Changer d'édition

Deidre du Bois entre au Conseil d'Etat
Luxembourg 20.11.2019 Cet article est archivé

Deidre du Bois entre au Conseil d'Etat

L'avocate Deidre Du Bois rejoint le Conseil d'Etat au nom des Verts.

Deidre du Bois entre au Conseil d'Etat

L'avocate Deidre Du Bois rejoint le Conseil d'Etat au nom des Verts.
Photo: Cabinet d'avocats DKDB
Luxembourg 20.11.2019 Cet article est archivé

Deidre du Bois entre au Conseil d'Etat

Maurice FICK
Maurice FICK
La Chambre des députés a donné son feu vert ce mercredi. L'avocate américano-luxembourgeoise, Deidre du Bois représentera Déi Gréng au Conseil d'Etat.

Le Comité exécutif de Déi Gréng avait proposé le 7 novembre que l'avocate de 48 ans, reprenne le siège laissé vacant par René Kollwelter au Conseil d'Etat. Le politicien du LSAP avait présenté sa démission au Conseil d'État le 14 septembre, de manière surprenante et avec effet immédiat invoquant des raisons de santé.


Le Conseil d'État devrait bientôt accueillir Deidre Du Bois en son sein
Deidre Du Bois candidate au Conseil d'État
Le Comité exécutif de Déi Gréng propose que l'avocate de 48 ans remplace René Kollwelter au Conseil d'Etat.

Les 55 députés présents au parlement mercredi, ont très largement voté en faveur de Deidre Du Bois (49 voix pour). Son seul adversaire, Jean-Marc Cloos, n'a obtenu que cinq voix. Un député a voté blanc. 

Née en 1971 à El Paso, au Texas, Deidre Du Bois a la double nationalité américaine et luxembourgeoise. Mariée, elle est mère de deux enfants. Après des études de droit à l'université Panthéon/Assas, Paris II, elle est devenue avocate au Luxembourg en 1996 et associée du cabinet Dupong, Krieps, Du Bois & Dias Videira depuis 2001.  

Un autre poste devra bientôt être pourvu puisque au sein de l'institution indépendante qui a pour mission de conseiller le gouvernement luxembourgeois et la Chambre des députés. Egalement nommé par le parti socialiste, le mandat de Romain Nati a expiré. Le chef du groupe parlementaire des socialistes, Alex Bodry, a déjà fait savoir son intérêt pour le poste. 


Sur le même sujet

Zwei Staatsräte gesucht
Mit dem Rückzug von René Kollwelter und dem Auslaufen des Mandats von Romain Nati werden noch in diesem Jahr zwei Staatsratsposten neu zu besetzen sein.
Es gilt, René Kollwelter und Romain Nati - beide von der LSAP genannt - zu ersetzen.