Changer d'édition

Déjà 557 recrutements pour la campagne vaccinale
Luxembourg 2 min. 09.02.2021

Déjà 557 recrutements pour la campagne vaccinale

Rien qu'au Hall Victor-Hugo, seize lignes de vaccinations peuvent être activées. Avec un médecin et un personnel infirmier à chaque fois. Cela en fait du monde à mobiliser.

Déjà 557 recrutements pour la campagne vaccinale

Rien qu'au Hall Victor-Hugo, seize lignes de vaccinations peuvent être activées. Avec un médecin et un personnel infirmier à chaque fois. Cela en fait du monde à mobiliser.
Photo : Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 09.02.2021

Déjà 557 recrutements pour la campagne vaccinale

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Alors que 17.628 doses anti-covid ont déjà été administrées, la montée en puissance des centres de vaccination luxembourgeois se prépare. Et les contrats pour employer médecins et infirmiers se multiplient.

A la veille d'ouvrir le premier des cinq centres de vaccination, Luc Feller était formel : le plus grand défi organisationnel tiendra dans la mise en place des professionnels capables d'assurer la prise en charge de tous les volontaires et les injections. Une mission pour laquelle le responsable du Haut-commissariat à la Protection nationale doit compter sur la Réserve nationale. A elle de garantir les effectifs adaptés, en qualification et en nombre pour les semaines à venir.


700 réservistes volontaires pour combattre le covid-19 sont toujours mobilisés.
L'inscription des réservistes facilitée
Créée pour faire face à la crise sanitaire, la réserve nationale dispose désormais d'un nouvel outil en ligne.

Et alors que les premières doses du vaccin AstraZenecca ont été injectées depuis lundi au Grand-Duché, le rythme des livraisons donne le tempo aux besoins en personnels qualifiés. Mais en amont de livraisons plus conséquentes, le ministère de la Santé vient de signaler, dans une réponse parlementaire, l'avancée des contrats signés. Au député Sven Clement (Pirate), Paulette Lenert (LSAP) signale ainsi que déjà 51 infirmières ont été recrutées.

Mais le dispositif s'appuiera également sur la présence et le travail de médecins, actifs ou retraités ayant accepté de prendre du service pour cette campagne vaccinale prévue en six phases. Et là, le dispositif peut s'appuyer, à ce jour, sur les inscriptions de 236 médecins généralistes et 270 spécialistes. Mais comme il ne s'agit pas d'engagement à temps plein, mais pour quelques heures, le plus souvent, le ministère de la Santé et la Réserve sanitaire continuent à mobiliser les volontaires.

Pour mémoire, la campagne vaccinale (débutée le 28 décembre) a déjà permis d'administrer les deux doses requises -Pfizer et Moderna- à 3.688 seniors en maisons ou personnels de santé. Une diffusion qui mobilise non seulement le centre de vaccination ouvert dans la capitale, au Limpertsberg, (5.366 injections effectuées) mais aussi via les équipes mobiles (5.891 doses administrées) et les quatre centres hospitaliers qui prennent en charge leurs propres personnels souhaitant se faire vacciner (6.371 doses).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un centre de vaccination supplémentaire le 12 avril
A compter de lundi prochain, le hangar de Luxembourg Air Rescue à Sandweiler accueillera les équipes de vaccination anti-covid. Une montée en puissance alors que le cap des 100.000 doses administrées vient d'être dépassé.
05.04.2021, Sachsen-Anhalt, Quedlinburg: Krankenschwester Manuela Harke impft im Impfzentrum des Landkreises Harz eine Frau. Auch über die Feiertage wurde hier geimpft. Ostermontag nahmen 210 Personen ihre Corona Impfung in Empfang. Foto: Matthias Bein/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++