Changer d'édition

Déjà 1.583 pompiers vaccinés contre le covid
Luxembourg 3 min. 07.04.2021 Cet article est archivé

Déjà 1.583 pompiers vaccinés contre le covid

En contact proche avec les victimes d'accident ou de malaise, les pompiers se doivent d'être protégés contre l'infection mais aussi ne peuvent être sources de contamination.

Déjà 1.583 pompiers vaccinés contre le covid

En contact proche avec les victimes d'accident ou de malaise, les pompiers se doivent d'être protégés contre l'infection mais aussi ne peuvent être sources de contamination.
Luxembourg 3 min. 07.04.2021 Cet article est archivé

Déjà 1.583 pompiers vaccinés contre le covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les personnels du Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) font partie des professionnels prioritaires à la vaccination. Et 80% des pompiers invités ont déjà répondu favorablement à l'invitation à recevoir le sérum anti-covid.

Comme les soignants, les pompiers ont été définis comme pouvant accéder à la vaccination anti-covid en dehors du phasage par tranche d'âge. En effet, les professionnels intervenant pour secourir la population en toutes circonstances se doivent de pouvoir agir sans crainte de contaminer ou d'être infectés par celles et ceux qu'ils aident. Ainsi, une liste de 2.327 membres du Corps grand-ducal d'incendie et de secours a été établie pour recevoir une injection immunitaire au coronavirus. Et ainsi participer au fameux «bouclier sanitaire» souhaité par les autorités.


An employee is at work on the vaccine packing line of the factory of British  pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Wavre on February 8, 2021 where the Covid-19 CureVac vaccine will be produced. - British pharmaceutical group GlaxoSmithKline (GSK) and German biotech firm CureVac announced plans to jointly develop a coronavirus vaccine with the potential to counter multi-variants of Covid-19. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
Le Grand-Duché mise aussi sur le vaccin CureVac
Même s'il n'a pas encore reçu d'autorisation de mise sur le marché, le ministère de la Santé a déjà précommandé le sérum anti-covid développé par le laboratoire allemand. Une préemption faite via l'Union européenne.

Au député Sven Clement (Pirate) qui s'interrogeait sur cette prioritarisation, les ministères de la Santé et de l'Intérieur ont rappelé quelques règles qui avaient été observées. A commencer par le principe du volontariat. Comme les personnels de santé ou le restant de la population, les pompiers restent ainsi libres d'accepter ou refuser la vaccination. Parmi les critères retenus, ont d'abord été listés les personnels employés pour le secours à personnes.

Les invitations sont également envoyées aux membres du CGDIS retenus en fonction de leur âge, en débutant par les pompiers de plus de 55 ans. Le nombre d'heures de permanence effectuées en 2019 a également été un facteur fixant l'ordre de priorité. Tout comme les noms retenus ont été choisis en fonction d'une enquête interne sur l'intérêt pour cette vaccination effectuée en décembre dernier.

C'est ainsi qu'au 2 avril 2021, 2.145 hommes et femmes du CGDIS ont déjà reçu leur invitation à la vaccination. Et 1.583 pompiers ont reçu, au moins, une injection (sur les 108.984 doses déjà administrées au Luxembourg). Soit un taux de réponse positive de l'ordre de 80% des effectifs concernés.

Mais les effectifs du 112 ont aussi un autre moyen d'accéder à la vaccination. En effet, il a été convenu dans le protocole mis en place pour les centres de vaccination qu'en fin de journée, si des doses restaient à disposition, elles soient proposées aux pompiers du secteur non encore vaccinés. Une possibilité déjà mise en oeuvre dans les quatre centres ouverts et qui sera également valable, dès le lundi 12 avril, à l'ouverture du nouveau centre d'injection à Sandweiler.


Moins de 2% de refus pour le vaccin AstraZeneca
Au Luxembourg, les invités à la vaccination se montrent jusqu'à présent peu soucieux de recevoir une injection avec la formule développée par l'Université d'Oxford. Mais la donne pourrait changer.

Après les passe-droits indus confirmés ici et là dans l'accès à la vaccination anti-covid (24 officiellement), les services ministériels de Paulette Lenert et Taina Bofferding précisent également que le «personnel du CGDIS, qui ne rentre pas dans ces critères (pompiers volontaires et professionnels sans emploi opérationnel de secours à personnes), sera vacciné selon la stratégie de vaccination du gouvernement». C'est-à-dire en tenant compte du phasage établi en fonction de l'âge et de la vulnérabilité. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si les thématiques des 15 pétitions validées en fin de semaine dernière sont très disparates, l'avancée de la vaccination contre le covid-19 reste en revanche visiblement au cœur des préoccupations des résidents.
A medical worker prepares a dose of the Pfizer/BioNTech vaccine, in a gymnasium, in Nogent-le-Rotrou, western France, on April 3, 2021. - 770 second doses are expected to be administered during a flash vaccination day. (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
Victime d'un malaise, la ministre de la Santé ne reprendra pas ses activités avant la fin du congé de Pâques, au mieux. En attendant son retour, c'est Romain Schneider qui a reçu la délégation de signature.
Itv Paulette Lenert Ministre de la Santé Luxembourg le 12/01/2021 photo ©Christophe Olinger
Si AstraZeneca livre dans les temps sa première cargaison de sérum anti-covid au Luxembourg, la phase 1 de la campagne vaccinale pourrait s'achever en avance, estime Paulette Lenert.
ARCHIV - 27.12.2020, Nordrhein-Westfalen, Emsdetten: Der Infektiologe Burkhard Frase zieht die erste Spritze im St. Josef-Stift in Emsdetten mit dem Impfstoff auf. Dort wurden am 27. Dezember mehr als 90 Bewohner geimpft. (zu dpa: «Vier-Wochen-Impfbilanz: Impfungen in 2000 Heimen - 300 stehen noch aus») Foto: Guido Kirchner/dpa +++ dpa-Bildfunk +++