Changer d'édition

Délocalisation: Plan social chez Delphi: 42 emplois menacés
Luxembourg 26.10.2017 Cet article est archivé

Délocalisation: Plan social chez Delphi: 42 emplois menacés

Les salariés concernés doivent faire leurs valises pour Dublin ou être licenciés

Délocalisation: Plan social chez Delphi: 42 emplois menacés

Les salariés concernés doivent faire leurs valises pour Dublin ou être licenciés
Marc Wilwert
Luxembourg 26.10.2017 Cet article est archivé

Délocalisation: Plan social chez Delphi: 42 emplois menacés

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
L'équipementier automobile a décidé de réorganiser sa structure au niveau mondial: 42 postes luxembourgeois sont menacés.

(ChB) - Le 24 octobre, un plan social a été signé entre Delphi et l’OGBL, seul syndicat à être représenté au sein de la délégation du personnel de cette entreprise.

L'équipementier automobile a décidé de réorganiser sa structure au niveau mondial: le segment «Powertrain Systems» formera désormais une société indépendante dénommée Delphi Technologies. Toutes les autres fonctions feront partie de la société dite Aptiv, qui quittera le Luxembourg et sera essentiellement basée à Dublin.

Déménager ou être licencié

Concrètement, cela signifie que les salariés de Delphi Automotive Systems Luxembourg (DASL) feront tous partie de Delphi Technologies et ne seront donc pas concernés par le plan social.

Par contre, ce sont les emplois des salariés de Delphi International Operations Luxembourg (DIOL), qui sont menacés. 

  • Soit ils seront transférés vers la société qui reste au Grand-Duché,
  • soit ils partiront à l’étranger,
  • soit leur poste sera supprimé et ils seront licenciés.

Le nombre de licenciements prévus s'élève ainsi à 42 maximum. Certains salariés ont reçu une proposition de poste à Dublin qu’ils peuvent accepter ou refuser. En cas de refus, ils seront couverts par le plan social.

De même, la possibilité de transferts supplémentaires vers Delphi Technologies continue à être étudiée. A cette fin, un plan de départ volontaire a également été mis en place.

Quatrième plan social en moins de dix ans

Dans le cadre du plan social, l’OGBL et les représentants du personnel ont pu obtenir diverses mesures sociales et financières d’accompagnement en faveur des salariés licenciés.

Parmi ces mesures:

  • une indemnité extra-légale de base à laquelle s’ajoute une indemnité liée à l’ancienneté et à la situation familiale,
  • un budget permettant de réaliser un «outplacement» et/ou une formation ou encore, une aide au déménagement.

L'annonce de ce nouveau plan social est un véritable choc pour les salariés.

L’OGBL souligne enfin combien cette décision consistant à délocaliser les activités de la société Aptiv en Irlande est incompréhensible.

Le Luxembourg constitue un environnement particulièrement favorable pour développer des activités administratives ou liées aux nouvelles technologies.


Sur le même sujet

243 salariés sur le carreau chez Delphi Technologies
Après plusieurs mois de négociations compliquées, un plan social a été signé ce mercredi chez l'équipementier automobile basé à Bascharage. Ce nouveau coup dur pour l'industrie luxembourgeoise est la conséquence directe d'une réorganisation de l'entreprise au niveau mondial.
Le plan social prévoit le licenciement de 243 salariés sur un total de 514 employés à Bascharage
Delphi Technologies vendu à BorgWarner
L'annonce publiée ce mardi dans la presse a été confirmée en début d'après-midi aux salariés du centre technique de Bascharage. La transaction sera bouclée au second semestre 2020. En attendant, les négociations sur le plan social continuent: plus de 200 postes sont concernés au Luxembourg.
Delphi Technologies - Bascharage -  - 28/01/2020 - photo: claude piscitelli
Soupçon de «préméditation» sur la fermeture de Mahle
Plus de deux semaines après l'annonce de la cessation d'activité de l'équipementier automobile basé à Foetz, LCGB et OGBL annoncent leur intention d'«utiliser tous les moyens légaux nécessaires pour soutenir les salariés» et dénoncent la stratégie de la direction.
Wi , Firma Mahle , Foetz , gelegen innerhalb von Sisa Foetz  s.a. Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Assurances: D.A.S. Luxembourg: le plan social est signé
La compagnie d'assurances D.A.S qui occupe 25 salariés au Luxembourg, avait annoncé en début d'année la vente de son portefeuille «assurances» et le transfert de 10 salariés vers l'assureur Allianz. Un accord sur un plan social a pu être trouvé.
L'assurance D.A.S. Luxembourg avait pignon sur rue à Strassen.