Changer d'édition

Déjà 276.000 téléchargements pour CovidCheck
Luxembourg 3 min. 25.08.2021
Made in Luxembourg

Déjà 276.000 téléchargements pour CovidCheck

Le geste est devenu habituel à l'entrée des restaurants et des bars, mais aussi à l'occasion de grands rassemblements d'été.
Made in Luxembourg

Déjà 276.000 téléchargements pour CovidCheck

Le geste est devenu habituel à l'entrée des restaurants et des bars, mais aussi à l'occasion de grands rassemblements d'été.
Photo : Anouk Anthony
Luxembourg 3 min. 25.08.2021
Made in Luxembourg

Déjà 276.000 téléchargements pour CovidCheck

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'outil de vérification de l'authenticité et de la validité d'un certificat covid a été mis en place voilà un peu plus de deux mois. Salles de spectacles, boutiques, restaurants, théâtres, bars, stades l'ont vite adopté.

Sans doute, au départ, y a-t-il eu confusion sur qui devait disposer de CovidCheck sur sa tablette ou son téléphone mobile. A tort, de nombreux habitants sont partis du principe que l'application leur permettrait de disposer sur eux en permanence de leur ''passe sanitaire''. En fait, c'est toujours bien au titre d'outil de vérification que l'app a été déployée (et améliorée) par le Centre des technologies de l’information de l’État. Dix semaines après le lancement, interview avec le directeur du CTIE.


FILES) This file photo taken on November 21, 2019 shows the logo of the social media video sharing app Tiktok displayed on a tablet screen in Paris. - TikTok star Anthony Barajas has died after being shot at a California movie theater in what authorities described as a "random and unprovoked" attack.
Barajas, 19, died on July 31, 2021 after the shooting that also killed his 18-year-old friend Rylee Goodrich, said police in Corona in southern California said The victims were shot Monday at a theater that was showing "The Forever Purge," about a totalitarian government that one night a year allows any crime to be committed, including murder. (Photo by Lionel BONAVENTURE / AFP)
TikTok devient l'appli la plus téléchargée au monde
Même Facebook n'a pas fait mieux en 2020. L'application, lancée en 2016, compterait 1,1 milliard d'utilisateurs actifs mensuels dans le monde, dont 100 millions aux USA.

Alors, combien de fois a été téléchargée CovidCheck maintenant ?

Patrick Houtsch : «Au total, l’app a été récupérée à 276.000 reprises. Le pic de téléchargement le plus important a été constaté le 10 juin. Autrement dit : le jour de l’annonce du lancement par le ministre délégué à la Digitalisation (Marc Hansen) et la ministre de la Santé (Paulette Lenert). Les jours suivants ont aussi vu nombre d'usagers aller sur les plateformes Applestore et GooglePlay pour la récupérer.

Deux autres pics moins importants ont pu être constatés. L'un le 1er juillet, l'autre le 22 juillet. Cette fois, c'était le jour où la nouvelle version de l’app a été publiée sur les stores. Cette nouvelle version permettant d’appliquer, dans le programme, les règles de certains autres pays.

Dans combien de pays l'appli est-elle maintenant reconnue? 

«La question ne se pose pas en ces termes. CovidCheck.lu est une app luxembourgeoise dont le but premier est d'abord de vérifier, ici, l’authenticité d’un certificat EU Digital Covid Certificate (EU DCC) et sa validité suivant les règles en place au Grand-Duché. Dans ce but, elle s’adresse principalement (mais pas uniquement) à tous ceux qui sont amenés à contrôler des certificats EU DCC pour appliquer le régime CovidCheck (ndlr : à l'occasion de concerts, rencontres sportives, rassemblements festifs, à l'entrée des boutiques ou en centres de fitness par exemple).


A staff member flashes a QR code of a suporter's Covid-19 health pass before the start of the French L1 football match between Stade Rennais Football Club and RC Lens at The Roazhon Park Stadium in Rennes, northwestern France on August 8, 2021. (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
Un «covid pass» parfois exigé en Belgique
Les organisateurs des spectacles et des événements de plus de 1.500 spectateurs ont désormais la possibilité d’exiger un «covid safe ticket».

Avec l’app CovidCheck.lu, on peut donc contrôler tout certificat européen qui contient un code QR établi selon les règles de l’UE.

Elle a toutefois un intérêt pour les particuliers eux-mêmes?

«Oui, elle leur permet de vérifier la validité de leur certificat par rapport aux règles publiées par d'autres pays sous le régime EU DCC. Par exemple, qui souhaite aller se balader en Allemagne peut contrôler avant de partir qu'il est bien en règle par rapport aux consignes de l'autre côté de la frontière. 

Petit à petit, nous avons d'ailleurs développé la liste des pays référencés. D'abord avec une montée à cinq et maintenant huit destinations : Allemagne donc, mais aussi Espagne, Pays-Bas, Irlande, Lituanie, Roumanie, Slovénie et Ukraine. 


Vos démarches auprès de l'Etat à portée de main
L'application MyGuichet, lancée ce lundi, permet à chacun de réaliser plusieurs opérations courantes depuis son téléphone portable. D'ici la fin de l'année, ce sera une dizaine d'options qui devraient être accessibles.

Dites la vérité : quel est le plus gros reproche fait à l'appli? 

«La principale remarque vient du fait que CovidCheck ne dispose pas de la fonctionnalité d’afficher son certificat personnel. Mais c'est un choix : le gouvernement luxembourgeois s’est volontairement décidé de dissocier les fonctionnalités de contrôle (app CovidCheck.lu) et d’affichage (app MyGuichet.lu). Et cela avant tout pour des raisons de sécurité et de protection des données. 

Mais cela n'est pas propre au Grand-Duché. En effet, selon nos recherches faites début juillet, très peu de pays européens ont implémenté une même app avec ces deux fonctionnalités.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au-delà des sirènes communales ou des applications, le Luxembourg entend adopter le système "Cell Broadcast" pour prévenir des catastrophes imminentes tous les citoyens présents sur une zone donnée. SMS pour tout le monde!
ARCHIV - 13.12.2017, Niedersachsen, Hannover: Eine Pegellatte zeigt den Pegelstand der Leine an. Weil die Sturzflut Mitte Juli im Ahrtal mit 133 Toten auch Pegel weggerissen hat, bittet das Landesamt für Umwelt Rheinland-Pfalz Anwohner um Informationen zu den Wasserständen. (Illustration zu dpa «Pegel von Hochwasser weggerissen - Anwohner an der Ahr selber melden») Foto: picture alliance / Hauke-Christian Dittrich/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
En passant devant le Impf-bus ici ou là, ou en se rendant au Hall Victor-Hugo, les retardataires à l'injection anti-covid semblent avoir trouvé la formule qui leur convient. En quelques jours, 1.127 volontaires ont ainsi reçu une injection.
Wo fr , Impfbus bei der Cloche d`Or , Impf-Bus , Impfung ohne Termin Covid-19 , Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Inondations au Luxembourg
Initiée fin 2018 afin d'alerter la population en cas de situation d’urgence impactant la sécurité publique, l'application semble ne pas pleinement remplir sa mission puisque si un message a bel et bien été envoyé, il l'a été vers 23h mercredi et à un nombre restreint de personnes.
Lok , App GouvAlert , Infoapp für Notsituationen, Regierung Luxemburg, CGDIS , 112 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
En ouvrant la première application officielle dédiée aux points d'intérêt touristiques du Grand-Duché, le ministère des Classes moyennes entend fournir "une boussole 2.0" à ceux qui (re)découvriront le pays à l'occasion d'un weekend ou des congés.