

(NG) - Imaginez aller dans un magasin et remplir vos propres bouteilles et boîtes avec du shampoing, des produits de nettoyage, des pâtes ou des céréales. Le concept existe déjà dans plusieurs pays et il débarque au Luxembourg grâce à sept femmes qui comptent lancer la toute première épicerie bio sans emballage luxembourgeoise d'ici l'été.

Baptisé "OUNI" (ce qui signifie "sans" en luxembourgeois), la boutique proposera aux clients d'apporter leurs propres contenants ou d'acheter des contenants recyclables au magasin pour faire leurs courses.

"Un résident au Luxembourg produit environ 653 kg de déchets par an", explique Caroline Lam, une des membres fondatrices de OUNI. "Voilà ce qui nous a inspirées pour créer la coopérative."

Tout a commencé avec un simple post sur Facebook. "En décembre 2014, trois d'entre nous ont eu la même idée en même temps, mais sans le savoir", raconte Patricia Tompers, l'une des fondatrices.

"J'ai simplement mis à jour mon statut Facebook en écrivant Qui veut ouvrir un magasin sans déchets avec moi?" Grâce à sa publication, Patricia se connecte  avec Caroline et Vanessa Paul.

Motivées pour donner vie à leur idée, elles cherchent d'autres partenaires et trouvent encore Anne Jacoby, Saskia Mechling, Kasia Krzyzanowski et Rébecca Elias sur leur chemin. L'équipe OUNI, une coopérative basée sur la communauté, est créée.

Mardi, le groupe a lancé sa page Facebook qui compte déjà plus de 1.500 fans. La prochaine étape sera de trouver un emplacement à un prix raisonnable. La coopérative aimerait se tourner vers Bonnevoie, avec un espace de 100 à 200 m² pour commencer.

Dans les prochains jours, OUNI va lancer un appel dans l'espoir de lever environ 180.000 euros de capital. "Nous espérons que nous allons trouver le financement par la vente de 100 euros par action, sinon on fera appel au crowdfunding", dit Anne.

L'équipe espère également recruter des "membres actifs": des bénévoles qui offriraient deux heures par mois pour aider OUNI. En retour, ils recevront un kit de démarrage, une réduction de 5% et leur participation à des ateliers à moitié prix.

Le 25 Février à partir de 19 heures, les Rotondes organisent une projection du film "Projet Bin Clean" et une présentation de OUNI. Le film et la présentation aura lieu en anglais, mais des questions pourront être posées en anglais, français, allemand ou luxembourgeois. 


Sur le même sujet

Gaspillage: Ouni: fini les emballages, fini le plastique!
La toute première épicerie bio sans emballage luxembourgeoise va ouvrir ses portes en ce début du mois de décembre. «Ouni», créé par sept femmes se veut être un nouveau moyen de consommer, sans produire de déchets. On vous explique le concept.
Nearly 40 members volunteered at OUNI's stand at the Oekofoire over the course of the weekend.