Changer d'édition

Déjà 190 pollueurs de rivière mis à l'amende
Luxembourg 3 min. 16.06.2020 Cet article est archivé

Déjà 190 pollueurs de rivière mis à l'amende

Dans ses laboratoires d'Esch, l'Administration de la gestion de l'eau peut retracer la nature et l'origine des pollutions.

Déjà 190 pollueurs de rivière mis à l'amende

Dans ses laboratoires d'Esch, l'Administration de la gestion de l'eau peut retracer la nature et l'origine des pollutions.
Photo : Marc Wilwert
Luxembourg 3 min. 16.06.2020 Cet article est archivé

Déjà 190 pollueurs de rivière mis à l'amende

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Ces cinq dernières années, l'Administration de la gestion de l'eau aura eu connaissance de 441 cas de pollution de cours d'eau. Et rien qu'en 2019, plus de la moitié des auteurs de ces dégradations auront pu être identifiés et donc payé pour la réparation des dégâts environnementaux.

Verre à moitié vide : année après année, le nombre de pollutions de cours d'eau au Luxembourg ne cesse de progresser. Verre à moitié plein, le total de  responsables identifiés va lui aussi crescendo.Mais à chaque épisode, c'est la même désolation qui refait surface. Ainsi, ce fut encore le cas le 13 mai dernier quand une nouvelle pollution a été signalée sur les eaux de la Millebaach, à hauteur de la Potaschberg. Mais cette fois encore, l'Administration de la gestion de l'eau (AGE) a su mettre un nom sur l'origine de la dégradation. En l'occurrence, une société de construction qui pompait les eaux de fouille d’un chantier dans une canalisation se rejetant dans le cours d’eau...

Sitôt identifié le responsable a cessé sa manœuvre. Mais mieux encore, avec l'application du principe "pollueur-payeur", ce sera à l'entrepreneur de financer la renaturation du cours d'eau, si besoin. Car même si dans le cas présent, le rejet ne consistait qu'en boues et sédiments (et non une pollution chimique), dégâts il peut y avoir, comme l'a rappelé la ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng), mardi, aux députés Gusty Grass et Carole Hartmann (DP) qui se préoccupaient du sort du cours d'eau.

Ainsi, au fil du temps, l'Administration de la gestion de l'eau se montre-t-elle de plus en plus efficace dans la découverte des coupables d'atteintes à l'environnement. En cinq ans, elle a même multiplié par 2,6 le nombre de "coupables" identifiés. Que ce soient des particuliers, des entreprises ou même des acteurs publics. On se souvient ainsi de l'été 2019 où un problème à la station d'épuration de Beggen (Ville de Luxembourg) avait causé une pollution de l'Alzette, ou encore de la détérioration de la Chiers à l'occasion du gigantesque incendie de Kronospan à Sanem (puis d'un double dysfonctionnement cette année) ou des eaux de la Sûre après le feu à l'usine Euro-Composites. Et ce ne sont là que quelques exemples, hélas.

Carole Dieschbourg avait promis de s'attaquer à la problématique, notamment concernant les rejets des stations d'épuration. Il faudra faire plus si le Luxembourg veut préserver la qualité de ses cours d'eau. Ainsi, la première cause de désagrément dans les rivières et ruisseaux est-elle à trouver dans la présence d'huiles, dans près d'un tiers des cas de pollutions référencés par l'Agence de la gestion de l'eau.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg s'engage pour le Rhin
Impliqué dans le programme «Rhin 2040», le Grand-Duché vient de donner son aval pour la réalisation de travaux sur la Moselle, un des principaux affluents du fleuve. De nouvelles passes à poissons et une amélioration de la qualité des rejets dans la rivière sont attendues.
Fischer an der Mosel, Foto Lex Kleren
La Pétrusse lance sa révolution verte
Le vaste plan de renaturation écologique de la vallée, qui vise à embellir le cœur de la capitale, est sur les rails. Ce printemps 2020 marque le début de quatre années de travaux qui se dérouleront en deux phases bien distinctes.
Renaturierung Petruss
Les rivières malades par abus de médicaments
Qui des particuliers ou des établissements de soins participent le plus à cette pollution des cours d'eau? Pour le ministère de la Santé, pas de doute : les ménages ont un impact bien plus «primordial» que les hôpitaux.
En finir avec la pollution des cours d'eau
Quatre récentes pollutions de rivière ont mis en lumière la faiblesse des mesures préventives pour ce type de risque industriel. Les députés et la ministre de l'Environnement ont évoqué la question à la Chambre.
Carole Dieschbourg promet des contrôles renforcés en amont pour protéger la qualité des eaux de rivière.
Trois rivières polluées en deux mois
Fin juillet c'est la Chiers qui était impactée. Mi-septembre de nombreux poissons sont morts dans l'Alzette. Et depuis mardi, c'est au tour de la Sûre de subir les conséquences de l'incendie d'Euro-Composites. Quatre pollutions majeures en peu de temps qui posent question.
Durch den Brand in Echternach gelangte Löschwasser in den Grenzfluss Sauer.