Changer d'édition

Déi Gréng réclame une réforme de la taxe foncière
Luxembourg 4 min. 23.09.2021
Fiscalité

Déi Gréng réclame une réforme de la taxe foncière

Trop de terrains et de logements vacants alors que la pression foncière et immobilière ne cesse d'augmenter, Déi Gréng attend une réaction fiscale.
Fiscalité

Déi Gréng réclame une réforme de la taxe foncière

Trop de terrains et de logements vacants alors que la pression foncière et immobilière ne cesse d'augmenter, Déi Gréng attend une réaction fiscale.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 4 min. 23.09.2021
Fiscalité

Déi Gréng réclame une réforme de la taxe foncière

Et vite! Puisque le parti écologiste entend que cette révision de l'impôt soit décidée avant la fin de la législature, en 2023 donc. Mais le parti a d'autres suggestions fiscales à glisser à l'oreille de ses partenaires de gouvernement.

(pj avec Michèle GANTENBEIN) Si Pierre Gramegna a déjà fait savoir qu'il ne sera pas question de mener la grande réforme fiscale annoncée dans l'accord de coalition, le ministre des Finances est toutefois mis sous pression pour réaliser, ici ou là, quelques ajustements. Le patronat, via le président de l'UEL, le réclame. Et maintenant, c'est Déi Gréng qui entend que soit modifiée la taxe foncière. Les Verts faisant de cette condition un bon moyen de lancer une politique du logement plus intensive.


Wirtschaft, Immobilienmarkt, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien, Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Immobilier, Zu vermieten, Zu verkaufen, Location, Land zum Bauen, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La crise du logement, fruit «du modèle luxembourgeois»
Après avoir démontré qu'un nombre restreint de propriétaires détiennent la majorité des terrains constructibles au Luxembourg, le Liser détaille dans une nouvelle étude «les stratégies d'accumulation de richesse foncière des propriétaires et des promoteurs» . Et leur impact sur la crise du logement.

Le vœu a été formulé, mercredi, lors de la conférence de presse de rentrée de Déi Gréng. La coprésidente du parti, Djuna Bernard confiant : «Ce n'est pas le moment d'écrire de nouveaux programmes électoraux et certainement pas le moment d'abuser d'importants débats de société pour des campagnes électorales anticipées (....) Mais nous avons encore deux ans pour poursuivre une protection climatique cohérente et assurer plus de justice sociale.»

Façon pour les Verts de mettre la pression sur leurs partenaires gouvernementaux, DP et LSAP avec un «ajustement» désiré «d'ici 2023».

Pour Déi Gréng, réformer la taxe foncière pourrait constituer un bon frein à la spéculation foncière et immobilière. Un moyen également de mobiliser plus de surfaces à bâtir pour y installer des logements abordables. Pour les écologistes, le pays compte trop de terrains et d'appartements vacants, plus question de les laisser inoccupés alors que l'accès à un habitat devient une cause de ''fracture sociale'' de plus en plus pénalisante pour les habitants.

Coprésident du parti, Meris Sehovic entend même que les réflexions démarrent au plus tôt sur cette réforme. A ses yeux, un projet de loi pourrait être sur la table d'ici l'été 2022. «Nous avons encore un demi-mandat devant nous et il ne nous paraît pas irréaliste de pouvoir terminer les travaux avant la fin de la législature.» 

Et tant qu'à mettre le nez dans les impôts luxembourgeois, les Verts entendent également que le gouvernement fasse un pas vers l'individualisation de la fiscalité. Cela notamment afin de soulager le poids de l'impôt notamment sur les familles monoparentales

On saura bientôt si le libéral Xavier Bettel a entendu ces doléances, le Premier ministre multipliant les consultations à l'approche de son discours sur l'état de la Nation.

Une prise de parole attendue notamment sur les engagements dans la protection du climat et de l'environnement. Un axe sur lequel Déi Gréng a, là aussi, quelques suggestions à faire en cette rentrée, et à la veille de la manifestation des jeunes de Youth for climate. Ainsi, les Verts souhaitent que les entreprises soient conseillées et soutenues financièrement pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement.

Et si de l'argent il faut trouver pour payer cet accompagnement, cela pourrait être via la traque à la fraude fiscale. L'Etat, selon le parti écologiste, pourrait récupérer par ce biais près d'un milliard d'euros qui lui échappent jusqu'à présent.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que les ressources que la Terre peut régénérer en un an sont épuisées ce mercredi, le Grand-Duché a franchi ce «jour du dépassement» cinq mois plus tôt, se plaçant juste derrière le Qatar au classement mondial. Une deuxième place due notamment aux émissions de CO2.
Garten
Pas de réforme constitutionnelle sans référendum : l'ADR l'avait déjà signifié lors de son congrès du parti, mais la mesure a été à nouveau évoquée par le parti à l'occasion de son bilan de session parlementaire.
IPO,Presseiessen ADR. Fernand Kartheiser.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Forts d'un millier d'adhérents, les Verts se sont félicités de surfer sur la vague à l'occasion de la cérémonie des vœux du parti, jeudi soir aux Rotondes de Luxembourg-Bonnevoie. Les écologistes ont aussi rappelé la prochaine gratuité des transports publics et la tarification carbone qui entrera en vigueur en 2021.
Die grünen Mandatsträger strahlen - es sind so einige neue Gesichter dabei.