Changer d'édition

Delles regrette l'absence de «recommandation générale»
Luxembourg 3 min. 20.05.2020

Delles regrette l'absence de «recommandation générale»

La Commission compte relancer le tourisme en Europe à l’approche de la saison estivale. Une initiative saluée par le secteur mais ce plan manque de clarté pour Lex Delles.

Delles regrette l'absence de «recommandation générale»

La Commission compte relancer le tourisme en Europe à l’approche de la saison estivale. Une initiative saluée par le secteur mais ce plan manque de clarté pour Lex Delles.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 20.05.2020

Delles regrette l'absence de «recommandation générale»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Si l'Europe a incité ses pays membres à rouvrir les frontières pour faciliter la reprise du tourisme, elle reste prudente dans ses consignes et en appelle à l’appréciation de chaque Etat membre. Le ministre Lex Delles (DP) regrette le manque de règles claires.

«Personnellement, je suis favorable à l'ouverture des frontières de manière globale et non pour des solutions bilatérales», a rappelé le ministre du Tourisme ce mercredi sur la radio 100.7 . Une approche qu'il partage avec le ministre des Affaires étrangères et européennes Jean Asselborn (LSAP). 

Lex Delles a dévoilé les orientations et les recommandations que la Commission européenne a présentées la semaine dernière dans le but de relancer le secteur touristique. Cette dernière envisage de lever progressivement les restrictions en matière de voyages et de permettre aux entreprises du secteur touristique de rouvrir, après des mois de confinement. Elle a donc mis sur la table une série de recommandations qui devraient aider les Européens à retrouver leurs amis et leur famille dans leur État membre ou à l'étranger. L'idée étant d'éviter d'avoir une Europe à plusieurs vitesses. 

«Situation au cas par cas»  

«La priorité est que toutes les mesures de sécurité et de précaution soient mises en place», a rappelé l'ancien bourgmestre de Mondorf. Ce dernier fait notamment référence au nombre de personnes qui pourraient être présentes dans un même lieu. «Ce sera différent d'un endroit à l'autre comme par exemple dans un hôtel. Il est difficile d'établir des recommandations générales», dit-il. 

Distanciation sociale, port du masque, nombre de visiteurs, services de restauration, «l'évaluation de la situation se fera au cas par cas», précise encore le ministre. «L'UE recommande de servir le petit-déjeuner en chambre, histoire de maintenir la distanciation sociale mais il n'y a pas une règle précise à ce sujet.» Idem pour le port du masque: «l'obligation généralisée n'a pas été imposée». 


Luxair - Catering - Boeing 737-700 -  Photo : Pierre Matgé
Luxair paré au décollage pour cinq destinations
Lisbonne, Porto, Hambourg, Munich et Stockholm : voilà les prochains aéroports qui accueilleront des clients Luxair, et ce dès le week-end de Pentecôte. La compagnie annonce des conditions sanitaires pour les vols inédites.

Si de nombreuses idées sont sur la table, il n'y a donc pas une règle précise. Même en cas de présence du covid-19 dans un établissement, le message de l'UE n'est pas clair. «Il y a lieu de notifier le cas présumé, dans le respect du droit de l’UE en matière de protection des données, aux services médicaux locaux qui conseilleront la marche à suivre pour les tests et, le cas échéant, la prise en charge du cas et son transfert vers un hôpital ou autre établissement de soins conformément au suivi médical mis en place au niveau local», précise la note. Et Lex Delles de regretter qu'«il n'y ait pas d'accord sur ce point».

Un secteur en péril 

De nombreuses questions restent donc en suspens mais pour la Commission, le temps presse. Elle cherche notamment à empêcher un naufrage du secteur touristique, crucial pour l'économie de l'UE. Il représente 10% de son PIB et 12% des emplois, et plus encore dans certains pays du Sud de l'Europe, comme l'Italie et l'Espagne, très endeuillés par le coronavirus. 

«Cela ne va pas être un été normal... Mais si nous faisons tous des efforts, nous n'aurons pas à passer l'été bloqués à la maison ou l'été ne sera pas complètement perdu pour l'industrie touristique», a déclaré la semaine dernière la vice-présidente exécutive de la Commission, Margrethe Vestager.      

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La côte belge ne sort pas du brouillard
La Belgique ouvre un peu plus les vannes du déconfinement. Mais aucune décision sur l’accès aux résidences secondaires ne sera prise avant le 8 juin, au plus tôt.
An aerial view of the seaside resort town of Ostende, Belgium is shown on Tuesday, Sept. 9, 2003. More than 10 tons or 3,000 gallons of oil leaked from the car carrier Tricolor which sank in the North Sea in December of 2002.  Most of the slick has disappeared, maritime officials said Tuesday, reducing the threat of pollution to the Dutch and Belgian coastline for now. (AP Photo/Virginia Mayo)