Changer d'édition

Déjà plus 25.000 doses administrées en cabinet médical
Luxembourg 2 min. 26.11.2021
Vaccination anti-covid

Déjà plus 25.000 doses administrées en cabinet médical

Les généralistes et pédiatres sont autorisés à faire des injections contre le covid-19 depuis le mois d'août dernier.
Vaccination anti-covid

Déjà plus 25.000 doses administrées en cabinet médical

Les généralistes et pédiatres sont autorisés à faire des injections contre le covid-19 depuis le mois d'août dernier.
Photo : DPA
Luxembourg 2 min. 26.11.2021
Vaccination anti-covid

Déjà plus 25.000 doses administrées en cabinet médical

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
A ce jour, les cabinets médicaux ont vacciné plus de personnes que les hôpitaux en onze mois. Et pourtant, généralistes et pédiatres ne prennent part à la campagne vaccinale que depuis août dernier.

Partis en dernier dans la campagne vaccinale cet été, généralistes et pédiatres injectent désormais des doses anti-covid à tour de bras. 25.496 solutions injectables ont ainsi pu être administrées par ces professionnels de santé. Un choix -gratuit- qui peut aussi bien concerner la première, deuxième que «dose complémentaire» d'ailleurs. 


PRODUKTION - 18.11.2021, Baden-Württemberg, Neckartailfingen: Lehrer Joschka Dusil und Schüler der Klassen 1, 2 und 4 der Liebenauschule bei einer Nachmittagsunterrichtseinheit im Rahmen des Programms "Lernen mit Rückenwind". Mit dem auf zwei Jahre angelegten Programm soll Kindern und Jugendlichen geholfen werden, Corona-Folgen und Lernlücken zu bewältigen. Foto: Marijan Murat/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
3.438 cas positifs en milieu scolaire depuis la rentrée
Le ministre de l'Education vient de confirmer le nombre d'infections dans le fondamental et le secondaire. Des niveaux diversement touchés et cela, notamment, grâce à la vaccination.

Le ministère de la Santé recense actuellement 260 blouses blanches participant à améliorer l'immunité collective, dont 238 généralistes et 22 pédiatres. Soit plus de la moitié des généralistes (450) et un tiers des pédiatres libéraux (60) exerçant au Luxembourg. Et si le nombre de médecins volontaires va crescendo (ils n'étaient que quatre voilà 17 semaines!), le rythme des vaccinations effectuées dans leur cabinet grimpe encore plus fortement. Ainsi, entre le 20 septembre dernier et le 24 novembre, le nombre de doses administrées contre le covid dans les cabinets médicaux a été multiplié par six. 


Comme les centres de vaccination, les cabinets médicaux doivent veiller à ne pas gâcher des doses anti-covid, une fois le flacon ouvert. Face à cette contrainte, les médecins doivent donc s'organiser pour regrouper sur un même créneau plusieurs volontaires à la vaccination. Avec ce casse-tête à résoudre : un flacon de Pfizer ne contenant pas le même nombre de doses (6) que ses ''cousins" Johnson (5) ou AstraZeneca (8). 


ARCHIV - 16.04.2021, Nordrhein-Westfalen, Bielefeld: Eine Krankenschwester zieht den Impfstoff des Herstellers Moderna gegen das Coronavirus in einer gestellten Situation mit einer Spritze auf. Die europäische Arzneimittelbehörde EMA prüft die Zulassung des Corona-Impfstoffes des Herstellers Moderna für kleinere Kinder. (zu dpa «EU-Experten prüfen Zulassung von Moderna-Impfstoff für Kinder») Foto: Friso Gentsch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La Santé retire sa confiance au Moderna
En France la vaccination des moins de 30 ans avec ce produit est maintenant déconseillée et la même prudence est de rigueur en Allemagne. Au Luxembourg, Paulette Lenert prend la même voie, en suspendant ce vaccin pour la tranche d'âge indiquée.

Si pour le lancement de la campagne d'immunisation, le gouvernement luxembourgeois s'est davantage appuyé sur les centres de vaccination, les cabinets médicaux ont certains atouts à faire valoir pour faire progresser l'immunité collective pas à pas . A savoir, la proximité offerte par les cabinets médicaux et le ''climat de confiance'' établi entre les médecins y exerçant et leur patientèle. Une mission majeure alors que le Grand-Duché peine à atteindre les 80% de vaccinés parmi les 12 ans et plus.


