Changer d'édition

Deborah De Robertis partira en résidence d’artiste à Paris
Pour son projet ''Casting'', l'artiste n'hésite pas à se mettre en scène

Deborah De Robertis partira en résidence d’artiste à Paris

Photo: Infolab Casino
Pour son projet ''Casting'', l'artiste n'hésite pas à se mettre en scène
Luxembourg 2 min. 16.07.2013

Deborah De Robertis partira en résidence d’artiste à Paris

Suite à l’appel à projets du ministère de la Culture  pour la résidence d’artiste 2013 à la Cité internationale des arts de Paris, le jury a retenu la candidature de Deborah De Robertis.

Suite à l’appel à projets du ministère de la Culture  pour la résidence d’artiste 2013 à la Cité internationale des arts de Paris, le jury a retenu la candidature de Deborah De Robertis.

Le jury, constitué de Martine Feipel (présidente), de Jo Kox et de Valérie Quilez n’a pu que souligner la qualité et la pertinence de quatre dossiers de candidature.

A l’unanimité, le jury s’est prononcé pour attribuer cette résidence à Deborah De Robertis.  A travers ses projets divers, Deborah De Robertis met en question et chamboule les modes conventionnels du rapport homme/femme, artiste/curateur, galeriste ou directeur d’institution. 

Des situations provoquées

En provoquant des situations et des rencontres qui, au premier abord, semblent périlleuses pour l’artiste, elle renverse en fin de compte les rôles habituels et déstabilise ceux qui se croient en position de force.  Il s’agit d’une «mise à nu» au sens littéral pour l’artiste, mais aussi réciproque et donc symbolique des rapports de force homme/femme. L’artiste maîtrise et contrôle en fin de compte la situation qu’elle s’approprie et elle en fait son projet artistique.

Depuis la fin de ses études, la jeune artiste a fait preuve d’une cohérence et d’une continuité dans sa démarche artistique qui, bien que très personnelle et plutôt particulière dans le domaine de l’art, l’amène à explorer «le devenir artiste». Pour son projet actuel, elle «recrute» des «hommes de l’art», raison pour laquelle elle a notamment été à l’ouverture de l’Art Basel. Elle pourra ainsi très prochainement investir le milieu de l’art parisien…

Le ministère de la Culture, propriétaire du quart d’un atelier-logement à la Cité internationale des arts de Paris depuis l’année 1963, lance régulièrement des appels à candidature dans le cadre de son programme de résidence à Paris. Outre la mise à disposition de son atelier, le ministère accorde une bourse de travail à l’artiste sélectionné.