An Israeli health worker administers a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine to a six-year-old child at Clalit Health Services in Jerusalem on November 23, 2021, as Israel begins coronavirus vaccination campaign for children aged five to 11. - Israel on November 14 gave the green light to start vaccinating children aged between five and 11 against Covid-19 using Pfizer/BioNTech jabs, following the example of the United States. It was one of the first countries to launch a vaccination campaign last year using the jabs thanks to a deal with Pfizer that gave it access to millions of doses in exchange for data on the vaccine's efficacy. (Photo by MENAHEM KAHANA / AFP)
En route vers la vaccination des moins de 12 ans
Le vaccin de Pfizer a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament. Le Luxembourg serait prêt à passer à cette nouvelle étape, onze mois après le début de la campagne vaccinale.

D'ailleurs, Guillaume Steichen, secrétaire général de l'AMMD, souhaiterait que le ministère de la Santé rende plus visible ce point d'accès à la vaccination. Un peu à l'image de toute la promotion qui avait entouré (et entoure encore) les différentes haltes du vacci-bus. « Xavier Bettel (DP), Paulette Lenert (LSAP) et le Grand-Duc se sont rendus dans un centre de vaccination, ce serait bien qu'ils viennent aussi dans un cabinet médical», espère Guillaume Steichen. De quoi donner peut-être encore une nouvelle dynamique à la campagne vaccinale, alors que les pharmaciens vont à leur tour bientôt pouvoir administrer ces piqûres.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les consignes de conservation changent pour le sérum anti-covid du laboratoire Moderna. Une évolution qui permet désormais aux cabinets médicaux luxembourgeois de commander le vaccin, et ce, sans restriction de quantité.
Vendredi, face à la montée de la quatrième vague d'infections covid, le gouvernement luxembourgeois devrait annoncer de nouvelles dispositions. A la Chambre, les députés l'ont encouragé à déployer la troisième dose vaccinale pour tous.
16.11.2021, Baden-Württemberg, Tübingen: Eine Impfling bekommt in einem Pop-Up-Impf-Ort seine Impfung mit dem Wirkstoff von Biontech verabreicht. Das Impfteam bietet im alten Gebäude der früheren Uniapotheke Impfungen mit vorheriger Online-Terminvereinbarung an. Foto: Marijan Murat/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
En France la vaccination des moins de 30 ans avec ce produit est maintenant déconseillée et la même prudence est de rigueur en Allemagne. Au Luxembourg, Paulette Lenert prend la même voie, en suspendant ce vaccin pour la tranche d'âge indiquée.
ARCHIV - 16.04.2021, Nordrhein-Westfalen, Bielefeld: Eine Krankenschwester zieht den Impfstoff des Herstellers Moderna gegen das Coronavirus in einer gestellten Situation mit einer Spritze auf. Die europäische Arzneimittelbehörde EMA prüft die Zulassung des Corona-Impfstoffes des Herstellers Moderna für kleinere Kinder. (zu dpa «EU-Experten prüfen Zulassung von Moderna-Impfstoff für Kinder») Foto: Friso Gentsch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
A compter du 2 août, tout assuré à la CNS pourra aller en cabinet médical se faire injecter le sérum anti-covid. Le dispositif débutera chez quatre médecins avant de s'étendre plus largement.
An Israeli nurse injects a third dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine in Tel Aviv on July 30, 2021, as Israel launches its campaign to give booster shots to people aged over 60. (Photo by Emmanuel DUNAND / AFP)
A partir du 2 août, les médecins luxembourgeois se verront davantage impliqués dans la campagne vaccinale. En cabinet, les professionnels volontaires pourront à leur tour administrer les sérums anti-covid.
(FILES) In this file photo taken on April 20, 2021, nurse Frederick Morley loads syringes with the Moderna Covid-19 vaccine at a mobile vaccination clinic in Bridgeport, Connecticut. - The US is donating doses of Covid-19 vaccine to Georgia and Tajikistan, a White House official said on July 22, 2021,. Tajikistan on July 25 will receive 1.5 million doses of the Moderna shot via the international vaccine distribution system known as Covax, while Georgia will get 500,000 doses of the Pfizer vaccine July 24 in a bilateral donation, the official told AFP. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)